Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balthamos Reaper

avatar

Messages : 30
Points RP : 0
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Localisation : Penser fort et vous aller me trouver!

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   Dim 3 Fév - 19:32

Quelle belle journée! Le soleil, la brise…. Hum… La neige qui recouvre légèrement le sol. Malheureusement cette beauté pure est piétinée par de nombreuses personnes. Je contemple la grandeur divine perché du haut d’un bâtiment. Aaahhh… Comme le monde serait plus pur s’il revenait comme avant. Avant l’apparition de toutes ses choses. Mon esprit voyage et alors je perçois une présence. Je contemple la foule et je les vois alors. Tiens tiens… Une collègue à moi! Une magicienne si je me souviens bien. Madame Nialéme! Et que vois-je au loin, ne serait-ce pas mademoiselle Swann… Une étudiante vampire avec un fort caractère. Les antipodes se rencontrent et étrangement, tout cela m’émoustille au plus haut point! Moi qui me demandais quoi faire de ma journée, je venais de recevoir la réponse sur un plateau d’argent! Je voulais les faire se confronter! Mais comment? Hummm… Je me mis à réfléchir, je regardais les scénarios possibles, un sourire illumina soudainement mes traits.

Me redressant sur le toit, je descendis celui-ci en quelques bonds bien calculés. Une fois mes pieds sur le sol, cacher par la pénombre je pris la forme de madame Nialéme avant d’aller me présenter face aux gens et de les pousser à boue. Je me sauvais et me cachais avant de prendre cette fois-ci l’apparence de mademoiselle Swann. Je refis le même manège en changeant toujours de visage par alternance. Une fois avoir mis un bon nombre de la foule en colère, je les dirigeai en direction des jeunes femmes en questions, puis je laissais les choses allez! Quoi de mieux que de regarder de l’ombre les choses se faire! Bien évidemment j’avais planifié la chose pour faire en sorte que les deux jeunes femmes ne soient pas loin l’une de l’autre lorsque les gens allaient les trouver. Ce qui adonna à merveille! Elle était tous deux au même endroit lorsque la première des personnes commença à hurler de la foule.


«_Elle son là! Elles sont là! Attrapez-les!»


Bien évidemment, les gens avaient cru que les deux jeunes femmes avaient fait équipe, puisqu’il avait fait leur soi-disant mauvais coup au même endroit et maintenant elle se retrouvait ensemble. La foule hystérique fonça alors vers les deux jeunes femmes. Je savais que même sans leur capacité elle devrait très bien se sortir de se pétrin jusqu’à l’impasse du moins! J’activais alors mon aura autour de moi éliminant l’utilisation de leur pouvoir à toute les deux. Elle serait forcément paniquée par la chose et ne saurais sans doute pas de quoi il en retournait. Un sourire coller aux lèvres je me délectais de la scène! Mais, pour ne pas être pris et pour la continuation de mon plan, je devais maintenant prendre sa forme… Je pris alors l’apparence de cette enfant de 6 ans, aux cheveux blonds et à la bouille adorable. Les yeux d’un bleu ciel incroyable et la peau aussi pâle que la porcelaine. Habiller d’un petit manteau long avec un chapeau en forme de chien et de petites bottes brunes, je me mis à prendre un raccourci. Mes calculs toujours bons je savais où elle finirait par se retrouver et je les attendis donc à cet endroit. Alors qu’elle arrivait, j’attendis un peu, question de voir si elle paniquerait ou non en voyant qu’elle était dans une impasse. Finalement, je finis par sortir de ma cachette avec ma bouille d’enfant inoffensif.

Un doigt sur mes petites lèvres j’avançais craintivement vers elle en les regardant curieusement. Je me retournais vers la provenance des cris de colère des gens et je me retournai de nouveau vers les deux jeunes femmes avant de souffler de ma petite voix de cristal, un peu apeurer.


«_Il y a des vilains messieurs qui veulent vous faire mal?»


Je les regardais toujours avec mon air totalement adorable, puis je finis par souffler.


«_Soma connait un passage!»


Je souris de toutes mes petites dents blanches avant de gambader vers une pile de vieilles boîtes empilées. Je repoussais l’une d’entre elles qui donna alors vue sur un trou dans le béton du mur. Je souris de plus belle avant de me glisser dans le trou et d’attendre de l’autre côté les deux jeunes femmes. Je me demandais bien ce qui adonnerait à présent. Viendrait-elle? Où confronterait-elle les gens? Je me disais que pour les faire se monter l’une contre l’autre, il ne me faudrait que jouer sur le côté plus noble de l’une et le côté plus vil de l’autre. La pièce était un vieux bâtiment condamné. Les fenêtres étaient placardées et seul le trou permettait d’entrer ou sortir. L’endroit n’était pas très propre, mais il y avait un quelque chose de plutôt charmant. Pour moi du moins. Je m’assis sur un bout de pierre appartenant forcément à un étage supérieur qui s’était écroulé, puis j’attendis gaiment leur arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ideia Swann

avatar

Messages : 38
Points RP : 0
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   Lun 4 Fév - 4:09

En cette belle journée d'hiver, la jeune vampire se pavanait de rue en rue, profitant de la fraîcheur glaciale qui recouvrait la ville alors habillée de son manteau blanc. Elle aimait particulièrement cette saison pour les diverses raisons citées plus haut : Sa beauté naturellement, elle aurait pu passer des heures à contempler la neige scintillante qui recouvrait le sol. Sa froideur également, qui lui caressait la peau. L'été l'étouffait et lui rappelait le bûcher qui avait jadis faillis mettre fin à ses jours. Ideia soupira longuement, pourquoi ressassait-elle de tels souvenirs maintenant ? Si elle était ici, c'était pour repérer les lieux, ce qui lui serait utile lors des futurs meurtres à venir. Elle observait les détails de chaque ruelle, les mémorisait et les classait. Une tâche quelque peu ennuyante mais qu'il lui fallait absolument accomplir. Elle étudiait également les comportements de la population et était indignée par ce qu'était devenue la race humaine. Prenez cette jeune demoiselle au regard aguicheur par exemple, de son temps, seules les catins se serraient vêtues de cette manière. Sa robe moulait ses courbes dans les moindre détails et ce décolleté plongeant attirait bien des regards. Des regards qui ne pensaient qu'à une chose... Ah, ces hommes !

«_Elles sont là! Elles sont là! Attrapez-les!»

Elle fût très vite tirée de ses songes par des cris de foule, une foule en colère qui lui rappelait les paysans qui la condamnèrent à brûler. La race humaine n'avait peut-être pas tellement changée tout compte fait. Ideia poussa de nouveau un long soupir, elle était lassée de fuir mais il serait mal vu de faire un tel carnage en public. Elle choisit donc l'option diplomatique. Elle ferma les yeux et se concentra pendant quelques secondes puis les rouvrit. Elle sonda les esprits de chacun et fût alors surprise de ne rien entendre. Un silence absolu. Jamais ça ne lui était arrivée auparavant, quelque chose se tramait et elle ne rentrerait pas dans le jeu de son perturbateur. Du moins c'est ce qu'elle pensait.

Arborant son éternel visage impassible, elle garda son calme. Cela faisait bientôt un millénaire qu'elle parcourait ce monde, elle en avait vu d'autres et s'était sortie de situations bien plus improbables. Il n'y aurait donc pas de diplomatie. Par ailleurs, cette soudaine incompétence la faisait se sentir plus humaine, ce qu'elle avait souhaité plus d'une fois depuis sa transformation. Elle regarda autour d'elle et se dirigea sans trop y prêter attention vers le cul de sac. Un léger sourire s'afficha sur le coin de ses lèvres lorsqu'elle s'aperçut dans l'impasse qu'elle était tombée, elle adorait les défis.

Regardant autour d'elle, elle remarqua Nialéme, qui l'agaça fortement de part sa simple présence. Un cul bénit, manquait plus que ça ! Ideia se contenta de l'ignorer, purement et simplement, afin de préserver ses nerfs. C'est alors qu'un mioche débarqua. S'il y avait bien une chose qu'elle détestait plus que les hommes, c'était les hommes version miniature. C'était plus fort qu'elle, elle ne supportait pas les gosses, avec leur petite bouille d'ange et leur voix angélique qui rendaient gaga les parents. Ré-pu-gnant. La vampire regarda la foule puis l'échappatoire. Après un bref instant de réflexion, elle s'engouffra dans celle-ci. Avec un peu de chance, la magicienne viendrait à son tour, et son dîner serait servi. Elle ne s'était pas nourri depuis son arrivée à la Miwashi School, une question d'éthique. Il n'y aurait aucuns témoins dans ce lieu délabré, c'était l'occasion parfaite. Elle déciderait du sort du mioche après, peut-être le laisserait-elle vivre s'il la mettait sous silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nialéme Wildfire

avatar

Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 24
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   Ven 8 Fév - 14:12

Aujourd’hui, le soleil brillait sur la neige blanche qui recouvre le paysage. Je contemplais ce spectacle magnifique depuis le toit de l’internat qui offre un panorama de la ville absolument imprenable. Même Cheza, qui d’habitude court comme une petite folle, était assise à côté de moi et regardait la ville enneigée. La forêt avait revêtu son beau manteau blanc et cela me donna une idée. Vu que j’avais beaucoup de temps libre, pourquoi ne pas en profiter pour faire une longue promenade en forêt avec Nili et Cheza. Cela nous ferait plaisir à toutes les trois. Mais avant je devais aller en ville pour acheter à manger pour Cheza puisqu’elle venait de finir son sac de croquettes.

Je quittai donc le toit pour regagner ma chambre afin de prendre un peu d’argent. Je laissai la petite louve dans la pièce car elle me gênerait plus qu’autre chose dans le magasin. Afin qu’elle ne trouve pas le temps trop long, je créais son jouet préféré : un lapin constitué de bois et de feuilles entremêlés.

Une fois en ville, je me dirigeais tranquillement vers un magasin où je savais que je trouverais ce que je voulais. Près de moi, sans que je m'en rende vraiment compte, se trouvait une des élèves de Miwashi School. Il me semble qu'il s'agissait d'Ideia Swann, une vampire. Soudain, j'entendis des gens dans la foule crier :

«_Elles sont là! Elles sont là! Attrapez-les!»

Je me retournai vers les personnes qui criaient de la sorte. Et soudain, je me rendis compte que certaines personnes me désignaient ouvertement du doigt. Puis ils s'élancèrent dans ma direction. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Qu'est-ce qui justifiait le comportement de ces personnes ? Avaient-ils découvert la vraie nature des pensionnaires de l'école ? Ou bien avaient-ils d'autres raisons ? En tout cas, je ne tenais pas trop à me laisser attraper pour le savoir. Je n'aimais pas vraiment l'expression de leurs visages. Et puis, de toute façon, je n'aime pas être attrapée. Même pas lors de jeux d'enfants. Du coup, je partis dans la direction opposée à celle de mes poursuivants.

Or je pris sans le savoir une rue sans issue. Et lorsque je m’en aperçue, il était trop tard pour faire demi-tour. Bon après tout ce n’est pas si grave car j’ai plusieurs solutions pour m’échapper, même dans cette impasse. Je peux par exemple prendre une forme animale pour m’envoler, faire semblant de dormir ou passer à coté d’eux sans qu’ils ne me soupçonnent. Je peux aussi, grâce à mon contrôle des éléments m’ouvrir un passage dans ce mur qui me bloque ou bien me transformer en air et leur devenir invisible. Et avec mon pouvoir de modification physique, il m’est facile de me faire passer totalement pour une autre. Bref, je pouvais leurs filer entre les doigts sans problème.

Je regardais rapidement autour de moi pour m’assurer qu’il n’y avait personne. C’est alors que je remarquais la présence d’Ideia. Sa présence n’étant pas dérangeante pour que j’utilise mes pouvoirs, je voulus ouvrir un passage dans le mur, ainsi elle aussi pourrait se sortir de là. Stupeur, cela ne marcha pas. Je commençais à m’interroger. Mais j’entendais le bruit de la foule furieuse qui se rapprochait et elle serait bientôt en mesure de me voir, donc à ce moment là je ne pourrais plus utiliser mes dons sans trahir ma nature. J’essayai donc mes autres options les unes après les autres. Mais aucune ne fonctionna.

La panique s’empara de moi. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Pourquoi mes pouvoirs ne fonctionnaient plus ? Y avait-il un blocage à l’intérieur de moi ? Ou bien ce phénomène était-il dû à quelqu’un d’autre ? Mon cerveau cherchait des réponses à ces questions tout en essayant de trouver un moyen de me tirer de ce cul de sac.

C’est alors qu’un enfant s’approcha timidement de nous. Il se retourna en direction des bruits de la foule puis nous regarda.

«_Il y a des vilains messieurs qui veulent vous faire mal?»

«_Soma connait un passage!»


Tout en disant cela, il se dirigea vers une pile de boite et en poussa une qui révéla un trou dans le mur du bâtiment à côté de nous. Il s’y engouffra, suivi par la vampire. J’hésitais à les suivre. Mais je n’avais pas vraiment le choix si je voulais échapper à mes poursuivants. Donc j’empruntais le passage à mon tour tout en me demandant ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthamos Reaper

avatar

Messages : 30
Points RP : 0
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Localisation : Penser fort et vous aller me trouver!

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   Ven 8 Fév - 20:01

(Au cas où vous n’aviez pas vue l’image dans le spoiler de ma signature, voilà l’apparence de l’enfant en question: )

J’attendis de voir quel choix elle ferait, ou plutôt Soma attendit. Sous cette apparence, quelques rares personnes me connaissaient comme étant un membre du CSM, mais cette forme était de loin l’une de mes préférés! Toujours assis et patient, de mon petit corps je faisais balancer mes jambes dans le vide tout en fredonnant une sorte de comptine pour endormir les enfants. Soudainement, la femme vampire fit irruption du trou et peu de temps après la magicienne apparut à son tour.

Je laissais couler un petit sourire doucereux avant de bondir sur le sol et de me précipiter vers le trou en question. Je repris la caisse avant de la tirer et débloquer l’entrée de celle-ci pour ne pas que les gens ne repèrent l’entrée. Par la suite, je me retournai vers les deux femmes avant de leur sourire de toutes mes dents. Mademoiselle Ideia semblait de fort mauvaise humeur, ou comme le jargon populaire le dit pour les vampires, elle semblait avoir les crocs! Quant à madame Nialéme, elle semblait troubler et ne pas bien comprendre la situation.

Soudaient, les cris qui paraissaient lointains se rapprochèrent, ils devinrent cacophonique. Après un instant moins bruyant, mais toujours constant, on ne savait pas trop où étais qui. Les gens semblaient envahir les rues, totalement mécontents. De ma petite bouille de gamin, je me retournais vers les deux femmes et de ma petite voix inquiète je soufflais.


«_Pourquoi les messieurs vous cherches?»


Je restais planter devant le trou de la sortie en mettant de nouveau mon doigt à ma bouche comme un réflexe et en allant gratter de mon pied ma jambe dans un geste nerveux. Tout mon jeu semblait parfait, on n’aurait pu faire la différence. Alors que je paraissais timide, craintif et à la fois jovial, à l’intérieur j’étais euphorique, sournois et malveillant envers elle. Pourtant rien ne se dessinait sur mon visage.

Dans l’endroit où nous étions, il y avait de l’air qui circulation et qui faisait entendre un sifflement, comme une drôle de mélodie. On pouvait aussi entendre le bâtiment craquer légèrement sous le poids du vent et de la neige. Rien de bien rassurant au niveau de la solidité! Cependant, je savais le lieu encore suffisamment solide pour encore une semaine deux au maximum. De toute façon bientôt ils viendront démolir cet endroit comme bien d’autres avant, puisqu’elle ne sert plus à rien.

Je posais mon regard bleuté dans le leur en attendant une réponse. Le silence semblait meurtrier dans cet endroit, mais je savais qu’il ne serait plus très bientôt! La vampire ne semblait pas vouloir papoter. Cette pensée me fit pratiquement rire! Mais je conservais mon masque sans la moindre brèche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ideia Swann

avatar

Messages : 38
Points RP : 0
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   Dim 17 Mar - 15:46

[Mille excuses pour le retard !]

Quelques secondes après s'être engouffrée dans le bâtiment, Ideia contempla Nialéme débarquer à son tour, pour son plus grand plaisir ! La vampire leva la tête un instant et observa le lieu. Ce dernier se caractérisait par une allure délabrée et plutôt sale. C'était sans doute un vieil immeuble abandonné, un lieu parfait pour commettre un meurtre à son goût. Le sifflement de l'air résonnait dans tout son être et l'apaisait quelque peu, malheureusement pas suffisamment pour calmer ses pulsions meurtrières.

«_Pourquoi les messieurs vous cherches?»

Son regard se tourna alors vers l'enfant. Ideia ne pouvait s'empêcher que, derrière son air innocent, se cacher quelque chose de louche. Il paraissait un peu trop intelligent pour un mioche de cet âge. La jeune femme secoua légèrement la tête, sa haine pour les gosses la faisait devenir paranoïaque mais elle avait toujours été méfiante envers son entourage, que ce soit un enfant ou non. Durant toute son existence, elle en avait vu des gamins ! Et elle savait mieux que personne que certains étaient parfois plus redoutables que d'autres plus âgés.

- C'est une très bonne question.

Elle avait naturellement pris un ton froid et sec, par habitude. Se pinçant quelque peu les lèvres par agacement, elle se tourna vers Nialéme. Peut-être que c'était elle la cause de tout ceci. Cette simple pensée l'énerva davantage, elle paierait pour avoir déranger sa tranquillité. La vampire la fixa méchamment, en attendant une réponse de la magicienne qui confirmerait ses soupçons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nialéme Wildfire

avatar

Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 24
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   Mar 19 Mar - 15:37

[C'est pas grave.]

Après m'être glissée à regret dans le passage à la suite de l’enfant et de la vampire, j’observais l’intérieur du lieu dans lequel je me retrouvais afin de voir combien de personnes il y avait. Le lieu était désert en dehors des deux personnes que je m’attendais à voir.

C’était un vieux bâtiment délabré qui ne semblait pas très solide si j’en croyais les craquements sinistres qui s’échappaient de la structure. Cependant, il restait suffisamment solide pour ne pas nous tomber dessus aujourd’hui. Mais, on ne sait jamais, donc je préférais rester sur mes gardes car le poids de la neige pouvait changer la donne à tout moment.

À cause des planches qui condamnaient les fenêtres, la lumière ne pénétrait pas beaucoup mais je pouvais voir l’ensemble de la pièce, ce qui était de nature à me rassurer quelque peu. Le sifflement de l’air qui emplissait l’espace d’une étrange musique ne m’apaisait pas vraiment sans m’énerver pour autant. Le lieu n’était pas d’une grande propreté mais cela ne me dérangeait pas vraiment car ayant vécue sous forme animale à plusieurs reprises, j’en avais vu d’autres.

D’ailleurs en parlant de mes formes animales, sans vraiment m’en rendre compte, je n’avais toujours pas cessé d’essayer de me transformer. Il me semblait que le blocage ne venait pas de moi donc, étant donné qu’il était inutile de vouloir utiliser mes dons, je laissai tomber toutes mes tentatives, pour l’instant tout du moins. Cependant, mon esprit continuait de chercher des réponses.

Le jeune garçon vint remettre le carton en place afin de masquer le passage aux yeux de la foule en colère qui s’approchait. Quand à moi, de par ma nature méfiante et prudente, je me plaçais de façon à avoir les deux autres personnes dans mon champ de vision et à avoir uniquement le mur à un mètre de mon dos. Le garçon, qui nous a dit s’appeler Soma si je ne me trompe pas, se retourna et nous regarda en souriant, alors qu’Ideia était visiblement de très mauvaise humeur.

Tout à coup, les bruits de la foule en colère envahirent la pièce jusqu’à en devenir cacophoniques. Je souhaitais en mon for intérieur qu’aucun de nos poursuivants ne donne un coup de pied dans le carton qui masque le passage dans un accès de colère. Car étant dépourvue de pouvoirs, je ne serais pas d’une grande efficacité contre une foule en colère. Lorsque le calme fut revenu, Soma, qui était resté planté devant le trou, nous souffla de sa petite voix d’enfant :

«Pourquoi les messieurs vous cherchent?»

Il nous observait de ses yeux bleus et dans une sorte de réflexe, il mit son doigt à sa bouche et se gratta la jambe avec son pied. Son attitude laissait paraitre de lui un enfant timide et craintif. Alors pourquoi mon instinct me soufflait t-il de me méfier de lui tout particulièrement, que ce garçon n’était pas ce qu’il semblait et qu’il pouvait même représenter un réel danger ?

Ideia rompit le silence et me tira de mes pensés en répondant à la question du jeune garçon sur un ton sec et froid :

« C'est une très bonne question. »

Puis elle se tourna vers moi et me fixa avec un regard empli de menace dans l’attente de ma réponse. Je soutins son regard sans pour autant la défier, car ce ne serait pas très prudent de ma part, et répondit :

« Je n’en sais pas plus que toi. Je ne comprends pas pourquoi ils en ont après nous. J’espère seulement que ce n’est pas à cause du fait que nous soyons toutes deux à Miwashi School. »

Je me gardais d’en dire davantage à ce propos devant le jeune garçon car il n’était pas censé connaitre l’existence de la magie. J’aurais également voulu savoir si Ideia avait encore la maitrise de ses pouvoirs. Mais la présence de Soma m’empêchait de poser la question dont la réponse aurait pu m’aider à y voir plus clair dans cette situation décidément bien étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balthamos Reaper

avatar

Messages : 30
Points RP : 0
Date d'inscription : 23/12/2012
Age : 24
Localisation : Penser fort et vous aller me trouver!

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   Ven 5 Avr - 23:48

La réaction des jeunes femmes me rendait de très bonne humeur! Je les observais agir en conservant mon masque d’innocence. Je savais qu’elle se méfiait de moi et je les comprenais! De toute façon je ne comptais pas cacher ce visage sous un regard tendre pour toujours. Certaines personnes connaissaient déjà ce visage comme celui d’un membre du CSM. Cependant, rares sont les gens qui le savent. J’avais créé cette image pour me représenter justement pour la raison de de l’hésitation. Les gens même en sachant le côté obscur d’une personne hésiteront toujours à lever la main sur un enfant. Mais peut-être pas la femme vampire. Elle semblait se ficher totalement de telle règle! Ce qui me faisait apprécier son côté prédateur. Elle pourrait même peut-être m’être d’une certaine utilité! La magicienne toutefois, semblait réfléchit et elle était au contraire un être qui pourrait-être nuisible.


« C'est une très bonne question. »


Lorsque la vampire me souffla ses mots sur un ton de menace, je pris un visage effrayé en me reculant contre les boîtes en soufflant.


«_Soma va hurler pour que les messieurs reviennent si la madame n’est pas gentille…»


Non en fais je voulais juste voir sa réaction avec ses mots. Allait’-elle me regarder en voulant me sauter au cou pour m’empêcher un tel geste ou allait-elle changer son visage et jouer un rôle de gentille dame pour me rassurer avant de mieux me tuer?


« Je n’en sais pas plus que toi. Je ne comprends pas pourquoi ils en ont après nous. J’espère seulement que ce n’est pas à cause du fait que nous soyons toutes deux à Miwashi School. »


La phrase de la magicienne avait pratiquement été dite en même temps que celle de mon personnage. Je pris un air intriguer et soufflait d’un ton curieux.


«_C’est quoi cette… Miwa… Quelque chose School…?»


Si les deux femmes ne se décidaient pas à me donner de l’intérêt dans la chose en provoquant un combat ou un échange de mot salé j’allais mourir d’ennui! Je commençais même à envisager la solution de peut-être leur montrer mon vrai caractère question qu’on s’amuse. De toute façon, cette apparence me servait exclusivement à mes mauvaises actions. Mais je me disais que j’allais encore attendre un peu question d’analysés celle-ci, peut-être que si je leur redonnais la capacité de leurs dons la chose serait un peu plus divertissante. Toutefois, je crois aussi quand leur redonnant leur pouvoir elles pourraient aussi se sauver tout simplement et alors ma journée redeviendrait bien ennuyante.
Un éclair de génie me frappa alors! La magicienne ne semblait pas me faire confiance, mais ne semblait pas être une barbare. Elle ne laisserait pas un enfant se faire tuer. La vampire elle semblait malgré l’absence de ses pouvoirs avoir toujours son instinct animal, car il fait partit de ses gênes. Habilement alors je m’appuyais le dos contre la brique craqueler et dans un geste de pure maladresse entaillais mon avant-bras nu contre la pierre. Je poussais un petit cri de surprise avant d’observer le sang qui coulait contre mon bras. Je pris alors un air profondément troublé avant que des fausses larmes bordent mes yeux. Je me mis à trembloter en chignant de douleur tout en espérant la réaction voulue de la part de la vampire à mon égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ideia Swann

avatar

Messages : 38
Points RP : 0
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   Mer 24 Juil - 10:17

[Je suis de retour, encore désolée !]

La jeune femme observait tour à tour Nialéme et le petit Soma. Qui fallait-il tuer en premier ? Le sale gosse ou l'autre pimbêche ? Mais là n'était pas la question, il fallait tout d'abord peser le pour et le contre. Elle avait pour interdiction de s'attaquer à une congénère de la Miwashi School. Pourtant, avec un peu de ruse, elle était certaine que son meurtre passerait inaperçue ou plutôt, qu'elle ne serait pas jugée coupable. Durant sa longue existence, elle avait eu le temps d'inventer toute sorte de stratagème pour se faire innocenter, même si désormais, elle ne se cachait plus depuis longtemps avant son arrivée à Miwashi. Cependant, elle savait que n'étant pas la seule à posséder des pouvoirs, tuer Nialéme lui causerait probablement des dommages collatéraux et attirerait trop l'attention de la population car il ne faut jamais sous-estimer un adversaire, aussi misérable soit-il. Mais cette chaire gorgée de magie était précieuse et irrésistible...

«_Soma va hurler pour que les messieurs reviennent si la madame n’est pas gentille…»

Se tournant vers Soma, elle soupira, ce qu'il pouvait l'agacer ! Peut-être allait-elle le tuer lui, pour le faire taire. Mais son sang n'apaiserait pas sa soif, ce serait seulement un apéritif. Son corps était si minuscule, il était plutôt inutile de s'en nourrir pour la quantité qu'il lui apporterait. Sans compter que Nialéme ne la laisserait sûrement pas faire, ce qui n'était pas à négliger. Il serait donc sage de garder son calme, elle irait se venger ce soir dans les ruelles sombres.

Adoptant un large sourire qui en serait presque effrayant, elle s'approcha de Soma et se baissa en sorte d'être à sa hauteur.

« Gentille est mon deuxième prénom. »

« Je n’en sais pas plus que toi. Je ne comprends pas pourquoi ils en ont après nous. J’espère seulement que ce n’est pas à cause du fait que nous soyons toutes deux à Miwashi School. »

La vampire se releva et se tourna vers Nialéme. Elle jugea ses paroles qui ne se révélaient pas si bêtes que ça. Des milliers de possibilités se forgèrent dans la tête de la vampire, toute aussi improbable les plus que les autres. Peut-être était-ce une simple coïncidence ? Non, la population était bien trop bête pour réaliser un tel exploit ! Il y avait donc quelqu'un derrière tout cela, quelqu'un qui leur en voulait, quelqu'un qui savait.

«_C’est quoi cette… Miwa… Quelque chose School…?»

Fronçant les sourcils, elle se retourna vers Soma, à vrai dire elle l'avait presque oublié et ce n'aurait pas été plus mal si il ne l'avait pas ouvert une deuxième fois.

« Un endroit pour les gens spéciaux et qui ne te regarde absolument pas. »

Elle faillit ajouter "puisque tu es normal" mais à vrai dire, elle ne connaissait rien de ce garçon et elle en avait déjà trop dit à son goût. Peut-être aurait-il des pouvoirs en grandissant, ce serait plutôt amusant de le retrouver à l'âge adulte.

Alors qu'elle s'apprêtait à parler de ses hypothèses à Nialéme (après tout, elle était dans la même galère, Ideia s'efforçait donc de la traiter comme une alliée jusqu'à ce qu'elle soit sortie d'ici, mieux valait mettre toutes les chances de son côté), lorsque qu'une odeur lui emplie les narines. Une odeur qu'elle connaissait bien, une odeur pour laquelle elle tuait sans remord et qui remplissait son existence. Ses yeux se mirent à miroiter d'une couleur rouge vif alors qu'elle se tournait vers Soma. Décidément, quel imbécile ce gosse ! Comme si elle avait besoin de ça maintenant !

En une fraction de seconde, elle se retrouva devant le jeune garçon, dans la même position qu'elle s'était retrouvée pour lui parler. D'une main ferme, elle tira son avant-bras vers elle, admirant cette couleur rouge vif si magnifique qui dégoulinait de toute part. Se mordant la lèvre jusqu'au sang, elle ferma les yeux tout en retenant sa respiration. Lorsqu'elle les rouvrit, la couleur rouge vif avait disparue pour laisser place à son habituel dorée miroitant. Alors, elle déchira un morceau du tee shirt de Soma, et le noua au niveau de la coupure. Cela avait du être douloureux mais il le méritait bien pour l'avoir torturée de la sorte ! Il lui serait cependant d'une grande aide pour l'aider à sortir de cet immeuble infernal !

A nouveau, elle retourna près de Nialéme, retournant toujours sa respiration jusqu'à ce que le sang est un temps soit peu séché.

« Je ne sais pas qui ni comment mais à mon avis, ce n'est pas par hasard que nous sommes ici, et je n'ai pas l'intention de jouer à ce petit jeu très longtemps, il faut trouver comment sortir d'ici. »

Ne se doutant pas de la vraie nature de Soma, elle pensait que connaissant les lieux, il les aiderait à trouver la porte de sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nialéme Wildfire

avatar

Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 24
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   Ven 26 Juil - 10:45

Depuis l’intérieur du bâtiment, j’écoutais toujours attentivement les bruits provenant de l’extérieur pour essayer de savoir ou était la foule en colère. Les cris des gens étant devenus presque un murmure, j’en déduisis que nos poursuivants s’était éloignés et qu’il y avait donc moins de danger pour essayer de sortir. Tout en écoutant les bruits du dehors, je restais attentive à ce qui se passait à l’intérieur de ce lieu en gardant constamment Ideia et Soma dans mon champ de vision.  Le petit garçon nous avait demandé pourquoi nous étions poursuivies. Ideia répondit froidement ce qui sembla effrayer Soma :  

«_Soma va hurler pour que les messieurs reviennent si la madame n’est pas gentille…»

Ideia s’approcha alors du gamin avec un sourire et se baissa pour étre à sa hauteur pour lui dire :

« Gentille est mon deuxième prénom. »

Tout cela s’étant passé pendant que je répondais à Ideia et à Soma en même temps, ma phrase me sembla un peu décalée :

« Je n’en sais pas plus que toi. Je ne comprends pas pourquoi ils en ont après nous. J’espère seulement que ce n’est pas à cause du fait que nous soyons toutes deux à Miwashi School. »


Sur ces mots, Ideia se retourna vers moi et sembla considérer mes paroles avec intérêts. Et Soma me regarda avec un regard intéressé, puis demanda :

«_C’est quoi cette… Miwa… Quelque chose School…?»

Ideia se retourna à nouveau vers l’enfant et lui dit :

« Un endroit pour les gens spéciaux et qui ne te regarde absolument pas. »


Puis elle se releva et commença à venir vers moi lorsqu’elle se stoppa net. Je vis son regard passer du doré au rouge vif. Soudain je me mis à craindre le pire car je venais de voir ce qui avait provoqué ce changement dans le comportement de la vampire. Soma venais de ce s’entailler le bras sur la brique derrière lui. Ce qu’il pouvait être maladroit celui là. En un instant Ideia était revenue à sa hauteur. Je fis instinctivement un pas en avant tout en adoptant une attitude plus offensive en mettant  mon cou vers l’avant tout en l’abaissant un peu pour que ma tête soit au niveau de mes épaules, à la manière d’un animal s’apprêtant à attaquer, et tout en essayant instinctivement de prendre une de mes formes animale, en vain.

Cela n’avait durée qu’une seconde et j’observais toujours le comportement de la vampire. Ce qu’elle fit me calma un peu car une fois au niveau du garçon, elle déchira un morceau du vêtement de l’enfant et le noua sur la coupure. Je repris alors instantanément ma place et mon attitude précédente puisqu’il n’y avait plus de danger.

Ideia se tournant à nouveau vers moi, je pus voir que c’est yeux avait repris leur couleur dorée et qu’elle retenait sa respiration. Elle revient prés de moi. Mon esprit lui, continuait de chercher des réponses aux questions que je me posais à propos de ce blocage, et puisque j’avais compris qu’il ne venait pas de moi, je me demandais de qui il pouvait bien venir. De plus, mon esprit  cherchait un moyen de sortir d’ici car Soma étant toujours devant l’ « entrée », il était difficile d’envisager de sortir par là. Et puis, de toute façon, j’avais l’impression que les gens n’étaient pas loin. Ils ne sont pas idiots non plus et vu que nous étions entré dans un cul de sac, ils risquaient de nous attendre au bout de la rue.

Décidément, cette journée qui avait si bien commencé s’était transformée en un sacré pétrin. Ma balade en forêt avec Nili …, Nili ! Oh non, bon sang, j’avais presque oubliée. Si j’avais perdu mes pouvoirs, ses ailes et sa corne avaient peut-être retrouvé leur apparence normale. Oh la la la. Si quelqu’un venait à la voir sous sa véritable apparence, l’existence de la magie risquait d’être découverte et nous serions tous pourchasser par les humains. Malgré la panique qui régnait à l’intérieur de moi, je réussi à n’afficher sur mon visage qu’une légère inquiétude.

Ideia repris la parole, ce qui me fit sortir de mes pensée :

« Je ne sais pas qui ni comment mais à mon avis, ce n'est pas par hasard que nous sommes ici, et je n'ai pas l'intention de jouer à ce petit jeu très longtemps, il faut trouver comment sortir d'ici. »

Ainsi, Ideia aussi pensais que quelqu’un était derrière toute cette histoire. Je lui répondis alors :

« Je suis totalement d’accord avec toi. Trouvons donc un moyen de quitter cet endroit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée comme les autres? [PV: Nialéme & Swann]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SANS SUITE] Une barre de vie ... pas comme les autres
» Axolotl, un héros pas comme les autres de mon armée.
» Malicia :Un aventurier pas comme les autres ....
» -Ma fic- "L'histoire d'un chasseur pas comme les autres
» Soirée entre filles pas comme les autres... | Lyann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: