Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un retour plein de surprises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan Blacknest

avatar

Messages : 6
Points RP : 4
Date d'inscription : 30/01/2016

MessageSujet: Un retour plein de surprises   Jeu 29 Sep - 22:40

Aujourd'hui, c'était le grand retour après des mois de "repos". J'ai perdu la mémoire et apparemment, je ne l'ai pas retrouvé, je connaissais à peine l'architecture des lieux, et encore, cela relevait plus de la chance que de la connaissance. Je devais donc assister la Directrice dans son travail, je ne savais même plus en quoi le travail consistait, mais mon père m'a dit qu'il n'y aura aucun souci et que je retrouverai facilement mes habitudes. Si je ne me souviens même plus de ma fiancée, je ne vois pas comment un simple travail dans un établissement magique allait m'aider, enfin bon... j'espère me tromper. D'un pas un peu hésitant, je franchissais les portes de la Serenia Academy protégées par une barrière magique. Jusque là, aucun souci, je pouvais donc admirer le paysage et l'architecture du splendide bâtiment. Des élèves de toutes les races étaient réunis ici, tous avec un potentiel pouvoir. Certains étaient plus gâtés que d'autres, mais ceux ayant généralement un pouvoir avec peu de potentiel savent parfaitement l'utiliser et l'adapter aux situations. Personne n'était à sous-estimer, ils sont tous égaux en dehors des races différentes. Certains élèves me regardèrent, mais quasiment aucun semblaient me connaître. Techniquement, cela ne fait que 6 mois que je m'étais absenté, comment cela se fait-il que personne ne me reconnaisse un peu? Etais-je un ermite avant de perdre la mémoire?

Ne me préoccupant pas des regards de certains élèves, je commençais à me guider au sein de l'établissement, me dirigeant vers le bâtiment A. D'après le plan, le bureau de la Directrice se situe ici, et par conséquent, mon bureau aussi devrait y être. Il n'y avait personne dans le couloir pour l'instant, on pouvait reconnaître l'infirmerie et d'autres bureaux administratifs, puis j'arrivai en face du bureau de la Directrice. Je ne pouvais pas m'empêcher de lire le nom sur la plaque.

- Naomi ... Owen...

Ce nom ... je ne saurais l'expliquer, mais il m'était familier, ce n'est pas la première fois que je lisais ce nom, peut-être que mes souvenirs commençaient à revenir, mais je devais me méfier, la Directrice s'est jouée de moi et je dois me montrer prudent par rapport à cela, je ne veux pas me faire contrôler à nouveau ... Toquant alors à la porte, je me permis alors d'entrer quelques instants après. Je découvrais alors une femme ressemblant à celle que je voyais dans mes rêves, elle faisait effectivement dans les 1m60 et son corps semble identique à celui de la femme dont j'ai rêvé. Je rêvais donc d'elle depuis tout ce temps? J'étais troublé, je ne savais pas quoi dire. Elle semblait m'avoir reconnu, je restais figé face à la Directrice, qu'est ce que cela pouvait bien vouloir dire? Je ne pouvais qu'articuler qu'un seul mot.

-Bon...jour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Owen
Fondatrice
avatar

Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Un retour plein de surprises   Dim 6 Nov - 23:34

Cette journée commençait sous de mauvais augures… Ce matin, j’avais eu la désagréable surprise en arrivant à mon bureau de trouver une note du Conseil Supérieur de la Magie à mon intention. Ils m’annonçaient l’arrivée imminente d’un nouveau collègue, et à une place très importante au sein de l’école. Le Conseil souhaitait apparemment placer un pion plus fiable au même rang que moi, ou presque, pour continuer à avoir l’école sous surveillance. Car le collègue qui allait visiblement faire son entrée à l’école aujourd’hui devait prendre la place d’assistant de direction. Autrement dit… il allait pouvoir contrôler tout ce que je faisais. Sans doute un moyen de pression supplémentaire pour me faire réagir… Je ne céderai pas à ce chantage. Qu’ils envoient qui ils veulent, ça m’était égal. Je resterai sur la même ligne de conduite… Je ne comprenais pas la haine qu’ils nourrissaient envers cette école, mais je ne pouvais pas les laisser prendre le contrôle total de cet endroit. Ceci dit… j’étais dans une impasse. Je devais collaborer avec eux, sinon… je perdrais Jonathan… C’était pour lui que je me forçais à obéir aux ordres du Conseil, sa vie en dépendait… Cependant, je ne pouvais pas non plus les aider à fermer cet endroit… Où iraient toutes les personnes présentes ici ? Que deviendraient les élèves, livrés à eux-mêmes, avec leurs pouvoirs instables ? Alors j’essayais tant bien que mal de leur apporter des informations comme ils me le demandaient, sans pour autant compromettre l’école. C’était une tâche ardue, mais jusqu’ici, il semblerait que j’y ai réussi… Mais l’on dirait qu’après un an et demi passé ici, le Conseil commençait à avoir des doutes sur ma loyauté, d’où la nomination d’un assistant de direction désigné par leurs soins.


Me voilà donc assise à mon bureau, dans l’attente de mon assistant, dont je ne savais absolument rien, même pas son nom. Les manigances du CSM m’échapperaient toujours. Et je n’eus pas le temps de réfléchir plus longtemps aux bizarreries de mes “supérieurs” que l’on toqua à la porte. Sans doute mon collègue… Lorsque je répondis d’entrer, la porte s’ouvrit, laissant entrer un homme… et pas n’importe lequel… il était grand, svelte, blond aux yeux bleus, la peau pâle… c’était… c’était…


“_ Jonathan…”


Mon amour, ici… Ils l’avaient libéré… Il était enfin libre ! Tout ce que j'avais fait n'avait pas été vain, je pouvais enfin revoir mon cher et tendre… nous allions enfin pouvoir nous retrouver ! Une joie indescriptible m’envahit alors, me faisant monter les larmes aux yeux. Imaginez que vous revoyiez la personne que vous aimez du plus profond de votre être après en avoir été séparé de longs mois… Pour certains la distance serait un obstacle insurmontable à l’amour, ce qui conduirait à une séparation du fait de la disparition des sentiments. Mais pour ma part, je l’aimais toujours aussi fort, au moins autant qu’au premier jour et de plus en plus fort au fur et à mesure des années que nous avions passé ensemble. Mon émotion était très forte, en le revoyant j’avais l’impression que c’était la fin de la souffrance. Enfin je pouvais respirer. Enfin j’allais pouvoir vivre, revivre !


Après un instant de flottement dû à la surprise de le revoir sain et sauf, je me levai de mon fauteuil et me dirigeai vers lui d’un pas léger et le sourire aux lèvres, le coeur comblé par la joie de le revoir et les yeux brillants par l’émotion. Je passai mes bras autour de son cou de façon tendre mais en même temps avide de pouvoir le sentir contre moi, de pouvoir le toucher, et j’enfouis ma tête dans son cou en me mettant sur la pointe des pieds. Cela faisait tellement longtemps, son contact me manquait ! Je lui murmurai, toute émue :


“_ John, je suis si contente de te revoir !”


Mais bien vite, je compris que quelque chose n’était pas normal… Il ne réagissait pas à mon câlin… Je me reculai alors d’un pas, le lâchant. Mon sourire fit place à une mine interrogative. Je lui demandai alors, craignant par avance sa réponse :


“_ Jonathan, qu’est-ce que tu as ? Tu ne te sens pas bien ?”


Il semblait froid… distant… Je me posais des questions... J'avais un mauvais pressentiment tout d'un coup...

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Jonathan Blacknest

avatar

Messages : 6
Points RP : 4
Date d'inscription : 30/01/2016

MessageSujet: Re: Un retour plein de surprises   Lun 7 Nov - 21:49

A peine ai-je eu le temps de d'entrer dans la pièce et de la saluer qu'une chose inhabituelle se passa. La directrice m'avait reconnu mais était prise d'une émotion intense, on avait dit de me méfier d'elle mais elle semblait si heureuse de me retrouver, je ne savais pas si c'était une tentative de manipulation ou une très grande affection envers moi. Je restais figé face à cette scène, sans savoir quoi faire, mis à part rester sur mes gardes. Elle m'avait reconnu mais ce n'était pas pour autant réciproque, bien que son visage et sa taille m'étaient familiers. Mme Owen se leva ensuite et d'un pas léger et gracieux, elle passa les bras derrière mon cou afin de me câliner et de poser sa tête dans mon cou, comme un couple amoureux. Etait-elle si émotive que ça ou tout cela n'est que pure manipulation, profitant de l'absence de ma mémoire pour me troubler? Je l'entendais, émue et souriante, me murmurer à l'oreille.

-John, je suis si contente de te revoir !

Je ne savais pas comment réagir, certes, ce contact physique était agréable, j'avais envie de jouer le jeu mais je devais me méfier, malgré que c'était bien plus confortable que lorsque ma fiancée me faisait la même chose, sachant que ça allait forcément plus loin ensuite... Sur le coup, je sentais une chaleur réconfortante, mais je restais froid, de peur de faire une bêtise. Qui était-elle vraiment? Elle n'a vraiment pas l'air aussi manipulatrice que le CSM peut laisser croire, mais les apparences sont parfois trompeuses, je dois me focaliser sur mon travail. Tout à coup, elle me lâcha et fit un pas en arrière, son sourire laissa place à une mine interrogative voire craintive.

-Jonathan, qu’est-ce que tu as ? Tu ne te sens pas bien ?

Je devais lui dire la vérité, du moins, mon ressenti sur tout ça, malgré que ça soit dur. Un accueil aussi chaleureux avait déclenché quelque chose en moi, je ne saurais l'expliquer. Prenant une grande inspiration, je la regardais d'un air sérieux et je pris la parole d'une voix neutre.

-Je... je vous remercie de cet accueil mais... nous venons à peine de nous connaître, le CSM m'a envoyé ici pour reprendre mon poste d'assistant de direction. Enchanté de faire votre connaissance, Madame la Directrice.

Je sentais une certaine atmosphère dans la pièce, elle n'était pas des plus agréables, mais je devais mettre les points sur les i, lui dire qu'il y a une mésentente ou que sa tentative de manipulation ne marcherait pas. Cependant, je ne devais pas dès mon premier jour, envenimer la situation actuelle et essayer de repartir du bon pied. Avec plus d'assurance, je repris la parole.

-Le CSM dont mon père fait parti m'a dit que je m'étais absenté pendant plusieurs mois suite à une manipulation cérébrale et que j'étais devenu instable. Accueillez-vous de la même manière vos collègues ou vous ai-je vraiment manqué. En tout cas, si tel est le cas, je n'ai aucun souvenir de vous, désolé.

Je ne voulais pas dire que c'était elle qui m'avait manipulé le cerveau, il ne fallait pas trop en dire, il y a des choses qui doivent rester secrètes. Maintenant que les choses ont été mis au clair, je posais mes affaires à mon siège avant de regarder de nouveau la Directrice dans les yeux. Mon premier jour n'était pas vraiment une grande réussite mais c'était dû à un quiproquo, sans aucun doute. J'espère néanmoins que la relation avec ma collègue ne sera pas trop affectée par ce début de journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Owen
Fondatrice
avatar

Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Un retour plein de surprises   Ven 11 Nov - 22:03

Cette journée commençait d’une telle façon… Tout d’abord j’avais eu cette note étrange du Conseil, qui me contrariait quelque peu étant donné que ça ressemblait à un moyen de pression. Et qui arrivait dans mon bureau pour faire suite à cette note ? Jonathan, mon cher John… L’être que j’aimais le plus au monde et que je croyais encore emprisonné dans les cryptes du Conseil. Sous le coup de l’émotion, je ne m’étais pas méfiée et je ne m’étais posée aucune question… Mais j’avais vite compris lorsque je lui avais sauté au cou que quelque chose n’était pas normal. Il ne réagissait pas et était inhabituellement froid avec moi… En temps normal, il n’aurait pas hésité à me serrer très fort dans ses bras, à m’embrasser. Et je ne tardais pas à tomber des nues lorsqu’il m’adressa la parole d’un ton neutre et d’un air sérieux :

-Je... je vous remercie de cet accueil mais... nous venons à peine de nous connaître, le CSM m'a envoyé ici pour reprendre mon poste d'assistant de direction. Enchanté de faire votre connaissance, Madame la Directrice.

Nous… nous venions à peine de nous rencontrer ? Je blêmis à ces mots, ne sachant quoi dire. Mais… Cela faisait 10 ans que nous étions ensemble… Je ne comprenais pas ce que cela signifiait… Ou plutôt… je faisais semblant de ne pas comprendre, je voulais encore me voiler la face. Il me faisait une blague, c’était tout… Il plaisantait, sans doute… Malheureusement, il enfonça le clou un peu plus profondément lorsqu’il reprit la parole pour semble-t-il clarifier la situation :

-Le CSM dont mon père fait parti m'a dit que je m'étais absenté pendant plusieurs mois suite à une manipulation cérébrale et que j'étais devenu instable. Accueillez-vous de la même manière vos collègues ou vous ai-je vraiment manqué. En tout cas, si tel est le cas, je n'ai aucun souvenir de vous, désolé.

Je reculai pour pouvoir m'asseoir sur le bord de mon bureau. J’étais tellement décontenancée que sans ce bureau, j’aurais fini par terre… Mon John n’était visiblement pas dans son état normal… pas une seule parole de ce qu’il venait de dire n’avait de sens. Mais le pire de tout, c’était cette dernière phrase… “Je n’ai aucun souvenir de vous”... Cette phrase résonnait en boucle dans ma tête. Je n’osais croire à ce que je venais d’entendre… Comment avait-il pu m’oublier ? Comment avait-il pu oublier ces 10 dernières années ? Un mélange de sentiments contradictoires m’envahit, créant la débâcle la plus totale dans mon coeur et dans ma tête. J’étais submergée par la surprise, un étrange sentiment de tristesse, de chagrin ou bien encore de déception s’était emparé de moi. Je ne saurais pas décrire avec précision mes émotions, tant ce que je ressentais me brisait le coeur, me faisait mal… C’était le feu ardent qui battait la glace épaisse, une explosion de sentiments qui menaçait de me briser toute entière.

Je m’étais battue pour qu’il reste en vie, en espérant le revoir un jour… mais jamais je n’aurais imaginé que ce soit dans de telles conditions… C’était un bien mauvais tour que nous avait préparé le Conseil… Qu’est-ce qui allait se passer si l’homme pour lequel mon coeur battait m’abandonnait ? Une terrible angoisse m’étreignit. Il était ma raison de vivre, il était mon oxygène… Il représentait tout pour moi… Pourquoi ne s’en souvenait-il pas ? Pourquoi le Conseil avait-il été jusque là ? Il ne faisait aucun doute que c’était eux les responsables… Je ne savais pas comment ils s’y étaient pris, mais ils avaient… effacé la mémoire de Jonathan et lui avaient implanté de fausses idées à la place. Ils lui avaient lavé le cerveau… Il… Il avait oublié tout ce que nous avions vécu ensemble… Il avait oublié notre amour… ça me faisait tellement mal de penser… que… je l’avais perdu… Il n’était plus lui-même…

Bien que ma respiration se fasse plus saccadée, je tentai une nouvelle approche, le regard rempli de tristesse et la voix brisée :

”_ Jonathan… tu… tu ne te souviens plus ? De nous deux ? De ces 10 dernières années ? Nous… nous étions ensemble… S’il-te-plait… Ne me dis pas… que… tu m’as vraiment oublié…”

C’était impossible… impossible qu’il n’y ait aucune trace de moi dans sa mémoire… Si j’y entrais… je trouverais forcément quelque chose… Mon monde était sur le point de s’écrouler, je ne pouvais pas croire qu’il ne restait rien de ces 10 ans passés avec lui… Dans un tel état, je n’étais pas apte à me contrôler, mon pouvoir se déclencha contre mon gré comme à chaque fois qu’il le faisait lorsque j’étais soumise à de fortes émotions, et j’entrais dans l’esprit de mon cher et tendre. Mais bien vite, une barrière m’empêcha d’aller plus loin. Son esprit était vide, je ne pouvais plus le percer. Il était sous l’influence d’un sort magique, sa mémoire m’était inaccessible, tout comme il ne pouvait plus y avoir accès non plus.

”_ Oh non… Jonathan… ils t’ont… ils t’ont effacé la mémoire… Je t’en supplie, crois-moi… Nous nous sommes rencontrés à Mirada… Tu m’as aidé à l’époque… Puis nous sommes sortis ensemble… Tu faisais partie du Conseil, mais on t’a évincé… On t’a enfermé dans les Cryptes et pour te sauver, j’ai été envoyée dans cette école… Jonathan… Tu ne te souviens pas de tout ça ? S’il-te-plaît, essaie de fouiller dans ta mémoire… je t’en prie…”

Lui avais-je dit la voix brisée tout en m’approchant de lui, le coeur lourd et les yeux prêts à déverser tout un torrent de larmes. Je tentai de soutenir son regard, pour qu'il voit que j'étais sincère. J'étais terrifiée à l'idée que plus jamais… il ne me prenne dans ses bras… il ne m’embrasse… Vivre sans son amour me paraissait impossible. Cette peur que je ressentais se traduisait par des tremblements dans mes jambes, qui peinaient à me soutenir. J'avais froid tout d'un coup et je croisais les bras pour essayer de me réchauffer. Qu’allait-il me répondre ? Allait-il me rembarrer comme je m’y attendais ? Allait-il se souvenir ? J’avais peu d'espoir… mais je m’accrochais à ce mince espoir, parce qu'il ne me restait rien d'autre à quoi me raccrocher...

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."




Dernière édition par Naomi Owen le Sam 12 Nov - 18:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Jonathan Blacknest

avatar

Messages : 6
Points RP : 4
Date d'inscription : 30/01/2016

MessageSujet: Re: Un retour plein de surprises   Sam 12 Nov - 14:12

Je venais de tout dire, comme quoi je n'étais pas celui qu'elle attendait vraiment, qu'elle devait faire erreur. Je sais bien que le CSM me dit qu'elle essaye de me manipuler, je ne devrais donc pas avoir de culpabilité vis à vis du fait que je la rejetais de la sorte, mais pourquoi je me sentais mal? Je la voyais, reculer, comme si elle avait vu un fantôme, avant de s'asseoir sur le bord du bureau, manquant de tomber par terre. Soit, c'était une comédienne hors pair, soit elle était sincère. En tout cas, j'avais davantage confiance en mon père qui m'a guidé qu'en la Directrice que je venais à peine de rencontrer alors qu'elle m'avait manipulé à sa guise auparavant. J'étais terriblement confus et cela ne s'arrangeait pas lorsque je l'entendis parler avec sa voix saccadée et son regard d'une immense tristesse.

- Jonathan… tu… tu ne te souviens plus ? De nous deux ? De ces 10 dernières années ? Nous… nous étions ensemble… S’il-te-plait… Ne me dis pas… que… tu m’as vraiment oublié…

La pauvre, elle a beau avoir potentiellement lavé mon cerveau de manière irréversible, ma nature ne pouvait pas ignorer sa détresse qui me fendait le cœur. Comment rester insensible quand une femme est dans un tel état? En tout cas, cette situation me mettait mal à l'aise, si ce qu'elle racontait était vrai, elle était donc ma chérie depuis 10 ans, c'est dur de se dire que toutes ces années ont été balayées. Je ne savais pas ce qui se passait, je ne voulais pas causer tout ça, j'étais simplement ici pour reprendre mon travail. Que se passait-il? Pourquoi je ne me souvenais de rien? Ca m'aiderait tellement de retrouver ma mémoire et d'avoir les idées claires sur ce qui se passait. Sa réaction, si intense et ... réelle, était-il possible de mentir à un tel degré? Je ne remets pas en cause les paroles du CSM, mais quand même, il y a de quoi être troublé. Dois-je laisser une chance à Mme Owen, ou dois-je l'ignorer? C'était si compliqué, je restais figé sur mon siège, incapable de prendre la moindre décision. C'est alors qu'elle continua, avec cette voix toujours aussi saccadé qui ne pourrait laisser personne insensible.

-Oh non… Jonathan… ils t’ont… ils t’ont effacé la mémoire… Je t’en supplie, crois-moi… Nous sommes rencontrés à Mirada… Tu m’as aidé à l’époque… Puis nous sommes sortis ensemble… Tu faisais partie du Conseil, mais on t’a évincé… On t’a enfermé dans les Cryptes et pour te sauver, j’ai été envoyée dans cette école… Jonathan… Tu ne te souviens pas de tout ça ? S’il-te-plaît, essaie de fouiller dans ta mémoire… je t’en prie…

Mirada? D'après certains livres, c'est une ville très fréquentée par les sirènes et ondins. C'est là qu'elle s'est trahie, je suis un humain et non un ondin, notre rencontre à ce lieu est donc très peu probable. J'avais beau chercher, je ne me souvenais d'elle qu'à travers des rêves, il n'y avait rien de réel. Ceci dit, quand je rêvais d'elle, c'était bel et bien dans l'eau, en train de nager à ses côtés. Pourtant, à chaque fois que je prends une douche, mon corps ne changeait pas, j'étais donc un humain. Pendant que je réfléchissais, je la voyais s'approcher lentement de moi, avec ce regard rempli de chagrin qui était prêt à pleurer comme jamais... c'était si bouleversant, j'avais envie de la consoler et de lui dire que tout ira bien, mais ce n'était pas possible. Je n'avais aucun souvenir d'elle et je devais rester raisonnable. Même si je ne ressens pas de sentiments forts malgré mon romantisme, j'ai une fiancée qui m'aime vraiment et par principe, je ne dois pas la tromper. Le malaise était grand mais je devais mettre les choses au clair. D'une voix sérieuse mais assez discrète pour montrer ma compassion, je la regardais dans les yeux avec difficulté, son regard me faisait de la peine.

-Il est impossible que nous nous soyons rencontrés à Mirada... je suis un humain, par conséquent, je ne peux pas rester dans l'eau très longtemps... Je vois votre tristesse et j'aimerais y remédier mais ... je ne peux pas vous faire confiance... Le CSM m'a avoué que vous m'aviez manipulé à vos fins mais maintenant que je vous vois... j'ai des doutes. Je ne sais plus quoi penser... Qui a raison, qui a tord, j'en sais rien. Le CSM a dit que j'avais une fiancée humaine, mais je me suis rendu compte que je ne ressentais pas grand chose envers elle. Vous dites qu'on s'est rencontré à Mirida, mais c'est impossible pour moi de rester aussi longtemps sous l'eau. J'aimerais me souvenir de tout, savoir si vous êtes sincère ou si vous tentez de me manipuler encore une fois...

J'étais déboussolé, cette première journée de travail me faisait perdre la tête, quel était le vrai du faux, qui avait raison, qui avait tord, pourquoi le CSM ou la Directrice me mentirait? Et si les deux me mentaient? Il y a-t'il encore d'autres choses qu'on me cachait? D'autres personnes savaient-elles quelque chose sur moi? L'atmosphère me semblait de plus en plus difficile à supporter, entre cette femme qui était si triste mais que je n'avais pas le droit de consoler, et le CSM à qui je devais tout, qui croire? Ses sentiments ont l'air sincère, mais je ne pouvais pas le vérifier... Et étais-je vraiment du CSM auparavant? J'avais donc assez de pouvoir pour être dans un si haut poste? Je ne peux qu'accélérer le temps pourtant... le CSM possède des pouvoirs bien plus grands. En tout cas, à l'heure actuelle, ce visage triste et empli de désespoir me donnait envie de pleurer, mais je ne devais pas... Je me levais donc et d'une voix tremblante, je quittais la pièce pour me retrouver seul.

-Je... je suis désolé.

J'avais posé ma main sur son dos, afin qu'elle ait quand même un minimum de réconfort, sans pour autant être proche avec elle. Une fois la pièce quittée, je me suis réfugié quelque part afin que personne ne me voit. Je voulais être isolé de tout ça, être seul dans mes pensées. Tout était trouble, les larmes commencèrent à couler, j’avais de la peine pour elle, mais aussi, j'étais accablé par cette situation qui me dépassait. J'espère que personne n'entendait mes sanglots... Pourquoi, pourquoi c'était si dur... pourquoi je ne me souviens de rien... j'aimerais tant me souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour plein de surprises   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour plein de surprises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un avenir plein de surprises
» Retour au bureau, impossible de régler le problème !
» Johto plein de surprises, une aventure qui se passe sur le Youtube!
» PLEIN DE SURPRISES - Courrier abonnés #3
» retour bureau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: La Serenia Academy et sa cité universitaire :: Bâtiment A :: Bureau de la Directrice-
Sauter vers: