Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Merci [PV Alyo & Arya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akiro Haruko
Ex Graphiste/Codeuse
avatar

Messages : 200
Points RP : 0
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 21
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur...

Feuille de personnage
Race: Sorcier
Classe: Lycée
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Merci [PV Alyo & Arya]   Mer 1 Sep - 22:59

(Hs : donc donc donc donc. Aki est à l'hosto, vous êtes libres de lui rendre visite ! Par contre, au fur et a mesure du RP nous établieront un roulement, donc surveillez le premier post Smile )

Le petit garçon devenu grand faisait un affreux cauchemard. Il tombait, de haut, dans un gouffre profond, il mourrait, mais jamais complètement. Il voyait des chaînes et n'arrivait pas à les briser, des chaînes sur son cœur. Il l'appelait, le maintenait en vie, l'empêchait de s'engouffrer encore plus. Akiro s'accrochait à ses chaines. Il n'osa plus les briser. Il avait peur. Peur d'être seul, peur d'errer à jamais dans le noir. Peur de rester dans son passé dont il venait à peine de commencer à se défaire. En réalité, il ne savait pas ce qu'il y avait au fond. Mais il avait peur. Peur de tout. Et cette peur le maintenait, l'obligeait à tenir ses chaînes du mieux qu'il le puis. Puis il entendit une voix féminine l'appeler, familière, si familière, mais il ne savait pas quelle voix c'était...il regarda en sa direction et la vis, mais ne vis point son visage, juste ses mains longilignes et ses longs bras baignés de lumière, tendus vers lui, brisant petit à petit ces chaînes, fondant petit à petit la glace qui se trouvait dans ses yeux, cet éternel regard froid et neutre. Puis la chaine brisa totalement, le cœur était libre. Mais Akiro tombait dans ce vide. Mais les mains le rattrapent...puis il s'évanouit...

Le sorcier ouvrit doucement ses yeux, fixant le plafond blanc, immaculé. Où était il ? Il avait une petite idée sur la question en vérité. Il tourna alors sa tête sur la gauche, douloureusement et regarda un vase de fleurs , avec une pétale de fleur cerisier. Anya et Sakura étaient déjà passées...à l'hopital. Il se souvenait maintenant. Il était tombé du toit, et était mort pendant quelques secondes avant de s'échouer au sol. Il avait été plongé dans un semi-coma avaient dis les médecins, il les avait entendu. Diagnostic : chute dut à un arrêt cardiaque, une maladie héréditaire au cœur décelée. Forcément. Sakura avait aussi eut cette maladie...alors évidemment qu'akiro risquait de l'avoir il le savait. Mais pourquoi maintenant...? Il n'eut pas de réponse, il avait bien trop mal à la tête pour y songer de toute façon.

Sa tête était bandée, ainsi qu'une bonne partie de tout son corps. Il avait eut de la chance, oui une chance inespérée. Il était en vie, il s'en réjouissait. Mais cela allait certainement se reproduire et la prochaine fois, il y passerai peut-être, sauf s'ils trouvaient de quoi le guérir. Il n'y avait pas lieu de s'inquiéter, ils allaient trouver, après tout, la médecine avait fait d'énormes progrès.

Le jeune homme se redressa. Une mine triste arborait alors son beau visage. Il songeait. Il avait enfin trouvé de quoi égayer sa vie, tenir sa promesse indirecte à Anya...il avait enfin trouvé de fidèles amis, même s'il trouvait un gros vide dans son cœur enchaîné. Il avait enfin trouvé son quotidien heureux, il l'avait enfin dans ses mains, puis cette maladie vint se fourrer là dedans. Que la vie était cruellement injuste. Tout seul, il souleva son épaisse mèche de cheveux obstruant son œil gauche et fixa son lit...jusqu'à ce qu'il entende quelqu'un rentrer dans la pièce. Alors il releva la tête et regarda la personne qui venait d'entrer..


Dernière édition par Akiro Haruko le Jeu 11 Nov - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Jeu 2 Sep - 8:44

Je n'avais pas osé entrer tout d'abord. J'étais abattue, tout simplement. J'étais totalement désespéré. Coma. Ce mot, de quatre lettres, représentait à la fois l'espoir et le désespoir. L'espoir, parce qu'il était en vie. Le désespoir, parce qu'il pouvait ne pas se réveiller. Enfin, semi-coma, mais c'était pareil. Rien que d'y penser, les larmes perlaient à mes yeux. Je l'avais vu, son corps totalement vide de vide. Pâle comme un cadavre, cette peau si pâle et si blanche tâché de sang, entaillé par du verre. J'avais pleuré. Aucun doute la-dessus. J'étais bien trop émotive pour rester de marbre, de toute façon, dans cette situation, qui le serait? Et il avait été à l'hôpital. Avec sa sœur. Mais je n'avais pas osé venir le voir depuis. J'avais peur. Peur qu'il disparaisse. Mes cheveux blancs dans mon dos ne tremblaient pas, contrairement au reste de mon corps. Des cheveux, ça ne tremblaient pas. Puis je soupirais, et ma petite main attrapa la poignée de la porte. Je l'ouvris. Et je lâchais les fleurs. Il avait les yeux ouverts. Il me regardait. Il vivait. Je crus que j'allais tomber. Mes larmes coulèrent, mes mains se mirent devant mon visage, pour cacher mon expression. La boule que j'avais eu dans la gorge lors de son accident n'apparut pas. Car c'était des larmes de joie. Je me précipitais vers lui, qui était dans son lit, et l'attrapais. Je le serrais fort, tellement fort. Comme s'il allait partir. Comme s'il pouvait encore avoir un problème. Mes larmes ne pouvaient pas s'arrêter. Et ma voix, faible, clôtura le tout :

"Akiro... Akiro!!"

Son nom se répétait. Je pris son bras, le mettant contre mon front. Il était chaud. Pas froid comme ce jour-là. Je pouvais sentir son cœur battre à rythme régulier. Je pouvais sentir la vie, tout simplement. Relâchant le bras, je lui souris. Un sourire doux, un sourire triste, un sourire sincère. Un sourire unique. Et puis, tentant vainement de me mettre en colère, ce qui ne fit qu'accentuer mes pleurs :

"Tu... Tu m'as fait peur!"
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste
avatar

Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 24
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Ven 10 Sep - 20:03

'' Huuuu?! Vous plaisantez Aki?! À l'hôpital?!''

La voix stridente de Arya aurait pu se faire entendre jusqu'à l'autre bout de l'école tellement la petite lycéenne était choqué. Le professeur Hikari hocha la tête, elle venait de lui annoncer qu'Akiro, son meilleur ami et dont elle était peut-être amoureuse -ses sentiments ne sont pas bien clairs- venait d'avoir un malaise, qu'il était tombé du toit et que du coup... Arya était vraiment très inquiète à présent. Son Akiro? A l'hôpital? Il voulait qu'elle ait un arrêt cardiaque elle aussi? De plus Mlle Hikari, ou plutôt Anya Haruko, venait de lui avouer qu'elle était la soeur de son ami et lui avait racontée une histoire étrange de démons, de dieux... L'esprit d'Arya n'était pas vraiment en état de fonctionner correctement pour comprendre ceci et y réfléchir pour le moment. La nouvelle l'avait beaucoup trop choquée. Sans même réfléchir, elle tourna les talons et courra vers la sortie de l'école et tant pis si elle avait encore son sac de cours sur son épaule où qu'elle n'était pas couverte, il pourrait pleuvoir, grêler, neiger elle irait à l'hôpital. Son pouvoir l'aida même à aller plus vite, car le saviez-vous lorsque Arya devient intangible elle échappe à la gravitation de la terre et peut effectuer l'équivalent à un stade de foot en seulement une seconde... mais bon elle ne pouvait cependant l'utiliser que lorsque son pouvoir avait la docilité de marcher c'est à dire une fois sur dix.

Enfin grâce à cela elle arriva à l'hôpital très rapidement, Arya eut un mouvement de recule lorsqu'elle entra dans le bâtiment. Elle n'avait jamais aimé ce genre d'endroit, cela l'angoissait sans qu'elle sache pourquoi... Ces murs blancs, cette lumière, les gens en blouse blanche... Mais pour Akiro elle était capable d'aller au bout du monde. C'était son meilleur ami, l'une des personnes en qui elle tenait le plus, elle ne pouvait pas l'abandonner. Elle s'approcha de l'accueil et demanda d'une voix tremblante:

''Excusez-moi savez-vous où ce trouve la chambre de Haruko Akiro huu~ ?''

'' C'est au troisième étage la chambre 363.''

Arya ne prit même pas le temps de la remercier elle se dirigea rapidement vers cette chambre. Elle prit l'ascenseur et arriva au troisième étages. Elle déambula jusqu'à trouver le bon numéro, elle passa le 32, 31 mince c'était l'autre sens... Arya et l'orientation. 50...61... 63! 363 voilà la chambre de son ami. Prise de peur elle entra dans la pièce sans même ouvrir la porte, elle se contenta de passer au travers et de se jeter dans les bras de Akiro en criant son nom. Puis se remémorant qu'il avait fait une sacrée chute elle se dégagea aussi rapidement.

''Excuse moi! Huu~ j'étais tellement inquiète lorsque j'ai appris la nouvelle...huu...''

Elle le regarda un instant, il était dans un piteux état, il avait des bandages presque partout, Arya était complètement bouleversée, elle avait appris que c'était dû à une maladie génétique en plus. Elle ne voulait pas perdre Akiro... Elle ne s'en remettrait pas s'il la quittait ainsi. Elle murmura de nouveau son nom en retenant un sanglot... Elle ne voulait vraiment pas le perdre. Elle remarqua alors qu'une autre fille à la chevelure blanche était présente. C'était Alyona, elle l'avait rencontrée à la bibliothèque ressemant elle se tourna vers elle et lacha un simple:

''Bonjour''
Sentant que si elle disait un mot de plus elle allait pleurer et elle ne voulait pas pleurer et encore moins devant Akiro. Alors elle fit un effort, inspira un bon coup et fit un grand sourire, faux bien évidemment, à son ami et Alyona. Néanmoins elle butta un peu pour dire:

''Com...combien de temps tu vas rester ici?''

[63 8D /BUS/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Akiro Haruko
Ex Graphiste/Codeuse
avatar

Messages : 200
Points RP : 0
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 21
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur...

Feuille de personnage
Race: Sorcier
Classe: Lycée
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Jeu 11 Nov - 4:13

[wala y'ai fini(désolé pour le retard T.T), par conséquent on va tourner de cette façon: après moi, alyona, puis Arya, puis moi et ainsi de suite, ça vous va ? ^^]

Alyona...

Alyona venait de rentrer dans la pièce, faisant tomber de ses mains un bouquet de fleurs qui était certainement destiné au résident de la chambre 363. Puis elle se mit à pleurer, en l'apercevant, bandé de partout certes mais bel et bien vivant. Akiro eut un léger pincement au cœur de sentiments inconnus en la voyant dans un tel état. A cause de lui, elle pleurait. Avait-elle pleuré lorsqu'il avait failli perdre la vie ? En un sens, il était inquiet. Il aurait voulu la réconforter, la prendre dans ses bras, mais lui il ne pouvait pas se lever et puis...elle fut apparemment plus rapide que lui. Elle le pris dans ses bras, le serrant aussi fort qu'elle le put sans doute. Akiro avait mal non seulement à la poitrines mais aussi aux quelques côtes qu'il lui restait. Mais il n'allait pas s'en plaindre, après tout la réaction de la jeune fille était compréhensible, il aurait certainement fais de même si elle avait été à sa place. Puis elle souris, et la suite le surpris : elle tentait de se fâcher contre lui, de lui exprimer son mécontentement même si elle était consciente que de plus en plus de larmes coulaient sur ses joues trempées. Au fond, il était content, content qu'elle le fâche, content qu'il puisse ressentir le fait qu'il soit en vie, et qu'il ai des amis, que ce gouffre qu'il avait vu en rêve n'était rien d'autre un mauvais cauchemar. Il s'apprêta à sourire et à prendre l'elfe dans ses bras pour calmer ses pleurs, quand « elle » arriva à son tour..

Arya

Arya n'avait pas pris la peine d'ouvrir la porte. Elle se servit de son pouvoir pour la traverser comme un fantôme le ferait, avant de se jeter dans les bras d'Akiro à son tour arrachant un petit « itai » au blessé. Elle le lâcha alors, apparemment gênée et au bord des larmes. Le sorcier ne cacha pas sa surprise facilement decryptable(osef refaisons le dico) au niveau de son visage. Toutes les deux elles étaient venues le voir...ça lui faisait plaisir...oui c'était bien cela qu'il ressentait. Il l'avait rarement ressenti. Puis soudain, lui vint une soudaine impression de malaise...de malaise ? Nan...en fait il ne savait pas ce qu'il ressentait. C'était idiot mais il n'avait jamais été doué pour ça...Il inspira un grand coup, histoire de faire disparaître cette sensation inconnue puis il répondit à la question d'Arya :

« Je...sais pas...très bientôt je pense...il en faut bien plus pour...me garder aussi longtemps à l'hôpital.. »


Puis, un autre pincement au cœur. Une impression de regret, le regret de ses mots, de ce qu'il venait de dire. Il n'était pas aussi fort qu'il voulait le montrer...oui...il n'était pas si fort. En fait, il était faible au fond... Puis la sensation inconnue revint et cette fois il compris. Il compris combien il avait été lâche lorsqu'il ne laissait rien paraître sur son visage, il compris combien les émotions étaient synonyme de courage...et il avait osé faire une sorte de morale à Alyona sur le courage alors qu'il n'était même pas capable de trouver son propre courage. Il était bien faible et il avait tellement peur...

« Alyona..je..je suis désolé... »


Autre pincement au cœur, un amère sentiment de culpabilité, un désir de se racheter. Il était conscient que ces seuls mots ne suffiraient pas à racheter les larmes coulées, la souffrance déversée. Il avait fait tellement de mal même inconsciemment. A tout le monde...Arya, Anya, Alyona...tous ses amis, sa famille et...tout le monde...

« Vraiment...vraiment désolé...j'suis qu'un lâche qui n'a jamais cessé de fuir, je ne suis qu'un lâche qui n'a jamais cessé de vous faire souffrir... j'suis qu'un lâche... tout comme j'ai été lâche ce soir là...le soir où j'ai tout perdu...j'ai fui et parfois je me dis que j'aurais peut-être du mourir dans les flammes moi aussi ce soir là...mais je ne suis pas mort...car je ne suis qu'un simple lâche... Arya...alyo...je suis ...désolé...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Jeu 11 Nov - 13:23

J'eus un timide sourire envers la nouvelle arrivante, murmurant un bonjour à peine audible. J'essuyai d'une main mes pleurs, même si, de temps à autre, mes yeux larmoyaient encore. J'essayais de retenir mes larmes. Et Akiro prit la parole. L'arrivante se nommait donc Arya. Mes sourcils se froncèrent légèrement aux dires d'Akiro. D'une part, elle était contente qu'il soit envie. De l'autre, elle estimait que s'excuser ne servirait à rien. Elle lui répondit, d'une voix faible :

"Le courage appartient à tout le monde. Tout le monde le possède, d'une manière plus ou moins forte. Ce n'est pas... Pas comme les qualités, qui nous sont propres. N'importe qui peut être courageux. Alors ne t'excuse pas. Ce que tu as pensé, tu l'as pensé parce que c'était ce que tu estimais. Personne ne peut te le reprocher. Alors au lieu de t'excuser, assume tes propres actes et vit avec."

Une sourire gêné se forma sur mes lèvres, et le rouge me monta aux joues.

"C'est sûrement ce que tu m'aurais dit il y a peu, non? Après tout, le courage est la magie qui transforme les rêves en réalité... non?"

Je baissais timidement les yeux. Il n'avait pas à s'excuser. Non. Je ne lui en voudrais jamais. Jamais. Grâce à lui, je n'étais plus seule. Il m'avait rattrapé dans ma chute. Il m'avait empêcher de tomber plus bas. Alors je ne le laisserais jamais tomber. Je regardais son autre amie. Je n'aimais pas ce genre de situation. L'hôpital, c'était pas trop mon truc. Mais bon, d'un autre côté, peut être qu'ainsi, Akiro prendrait goût à sa vie. Peut être qu'il accepterait enfin de ne pas être mort. J'eus un sourire. Avec des si et des peut être, le monde pourrait être ce qu'il n'est pas. Parfois, le pire est la meilleure chose qui puisse arriver. Nerveusement, je me tripotais une de mes mèches de cheveux blancs, plus foncés que les murs de l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste
avatar

Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 24
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Jeu 11 Nov - 19:46

Arya regarda tour à tour Akiro puis Alyona étonné qu'ils se connaissent, Akiro ne lui en avait pas parlé. Ah bien y réfléchir Akiro devait avoir un faible pour les filles aux cheveux blanc, Momoka, Alyona et elle... {Edit Aki : LOL xD}enfin ce n'était pas vraiment le moment de débattre là-dessus. Vous savez ce qui est impressionnant avec son ami, c'est que lorsque la jeune hybride était arrivée il avait été surpris... Comment pouvait-il être surpris... Ils étaient amis, c'était plus que normal, alors pourquoi était-il encore surpris! Enfin c'était ce qui faisait son charme. Arya poussa un soupir de soulagement lorsqu'elle apprit qu'il ne restait pas longtemps... Déjà qu'ils ne s'étaient pas beaucoup vus depuis le début de l'année... Quelle idée aussi d'avoir deux ans de plus qu'elle! Bref Arya se retenu de le câliner de nouveau Akiro, c'était pas une bonne idée, il avait assez de côtes brisées et puis elle n'était pas toute seule non plus... Seulement après cela Akiro commença à s'excuser? Arya baissa la tête tristement, histoire qu'il ne la voit pas, c'était ça ou elle le tapait, qu'est ce que c'était que cet Akiro déprimant? Où était le Akiro philosophe? Le Akiro qui était toujours là pour te consoler et dire un truc intelligent. Il venait de dire un truc stupide, vraiment stupide, elle avait l'impression d'avoir son double devant elle. D'habitude c'était elle qui s'excusait parce qu'elle inquiétait les autres. Il n'avait pas à s'excuser, il n'était pas lâche, il avait toujours été là pour elle , il l'avait toujours aidée -et croyez le, il faut être patient pour enseigner des choses à Arya- Mais Arya n'eut pas le temps de dire tout ce qu'elle pensait, c'est Alyona qui pris la parole la première. Ce qui était au finale une bonne chose parce qu'Alyona avait réussi à dire ce qu'elle pensait de manière intelligente Arya en était presque jalouse. Elle était mignonne et intelligente cette Alyona, elle l'aimait bien. Arya se mit à sourire, Alyona avait bien raison, elle s'essaya avec grâce au bord du lit d'Akiro et le regarda avant de lâcher:

''Huu... Alyo a bien raison. Et puis je sais que c'est mal placé venant d'une amnésique aux faux souvenirs mais... Huu...rester bloqué dans le passé ne fera que te perdre. Apprend plutôt de tes erreurs au lieu de te dire ''si j'avais fait ça à la place de ça''...Huu... Et puis tu es loin d'être lâche, crois moi''

Elle lui fit un large sourire, mais dans ses yeux on pouvait voir une étincelle de sérieux, Arya n'aimait pas du tout qu'Akiro se dise qu'il aurait dû mourir dans l'incendie. Qu'aurait-elle fait sans lui? Son ami était quelqu'un de vraiment très intelligent, c'était même un génie... par contre par moment il pouvait vraiment être stupide. La porte s'ouvrit soudainement ce qui fit sursauter la jeune fille qui... passa encore à travers le sol. Heureusement le coussin d'air de Marisa la sauva, Dieu la bénisse, elle était sa sauveuse. Non parce que c'était comme si elle sautait de la fenêtre du troisième étage, à l'arrivée ça faisait mal. Bon certes les secours n'auraient pas à se déplacer elle était dans un hôpital, mais quand même! Elle atterrie, en douceur, dans une pièce où l'on stockait les médicaments et certaines machines. Un placard quoi... Elle posa la main sur la poignée pour ouvrir la porte et... la blague! C'était fermé! Quand je vous disais qu'avec Arya la loi de Murphi s'appliquait, non seulement il fallait qu'elle passe à travers le sol pour atterrir dans un placard fermé à clé, mais en plus il fallait que ce soit quand Akiro était à l'hôpital... genre comment rassurer son meilleur ami qu'elle pouvait se débrouiller toute seule...

''Huu!! Y a quelqu'un? S'il vous plait! Je suis enfermée! Huu Huu!!''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Akiro Haruko
Ex Graphiste/Codeuse
avatar

Messages : 200
Points RP : 0
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 21
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur...

Feuille de personnage
Race: Sorcier
Classe: Lycée
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Jeu 11 Nov - 20:16

Déprimé. Il était déprimé c'est le cas de le dire. Lui qui d'habitude positivais en quelque sorte, lui qui faisait la morale à ses amis, il déprimait. Un crétin. C'était un crétin, c'est tout. Mais le crétin qu'il était ouvrit ses oreilles. Car Alyona pris la parole. Le courage est la magie qui transforme les rêves en réalité...c'est ce qu'il lui avait dis. Et il l'avait en l'espace de quelques heures oublié. Il entendait de là sa sœur lui dire : «  T'es franchement qu'un crétin, bakaki ! », il voyait de là tous ses amis le traiter de crétin. Il avait envie de se faire traiter de crétin, pour une fois. Puis Arya enchaîna. Elle acquiesça les paroles d'Alyona en soulignant le fait que le jeune homme était loin d'être lâche. Oui...en un sens ce qu'il venait de dire était idiot. Franchement idiot. A bien y réfléchir il ne savait même plus pourquoi il avait balancé ça. Peut-être parce qu'il était déprimé et qu'il regrettais ? C'est certainement ça. Crétin. Encore une fois il se traitait de crétin.

Puis soudainement, le sorcier fut une fois de plus témoin de la maladresse d'Arya. Une infirmière ouvrit la porte ce qui surpris la jeune fille. Elle perdit visiblement le contrôle de ses pouvoirs et contre sa volonté...passa à travers le planché. Ahh que cela lui rappelait ce fameux jour où ils s'étaient rencontrés à la bibliothèque avec Marisa...sauf qu'après il était sous une pile de livres. L'infirmière, alarmée s'excusa et sorti vite de la chambre en refermant la porte pour aller à la recherche d'Arya. Un graaaand silence s'installa après que la jeune fille ait malencontreusement traversé le sol. Puis quelque chose inattendue brisa ce calme plat. Tellement inattendu que cela pourrait choquer certaines personnes. Un rire.

Akiro rigola soudainement, ne prêtant aucune attention à la douleur que lui provoquait le rire. Même si ses côtes lui faisaient mal, il rigolait sans vouloir s'arrêter. Non pour rien au monde il ne voulait s'arrêter. Il avait envie de rire point. Puis des larmes dans le rire. Non pas des larmes de tristesse comme celles où il avait tout perdu. Non, c'étaient des larmes de joie. Comme il n'en avait jamais versé auparavant...

« Ah vraiment..vous êtes toutes les deux...de formidables amies...même si parfois vous êtes maladroites...vous êtes là pour moi...quel crétin j'suis pas vrai ? »


Puis il se remit à rire un peu. Et sans prévenir, il tira alors Alyona contre lui pour la serrer dans ses bras. Aki faire un câlin ? Eh non, ce n'étais pas impossible.. Il souria, des larmes continuant de couler légèrement. Puis il murmura :

« Merci... »


Dernière édition par Akiro Haruko le Jeu 11 Nov - 20:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Jeu 11 Nov - 20:36

Arya approuva mes paroles. Je me sentis gênée. Ensuite, tout se passa rapidement. Une infirmière entra, ce qui me fit sursauter. Puis je réalisais. Arya venait de passer au travers du plancher. Que... Quoi?! Nooon?! L'infirmière s'excusa et sortit, pour trouver Arya. Tandis que je paniquais, peu habituée à ce que quelqu'un passe au travers au sol, je ne vis pas la réaction d'Akiro. Je l'entendis. Il riait. Je me tournais vers lui. Il riait jusqu'à en pleurer. Je n'avais jamais vu Akiro rire. Ni pleurer. J'étais totalement surprise. Puis il parla. Il nous remercia. Moi et Arya. Pour être ses amies. Il se traita de crétin. Je rougissais. Il ria à nouveau. Quelle surprise. Je ne savais que faire. Je ne savais que dire. Je n'eus pas à le faire. Sans prévenir, il me prit dans ses bras. J'écarquillais les yeux. Il me serrait contre lui, me murmurant un merci. Mes rougissements s'accentuèrent, et ce fut ainsi, toute rouge, que je fermais les yeux. Akiro... Quel imbécile... J'étais plus rouge que jamais. Je ne bougeais plus. Je n'aurais jamais cru qu'un jour, Akiro me ferait un câlin. Mais c'était agréable. Il n'était pas froid. Il était chaud, une véritable chaleur, apaisante. Toute contre lui, j'entendais sa respiration. Son cœur. Cela avait quelque chose de spécial. C'était sa façon de me remercier. Alors que pourtant, je n'avais rien fait de spécial. Je remarquais ses larmes couler. Je ne sus dire de quel type de larmes il s'agissait, mais ma tête se leva, pour apercevoir son visage. Cela avait quelque chose d'irréel. Qu'étais-je supposée faire? Je n'en savais rien. Alors je murmurais, doucement, avec une voix presque brisée :

"Je te suis aussi reconnaissante, Akiro. Parce que... tu es la première personne qui ne m'a pas laissé tomber."

Mes yeux larmoyaient. Je tenais trop à Akiro. Je tenais tellement à lui, que j'ignorais ce qui se passerait si je devais ne plus le voir. La réponse me parut à la fois évidente et à la fois insaisissable. Je pleurerais Je serais effondrée. Mais jusqu'à quel point? Pouvait-on oublier la douleur? Ou restait-elle, muette, comme une cicatrice, à la manière du bonheur qui se transforme en regret? Je ne voulais pas y penser. Juste rester là.
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste
avatar

Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 24
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Dim 14 Nov - 21:09

Est-ce qu'au moins un jour dans sa petite vie, la chance voudra bien d'Arya. C'est vrai quoi... vous en connaissez beaucoup de personnes qu'on la malchance de tomber dans un placard fermé?! Arya continua de crier et de taper sur la porte espérant que quelqu'un l'entende et vienne la tirer de là. En plus Arya détestait les hôpitaux elle devenait anxieuse à chaque fois qu'elle y mettait les pieds pour une raison inconnue... et bizarrement elle préférait qu'elle le reste. Arya était quelqu'un d'étrange, elle avait perdu la mémoire, mais ne désirait pas la retrouver. Elle considérait que si elle avait tout oublié c'est qu'il y avait une raison. En plus dans tous les livres et les films qu'elle avait vus les gens amnésique avait tout le temps un passé douloureux, affreux. Arya préférait ses faux souvenirs que des horreurs qui la hanterait. C'était surement un peu égoïste de sa part de penser ça, mais elle n'y pouvait rien. Personne n'est parfait. Soudain elle entendit un bruit de clé qu'on tournait dans une serrure et enfin la porte s'ouvrit. Arya en eut un sourire rayonnant et sans même voir qui était son sauveur elle se jeta dans ses bras en le remerciant. Son sauveur, ou plutôt sa sauveuse, n'était autre que l'infirmière qui l'avait effrayée tout à l'heure. Elle s'excusa à ce propos mais Arya lui répondit que ce n'était pas la peine de s'excuser, qu'elle avait été surprise et que ce n'était pas si grave que cela. Sur ceux les deux femmes se quittèrent et Arya prit la direction des escaliers pour rejoindre Akiro et Alyona. Ils devaient s'inquiéter... Quoique certaine personne dans son entourage n'y faisait même plus attention à ses accidents étant donné qu'elle revenait toujours saine et sauve. C'est vrai ça... bien qu'elle ait traversé le plancher un millier de fois elle ne s'était jamais retrouvée à l'infirmerie ou à l'hôpital pour ça... C'était même un miracle ça. Enfin en même temps Arya évitait les tours de 150m de haut et tout autre bâtiment en hauteur, aller sur le toit n'était pas, contrairement à bien des gens, son endroit préféré. Enfin bref, elle se retrouva enfin devant la porte de la chambre d'Akiro et l'ouvrit joyeusement... pour la refermer aussitôt. Elle resta là devant la porte fermée un instant sans bouger. Arya venait d'interrompre un truc important là, non? Sauf que la porte avait fait un bruit d'enfer, évidemment, lorsqu'elle l'avait fermée... Arya et la chance ça faisait deux... Elle inspira profondément et rouvrit la porte. Un grand sourire débile trônait sur ses lèvres, mais elle n'y pouvait rien, elle souriait comme ça quand elle était nerveuse...

''Huu... Pardon j'espère que... j'ai rien interrompu de trop important... Huu...''

Arya les regardait, là, toujours accompagné de son sourire stupide. Elle était gênée parce qu'elle ne savait pas trop où se mettre actuellement. De plus un autre sentiment qui lui était jusque là inconnu la frappa de plein fouet. Elle n'arrivait pas à définir ce que c'était... de la rancune, de... la jalousie? Oui elle était surement jalouse. Akiro était son meilleur ami et pourtant là actuellement ce n'était pas elle qu'il avait dans les bras, mais Alyona. Non pas que Arya n'ait jamais eu de câlin du jeune homme... En plus il ne lui avait jamais parlé d'Alyona... était-ce un signe? Ce n'était pas son genre de cacher des choses... le faisait-elle? Hum... peut-être un peu oui, elle ne parlait pas de tous ses problèmes pour ne pas l'inquiéter, bien qu'au final il arrive toujours à lui faire avouer. De plus elle n'était pas habituée à avoir des amis... donc elle n'était pas habituée à partager. D'un autre côté elle était heureuse de voir Akiro s'ouvrir un peu plus même si ce n'était pas avec elle. Monsieur ''je suis froid et j'ai l'air méchant'' devient de plus en plus adorable même en apparence et cela ravissait Arya. Vraiment, alors après un moment de silence où elle n'avait rien dit, son sourire stupide disparu pour être remplacé par un beau sourire serein et sincère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Akiro Haruko
Ex Graphiste/Codeuse
avatar

Messages : 200
Points RP : 0
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 21
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur...

Feuille de personnage
Race: Sorcier
Classe: Lycée
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Dim 14 Nov - 21:58

[Désolé pour ce Rp emprunt d'une rare poésie et d'un cassage d'ambiance déroutant ! xD]

Les paroles d'Alyona arrachèrent un sourire au jeune sorcier aux yeux de glace. Il se faisait rare, qu'on le remercie pour quoi que ce soit. Il y avait longtemps qu'il n'avait pas ressenti la joie que procurait le fait d'aider quelqu'un. Alors il garda son amie dans ses bras, content de l'avoir aidé, content de ne pas avoir été ce bloc de glace (directement importé de l'Antarctique //HIMALABUS//) qu'il ne l'avait été pendant des années en apparence. En somme, il était content d'une chose : d'avoir enfin pu changer, d'avoir pu petit à petit abandonner cette fausse image qu'il qu'étais créé, cette solitude qui l'enfermait dans un cocon soyeux qu'est la peur de voir le monde extérieur. Seul le mot « merci » pouvait décrire ces émotions qu'il comprenait à peine. Merci...

Puis soudain, le bruit d'une porte qui s'ouvre. Akiro lâcha doucement Alyona et regarda en direction de la porte qui s'ouvrit une fois de plus. Arya, de retour, après une chute de quelques étages. Le sorcier aurait pu soupirer de soulagement, mais lorsqu'il aperçu le faux sourire crétin de son amie, il n'en fit rien. Pas même quand cette dernière prononça ses mots d'excuse. Pourquoi de telles paroles d'un coup. Hum ! Eh merde...encore une énigme appartenant au registre émotionnel de la demoiselle ? C'était certain, parce qu'Aki n'y pigeait RIEN mais alors strictement RIEN ! Pourquoi réagir ainsi et sortir ce fameux faux sourire dont elle a le secret ? Ah ça pour repérer les faux sourire il était doué mais pour la raison, soit il en avait rien à foutre, soit il y pigeait que dalle et là, il y pigeait que dalle. C'était ce genre de sujet bien prise de tête qui l'avait le plus énervé au cours de sa vie. Vraiment, une colle. Mais quelle colle BORDEL. Plus qu'une heure de colle avec Anya C'EST SÛR (oui car quand il faisait une connerie à l'école c'est anya qui le collait). Roh et puis mince, c'était peut-être pas le temps de penser à ça. Non à vrai dire, c'était VRAIMENT pas le temps. Il fallait agir, faire quelque chose, même complètement stupide mais.. « MIERDA FAUT TE BOUGER AKI !! » L'enguela le petit angelo Aki de retour de vacances bien méritées. « NE TE FAIS PAS POSSEDER PAR LE CÔTE FLEMMARD, FOUTTEUR DE MERDE ET BRANLEUR DE LA FORCE N'ECOUTE PAS CE CRETIN DE DIABLO AKI ! » poursuiva t-il ! Et Akiro écouta petit angelo Aki.

Le sorcier ferma doucement ses yeux de glace et soudainement, sans prévenir quiconque, se leva de son lit d'hôpital. Il prit la main d'Alyo et l'entraîna en direction d'Arya. Puis il lâcha la main de son amie avant de fixer...sa meilleure amie. Il planta alors son regard dans le sien, ne laissant aucune émotion transparaître. Comme avant...lorsqu'il n'était rien d'autre qu'un iceberg ambulant...oui on aurait pu croire qu'il allait engueuler Arya. On aurait pu. Mais non. C'était peut-être pas son genre après tout, d'engueuler les gens. Certainement même. Au lieu de ça, il se contenta de lui mettre une pichenette en plein front. Puis soudain, il articula :

« Ba-ka-ry-a »


Et sans plus attendre il pris Alyona et Arya dans ses bras. Puis...il rigola légèrement. Un rire que l'on aurait dis « rire d'abruti ». C'était pas plus mal enfin de compte !

« Je crois que j'vais me répéter...mais...vous deux...je vous remercie vraiment, du fond du cœur, d'être là pour l'abruti que je suis...! »


Puis il les lâcha et souris, essuyant les résidus de larmes qui avaient coulés subitemment sur ses joues quelques minutes plus tôt. Petit angelo Aki avait eut raison de le forcer ? Il l'espérait, vraiment, il espérait ne pas avoir aggravé un cas dont il ne comprenait rien. Crétin d'Aki !

« Merci... »


Et soudain, il tilta. Oui il pris conscience de quelque chose. Il avait mal. Très mal. Où ça ? Partout. Eh merde. C'est vrai il était blessé. Gravement. Eh merde. Non mais quel con. Quel pas doué. Quel abruti. Quel crétin. Quel couillon. Et j'en passe. Le sorcier se recroquevilla sur lui même, accroupi, Ses mèches de cheveux cachant son visage un peu crispé signifiant sa douleur.

« Oups...j'avais oublié que j'avais fais une chute...euh...j'ai mal ? @o@ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Dim 14 Nov - 22:17

J'ignorais combien de temps s'était écoulé. A vrai dire je m'en fichais. Mais le bruit d'une porte me ramena à la réalité. Akiro me relâcha, et je me retournais, pour voir Arya. Elle allait bien. Je lui souris. Il me sembla qu'elle eut deux sourires différent, mais je ne sus dire en quoi. Il y avait quelque chose dans l'air. Que représentait-elle pour Akiro? C'était une amie chère, mais jusqu'à quel point? Il semblait avoir un regard protecteur... Puis soudain, il se leva, me tenant la main doucement, ce qui m'obligea à le suivre. Ah, mais il était taré!! Ce n'était vraiment pas une bonne idée! Eh, Akiro tu es à l'hôpital je te signale!! Tu es blessé! Mais il se planta devant Arya, le regard vidé d'émotion. Je regardais à tour de rôle Arya et Akiro. Non. Ce n'était pas de l'amitié. C'était plus que ça. Plus qu'une amie. Un meilleure amie, voire même un membre de sa famille. Il y tenait. Je le voyais dans ses yeux. Elle tenait à lui. Cela s'était sentit dans l'atmosphère. ... En fin de compte, j'en savais rien. Akiro avait vraiment des relations indéfinissable. Incapable de dire la relation qu'il partageait. Mais il lui fit une pichenette, avant de la traiter d'idiote. Puis il ria, encore.

Akiro se répéta. Il pleura encore. Il nous remercia encore. J'eus un sourire heureux. Et puis ce fut comme dans les mangas. Il reprit conscience de sa blessure. Il se recroquevilla sur lui-même. Et déclara qu'il avait mal. Et je paniquais. Totalement affolée, je ne savais que faire. Le transporter sur le lit? Mais il était certainement trop lourd pour moi! Serait-il capable de se déplacer? Il avait l'air d'avoir mal! Arya pouvait-elle faire quelque chose? Mais je ne connaissais pas grand chose d'elle! Je paniquais, dans tous les sens du terme. Bon, il était quand même déjà plus coloré que lors de sa chute. Cela eut pour effet de me calmer. Sa chute. Quel horrible instant. Je m'étais sentie tellement mal, à cet instant. J'avais compatis de manière irréelle pour Akiro. Qu'aurait ressenti Arya, à ma place? C'était impossible à savoir. Et là, serait-elle juste celle qui dirait, "imbécile, tu aurais dû rester couché", en étant néanmoins heureuse, ou se passerait-elle de commentaire en ayant un doux sourire? Je n'en savait rien. Est-ce que je commençais à vouloir devenir vraiment amie avec Arya? Elle avait l'air tellement gentille...

[HS : Mais euh! J'arrive plus à suivre, avec vos RPs super longs! Un jour, moi aussi, je ferais autant de ligne...]
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste
avatar

Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 24
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   Mer 17 Nov - 13:02

Arya hésita entre crier très fort ou se taire et observer lorsqu'elle vu Akiro se lever. Il blaguait n'est-ce pas? Elle le connaissait bien, il allait faire son numéro de mec cool puis s'écrouler par terre en remarquant -enfin- qu'il avait mal. Mais bon, Arya savait qu'Akiro aimait faire le mec cool -même s'il ne s'en rend surement pas compte- et donc elle le laissa faire, très curieuse de savoir ce qu'il allait faire. Il avança vers elle et se planta devant elle sans bouger la fixant sans émotion apparente, Arya soutenu son regard l'air neutre elle aussi, ce demanda quelle idiotie son ami allait faire. Soudain, à la surprise d'Arya il lui fit une pichenette sur le front qui lui fit pousser un petit ''Huu!'' de douleur alors qu'il la traitait de bakarya... Un large sourire se dessina sur ses lèvres... Il n'avait pas comprit la situation c'était évident. Cependant Arya n'eut pas le temps de le lui faire remarquer, car il prit Alyona et elle dans ses bras en... rigolant... Il était si rare d'entendre rire le jeune homme, le sourire d'Arya s'élargit encore plus à l'entente de ce bruit peu familier à son ami. Il leur fit alors tout un discours pour les remercier toutes les deux d'être la pour lui, comme si c'était extraordinaire... Akiro n'avait pas comprit qu'il attirait les gens surement comme des aimants pour peu qu'on fasse l'effort de lui parler cinq minutes. Arya ne voyait rien d'extraordinaire dans tout cela, mais elle le sera fort dans ses bras quand même parce que ça fait plaisir d'entendre le mot merci... Il les lâcha alors en leur souriant et soudain, son visage se crispa, il avait l'air d'avoir compris qu'il avait mal. Ce qui faisait un temps de réaction de 2min et 37s, il avait pas intérêt à passer son permis lui parce que le temps qu'il capte qu'il faut appuyer sur la pédale de frein il se sera déjà pris l'arbre... Arya se retenu de justesse pour ne pas montrer à Akiro qu'elle paniquait vraiment pour lui, enfin ça devait se voir un peu car pendant 10s elle ne bougea pas, utilisant ce temps pour se calmer. Finalement elle s'accroupit au pied d'Akiro et lui tira la langue avec un léger sourire:

''Ba-ka-ki''

Puis elle lui ébouriffa les cheveux avant de se relever et de se diriger vers son lit. Il lui fallut un certain temps pour trouver ce qu'elle voulait car Arya n'était pas une habituée des hôpitaux. Elle trouva enfin ce qu'elle cherchait, la sonnette qui faisait venir l'infirmière. Arya appuya dessus n'ayant aucun autre moyen d'aider son ami... oui vu l'état du sorcier inutile d'essayer d'utiliser sa magie pour le relever ou apaiser ses souffrances... Elle pourrait bien le tuer sinon. L'infirmière arriva quelques secondes après et regarda la scène d'abord d'un air étonné avant de se mettre dans une colère noire contre Alyona et elle, mais aussi contre Akiro, car elle se doutait bien que c'était lui qui avait voulu bouger. Elle vira les deux jeunes filles de la chambre qui se retrouvèrent donc comme des idiotes à la porte avant de leur expliquer:

''Votre ami a fait l'imbécile! On va lui administrer des anti-douleurs mais cela va l'endormir... Il est inutile que vous perdiez votre temps ici''


''Huu...''


Arya ne voyait pas trop ce qu'elle pouvait faire là... Elle avait le sentiment d'abandonner Akiro, mais l'infirmière n'avait pas l'air d'être prête à les laisser avec lui après ce qu'il s'était passé...

''Rentrez chez vous... Ne vous en faites pas votre... ami? Ira bien. Il pourra surement bientôt sortir d'ici.''


Elle leur fit un sourire d'infirmière rassurante avant de refermer la porte derrière elle. Il fallait se faire une raison, les deux jeunes filles devraient partir... Au pire Arya repasserait demain, et après demain, et après après demain... Elle prit donc le chemin de la sortie en murmurant à Alyona:


''Huu... vient rentrons, de toute façon on ne nous laissera pas le voir la... Et puis a lui apprendra à vouloir faire le mec cool et m'appeler Bakarya''


Elle souriait en disant cela, elle n'était pas fâchée par Akiro, elle rigolait presque d'ailleurs. Elle était juste un peu amusé par son idiotie, on a parfois du mal à croire que c'est un génie... La vie est injuste. En tout cas il avait intérêt à revenir avant la fin de la semaine parce qu'elle avait un DM de maths à rendre pour la semaine prochaine (//BUS// C'était la phrase débile de la semaine!)


[Mais c'est bien ce que tu fais Nina =) Moi je raconte que du blabla au fond xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Merci [PV Alyo & Arya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Merci [PV Alyo & Arya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merci ? Mais de rien...
» Merci à toi Val
» Merci les petits loups
» Il faut savoir dire merci (gargote languedoc. )
» Merci le retour !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: