Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plume Clélamie

avatar

Messages : 82
Points RP : 0
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans un grande forêt, si je le pouvais...

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Collège
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Mar 15 Jan - 14:23

Quelle matinée aujourd'hui ! Enchainer 2 heures de mathématique était épuisant. J'aurai presque pu dormir sur la table mais je me suis retenu en signe de respect envers le professeur. Des calculs et des calculs, c'est bien mais pas quand on sait les faire. Dans mon village d'elfes, j'avais déjà vu tous cela mais bon. Je prenais un malin plaisir à regarder les autres tenter de faire leurs calcules. Alors que moi, j'avais déjà finis. Enfin, la sonnerie retentit. C’était enfin l'heure de la récréation. Je rangeais mes affaires dans mon sac et le mit sur mon dos. Je sortis en disant au revoir. Je me retrouvais dans le couloir et me dirigeais non pas vers la porte pour accéder à la cour. Mais vers le CDI car j'avais les 4 livres que je serai contre moi, à rendrent. Livres, que j'avais dévorés en un rien de temps. Je marchais quand j'entendis des cris derrière moi. Je me retournais. Deux élèves s'amusés à se courir après. Et ils fonçaient droit sur moi ! La collision avait était inévitable. Je tombais, moi et mes livres.


"Et !!!"


J'avais à peine eu le temps de protester qu'ils étaient déjà loin. Je soupirais et ramassais mes livres. Et mon sert tête qui lui aussi était tombé. Je l'aimais beaucoup car il avait appartenu à ma mère. Il était blanc et possédé 2 cotés avec des plumes. Cela faisait comme 2 ailes d'anges qui s'ouvraient. Je m'apprêtais à le remettre sur ma tête quand je m'aperçus que j'étais tombée devant la porte d'une salle de classe grande ouverte. La professeure qui était à l'intérieur me regardé fixement, les yeux grand ouvert. Moi et mon sert tête que je tenais toujours dans mes mains avec mes livres. Avait-elle vue un fantôme ?


Dernière édition par Plume Clélamie le Sam 19 Jan - 12:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nialéme Wildfire

avatar

Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 25
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Mer 16 Jan - 16:17

C’était une matinée semblable à une autre, une matinée à faire cours à des élèves qui sont soit motivés, intéressés et qui participent, soit endormis et rêveurs voire turbulents.

Et la classe que je venais d’avoir comptait des élèves des deux catégories. Or je n’aime pas beaucoup les turbulents. Ils m’énervent à un point inimaginable. Cependant je les remets toujours à leurs places avec calme bien qu’en moi je bouillonne de colère.

Les rêveurs et les endormis me dérangent beaucoup moins car ils ne perturbent pas le déroulement du cours. Les seules personnes à qui ils font du tort c’est à eux-mêmes.

Mais bon, mon cours n’est pas un dortoir et je ne peux pas les laisser dormir indéfiniment. C’est donc pourquoi je finis toujours par hausser légèrement le ton sans toutefois me mettre à crier. Ainsi je réveille les endormis, récupère un peu l’attention des rêveurs et calme les turbulents. Dans les cas les plus durs, je prends une de mes formes animales et je lance un puissant rugissement, ce qui recentre l’attention de tous sur moi.

Mais lors de ce cours, je n’ai pas eu besoin d’en venir à de telles extrémités. Il n’y avait qu’un petit groupe de perturbateurs et je n’ai eu qu'à les séparer pour que le calme revienne. Et je ne les laisserais plus se mettre ensemble à l’avenir.

La sonnerie retentit. Dans un même mouvement, tous les élèves se levèrent, rangèrent leurs affaires en vitesse afin de partir le plus vite possible en récréation et sortirent dans une joyeuse cacophonie.

Pour ma part, la récréation n’est pas vraiment un moment que j’attends avec impatience. Certes j’apprécie le fait d’avoir une pause mais sans plus. Aller dans la salle des professeurs pour boire un thé à la menthe bien chaud est un moment que j’aime beaucoup mais le fait est que je ne parle pas beaucoup avec mes collèges. En dehors des premiers jours qui ont suivi mon arrivée où mes collèges voulaient en savoir un peu à mon sujet, je n’ai pas eu beaucoup de vraies conversations avec eux, hormis les politesses et les petites anecdotes sur les cours et les élèves.

La porte de la salle de classe était restée grande ouverte car aucun élève n’avait songé à la refermer en sortant. Je voyais donc tout le monde passer dans le couloir pendant que je rangeais tranquillement mes affaires. Soudain j’entendis le bruit d’une course entre élèves, relevai la tête pour regarder le couloir. Une jeune fille qui tenait des livres dans ses bras passait devant l’encadrement de la porte et au même moment elle fut percutée par l’un des deux élèves qui courraient dans le couloir. Celui-ci ne prit pas la peine de s’arrêter pour s’excuser d’avoir fait tomber sa camarade.

Je m’apprêtais à sortir de la classe pour l’aider à ramasser ses affaires lorsqu’elle ramassa son serre-tête. Je crus que j’allais tomber à mon tour sous le coup du choc que la vue de cet accessoire avait provoqué en moi. Aucun doute possible, je l’aurais reconnu entre plusieurs milliards. Ce serre-tête blanc orné d’ailes fait de plumes blanches elles aussi était celui que j’avais offert à Leila, l’elfe qui m’avait trouvée alors que j’étais encore qu’un bébé et avec qui j’avais passé une grande partie de mon enfance. Comment se faisait-il que cette petite ait cet objet ? Qui est-elle ? Quel lien a-t-elle avec mon village d’enfance ? Tant de questions se bousculaient dans ma tête.

Alors que cette jeune fille s’apprêtait à repartir, je ne pus que l’interpeller afin de lui poser toutes ces questions qui affluaient vers mon cerveau.

« Hey, jeune fille, viens me voir un instant s’il te plait. »

Puis, remarquant soudain que je ne lui avais même pas demandé si elle allait bien suite à sa chute j’ajoutai :

« Tu ne t’es pas fait mal au moins ? Il aurait pu faire un peu plus attention quand même. Le couloir est suffisamment large pour qu’il t’évite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume Clélamie

avatar

Messages : 82
Points RP : 0
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans un grande forêt, si je le pouvais...

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Collège
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Ven 18 Jan - 18:11

Une fois remise debout, je n'avais pas prêtais une grande attention à la professeure qui me regardais avec de grands yeux. Des élèves, avaient du l'énerver mais je ne voyais pas le rapport avec moi. Je m'apprêtais à repartir quand elle arriva sur le seuil de la porte et elle m'interpella.

« Hey, jeune fille, viens me voir un instant s’il te plait. »

Une vague de stresse me traversa. J'avais fait quelques choses de mal, fait tomber un élève dans ma chute ? Je regardais autour de moi. Visiblement, non. Je m'approchais d'elle, et je sortis un timide bonjour, quelle me rendu puis enchaina :

« Tu ne t’es pas fait mal au moins ? Il aurait pu faire un peu plus attention quand même. Le couloir est suffisamment large pour qu’il t’évite. »


« Non, tous va bien merci.»

Elle me fit rentrer et m'invita à m'assoir. C'est ce que je fis. Je me rendis compte que j'avais toujours mon sert tête et mes livres dans les mains. Je rangeais les livres dans mon sac, je n'aurais plus le temps de les rapporter. Et remis mon sert tête sur ma tête, je ne me doutée pas que s'était à cause de lui que je me trouvée ici. J'observée la salle de classe, il n’y avait rien de spécial à pars quelques inscriptions que l'on distingué encore sur le tableau. "Créature ailés, dangereuses, pacifiques..." Elle devait enseigniez sur les créatures de notre monde. Elle me regarda puis s'apprêta à parler. Elle devait avoir plusieurs choses à me dire. Mais pourquoi à moi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nialéme Wildfire

avatar

Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 25
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Mer 23 Jan - 13:28

Lorsque j’ai interpellé la jeune elfe, elle s’est mise à regarder autour d’elle, sans doute pour vérifier que c’était bien à elle que je m’adressais. Puis je vis le stress apparaitre sur son visage.

Après tout je peux la comprendre un peu car elle devait sans doute se demander ce que je lui voulais. Elle s’approcha de moi et me dit timidement bonjour. Je lui répondis avec un sourire puis lui demandai si elle ne s’était pas fait mal en tombant.

« Non, tous va bien merci.»

«Tu as une minute ? Vas y entre et installe-toi. »

Pendant que la jeune fille s’asseyait sur une des chaises de la salle de classe, je m’asseyais pour ma part sur une table proche d’elle afin de ne pas augmenter davantage son stress en me mettant derrière le bureau réservé aux professeurs. Pendant ce temps, elle avait rangé dans son sac les livres qu’elle tenait dans ses bras au moment où elle avait été bousculée.

Je la laissais observer la salle de classe, bien qu’elle n’ait rien de particulier comparée à une autre salle de cours, afin d’avoir un peu de temps pour essayer de remettre de l’ordre dans ma tête. En effet un flot continu de questions l’inondait. Qui est-elle ? D’où vient-elle ? Quel lien a-t-elle avec mon village ? Est-elle là seulement pour suivre la scolarité ? Ces questions revenaient sans cesse dans ma tête parmi tant d’autres. Mais la question qui restait en permanence était celle qui concernait la façon dont elle avait eu ce sert-tête. C’est donc par celle-ci que je choisis de commencer.

« Où as tu eu ce sert tête ? Excuse moi, je sais que ma question peut te paraitre bizarre mais répond moi franchement, c’est très important pour moi. »

Bien sûr que ma question devait lui sembler étrange. Elle devait surement s’attendre à tout sauf à une question sur un accessoire.

Mais d’un autre coté je ne me serais jamais attendu à voir cet objet dans cet établissement. Ni à aucun autre endroit de la planète en dehors de notre village ou bien sur la tête de Leila.

Donc cette question avait beaucoup d’importance pour moi. De plus, elle pourrait peut-être même m’apporter de nouvelles pistes dans ma quête.

Je peux même dire que ma santé mentale immédiate dépendait de sa réponse. Je crois que mon cerveau n’aurait pas pu supporter le fait de ne pas avoir, au minimum, un début de réponse. Il se trouvait dans un tel état d’ébullition que je me demande si de la vapeur ne me sortait pas par les oreilles.

Cependant, je ne voulais pas que la jeune élève me prenne pour une folle en laissant le trouble et le désordre qui régnaient dans mon esprit s’afficher sur mon visage. Je pris donc soin de conserver un sourire bienveillant sur mes lèvres et de rester aussi détendue que possible.

Au pire elle pourrait croire que j’étais perdue dans mes pensées. Et elle n’aurait pas été loin de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume Clélamie

avatar

Messages : 82
Points RP : 0
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans un grande forêt, si je le pouvais...

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Collège
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Mer 23 Jan - 17:27

Après mettre assise sur une table de la classe, elle s'asseya sur une table non loin d’où j'étais assise. Elle me regarda et me sourit pour me rassurer. Mais, je ne savais toujours pas se que je faisais la. Puis, elle me demanda :


« Où as tu eu ce sert tête ? Excuse moi, je sais que ma question peut te paraitre bizarre mais répond moi franchement, c’est très important pour moi.»

Cette fois si, c'est moi qui fit de grand yeux mais pourquoi voulez t'elle savoir ça ? Je ne la connaissez même pas !

Je lui répondu:

«Je l'ai achetée dans une boutique humaine de la ville. Je l'est trouvée jolie donc je les achetée. »

Évidament, c'était un mensonge, je l'aller comême pas parler de ma vie privée à une inconnu.
Elle me regarda encore plus bizarrement que tout à l'heure. Et me fis comprendre que se n'était pas possible. Alors, je soupirais et finis par lui dire la vérité :

« Je tiens énormément à se sert-tête puisqu'il a appartenu à me mère,Leila...»


Cette révélation semblez lui avoir fait un choque...Non, je devais rêver. Pourquoi cela lui fairais un choque puisu'elle ne me connais même pas. Et puis elle ne pouvait avoir était membre de mon village d'elfe puisqu'elle était huamine. Je n'avais encore jaimais vue d'elfe devenir humains. Alors, je lui dit:

«Et puis pourquoi, je vous raconte ça, je ne vous connais même pas !»

D'habitude, je suis plutôt timide mais je ne suportais pas que l'on me posse des questions sur ma vie. Surtout à une inconnue. Alors, énervée,je pris mon sac et m’apprêtais à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nialéme Wildfire

avatar

Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 25
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Jeu 24 Jan - 13:27

Lorsque j’ai demandé à la jeune fille où elle avait eu ce sert tête, je vis ses grands et jolis yeux bleu s’agrandir et me regarder bizarrement.

Ma question l’avait surprise et je ne pouvais pas lui en vouloir. Après tout nous ne nous connaissons absolument pas donc ma question pouvait paraitre complètement déplacée.

Mais le fait de savoir comment elle l’avait eu était extrêmement important pour moi. Cela me permettrait dans un premier temps de calmer un peu mon cerveau qui était en ébullition tant les questions affluaient. Dans un second temps, sa réponse me permettrait d’en savoir un peu plus sur elle et peut-être d’avoir une nouvelle piste dans ma quête pour retrouver Loki.

Voila ce qu’elle répondit à ma question :

«Je l'ai acheté dans une boutique humaine de la ville. Je l’aie trouvé jolie donc je l’ai acheté. »

Mauvaise réponse. Je savais pertinemment que ce n’était pas possible.

Je pouvais reconnaitre chacune des plumes qui composaient les ailes de l’accessoire. Et pour cause, c’est moi qui l’avais fait. Chaque plume provenait de mes transformations.

Parfois, lorsque je prenais la forme d’une créature ailée, des plumes se détachaient de mes ailes lorsque je prenais mon envol et tombaient au sol.

C’est cela qui m’avait donnée l’idée de les utiliser pour orner le sert tête blanc de Leila. Je le lui avais offert juste avant mon départ du village. Et j’avais offert à chaque membre du village de mon enfance un cadeau fait à partir d’éléments issus de mes transformations.

Cependant je comprenais qu’elle ne voulait pas me parler de sa vie. Mais je voulais savoir pourquoi c’est elle qui avait cet objet chargé de souvenir.

Sans m’en rendre compte, j’avais secoué légèrement la tête de gauche à droite en signe de désapprobation et mon regard devait traduire le fait que je savais qu’elle me mentait car elle laissa s’échapper un soupir et reprit la parole.

« Je tiens énormément à ce sert-tête puisqu'il a appartenu à ma mère, Leila...»

Cette fois c’est moi qui fus prise par surprise. Jamais je ne me serais attendue à cette réponse. Cela me fit un tel choc que j’en eus le souffle coupé durant quelques secondes et mon cerveau sembla ne pas vouloir assimiler cette information.

En effet, j’eus besoin de me répéter sa réponse au moins deux fois dans ma tête pour comprendre ce qu’elle venait de me dire. Les mots « il a appartenu à ma mère, Leila » se mirent à être hurlés dans ma tête.

Comme ça, Leila et Elios avait eu une fille après mon départ. Et cette enfant se tenait devant moi. Puis elle m’arracha de mes pensées en reprenant la parole.

«Et puis pourquoi, je vous raconte ça, je ne vous connais même pas !»

Et sur ces mots, elle prit son sac et s’apprêtait à sortir. Mon cerveau se remit en marche à vitesse grand V. Elle partait et j’avais encore plus de questions à lui poser que lorsque je l’avais fait entrer.

Pour la retenir, je ne pus que lui dire :

« Attends, lorsque tu m’as dit que tu avais acheté ce sert tête, j’ai su que tu me mentais car c’est moi qui aie fait cet objet pour une elfe qui avait beaucoup compté pour moi. Cette elfe s’appelait Leila. Et j’ai toutes les raisons de croire que c’est ta mère. »

Ces mots avaient franchi mes lèvres avant que je n’ai le temps d’y réfléchir. Je regardais la jeune elfe avec insistance, espérant qu’elle accepterait de revenir s’asseoir et de parler avec moi car elle avait piqué ma curiosité à vif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume Clélamie

avatar

Messages : 82
Points RP : 0
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans un grande forêt, si je le pouvais...

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Collège
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Jeu 24 Jan - 19:43

Elle sortit des ses pensés et me dit rapidement pour tenter de me faire revenir:

«Attends, lorsque tu m'as dit que tu avais acheté ce sert-tête, j'ai su que tu mentais car c'est moi qui aie fait cet objet pour pour une elfe qui avait beaucoup compté pour moi. Cette elfe s'appelait Leila. Et j'ai toutes les raisons de croire que c'est ta mère.»

Ou moment même ou je m'apprêtais à franchir le seuil de la porte. Je m'arrêtais, ce qu'elle venait de me révéler m'avait pétrifiée sur place. Je devais rêver.
«Mais...mais, c'est imposible, vous n'êtes même pas une elfe.»

Je ne comprenais plus rien ! Ma mère ne m'avait jamais parler de l'origine de son sert-tête. Je fermais les yeux, je revis ma mère avec se sert-tête avec son petit sourire à elle. Ce sourire qui avait était toujours la pour me reconforter dans les moments les plus dur.

Je réfléchis, son histoire pouvez coller mais c'était une humaine et... Je rouvris les yeux. J'avais tous compris mais pourquoi n'y avais-je pas pensée avant !

Je me retournis et tous en m'approchant d'elle, lui dit:

«Ni...Nialéme...Vous êtes Nialême Wildfire !?»


Dernière édition par Plume Clélamie le Ven 25 Jan - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nialéme Wildfire

avatar

Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 25
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Ven 25 Jan - 17:24

Afin de retenir la mademoiselle Clélamie, j’avais laissé une partie de mon passé franchir mes lèvres avant d’avoir eu le temps de m’en rendre compte. Je lui avais révélé sans le vouloir que je connaissais sa mère Leila Clélamie.

Mais ces mots, je les avais prononcés sous le coup de la surprise. En temps normal, jamais je n’aurai parlé de mon passé à une personne que je ne connais pas. Elle était la première personne depuis longtemps à en apprendre autant sur moi, surtout en si peu de temps.

D’habitude, je laisse un voile de mystère planer autour de cet aspect de ma vie. Non, en vérité, c’est plutôt toute ma vie que j’entoure de mystère. C’est mon côté mystérieux, secret et sauvage qui ressort dans ces moments là.

Mais cette jeune fille avait soulevé un coin de cet épais voile en quelques instants. Et je lui dévoilerais sûrement davantage de choses me concernant au fur et à mesure de nos rencontres car elle venait de mon village d’enfance. Et j’ai toujours considéré chaque membre de ce village comme ma famille bien que nous ne soyons pas de la même race.

En tous cas, mes paroles avaient eu l’effet escompté, tout du moins pour l’instant, car la jeune elfe s’était arrêtée sur le seuil de la porte, comme pétrifiée. J’ai craint à ce moment que mes paroles lui fasse peur et qu’elle s’enfuit en courant. Cependant elle ne semblait pas comprendre ce que je lui disais car elle me répondit :

«Mais...mais, c'est impossible, vous n'êtes même pas une elfe.»

Aie, je ne m’étais pas attendue à ce genre de réponse. Si elle refusait de me croire, elle ne me ferait pas confiance et refuserait de me parler.

Or, le fait de savoir qu’une personne originaire du même village que moi se trouvait dans l’établissement me réjouissait. En effet, je pourrais avoir des nouvelles des personnes qui m’ont élevé. Depuis quelques temps, ma « famille d’adoption » me manquait.

S’il m’entendait, le doyen du village me disputerait. Il n’a jamais voulu que je me prenne pour une des leurs, donc pour une elfe. Alors le fait que je les considère comme ma famille d’adoption était hors de question. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne m’a pas aimé.

C’était lui qui était chargé de nous faire cours. Tout ce que je sais, c’est en grande partie à lui que je le dois. Bon, sauf en ce qui concerne les créatures magiques. Là c’est plutôt moi qui aurais des choses à lui apprendre. Mais mis à part cela, il a été un formidable professeur dans toutes les matières qu’il a pu nous enseigner.

D’ailleurs, avant de partir pour mon voyage, afin de le remercier pour tout son enseignement, j’ai orné son « grand bâton de sage » d’une écaille de dragon bleu. Encore un élément tombé d’une de mes transformations. Cette écaille avait des reflets de toutes les nuances de bleu possible et selon l’angle de vue, elle n’avait jamais la même teinte.

J’étais tellement perdue dans mes pensées et mes souvenirs que j’avais presque oublié la réalité et la jeune elfe présente dans la salle. Elle aurait très bien pu partir que je ne m’en serais pas aperçue.

Cependant elle n’était pas partie. Au contraire elle s’était approchée de moi et c’est d’ailleurs cela qui m’avait ramené à la réalité. Elle me regardait d’une façon différente que tout à l’heure. Cependant je n’arrivais pas à comprendre pourquoi je croyais lire dans son regard de l’espoir. C’est tout du moins comme ça que j’ai défini le sentiment que je lisais dans ses yeux. Elle reprit la parole.

«Ni...Nialéme...Vous êtes Nialéme Wildfire !?»

Alors comme ça, elle connaissait mon prénom. En vérité je n’étais pas si surprise que cela et je lui répondis avec un grand sourire :

« Oui, c’est bien moi. Et toi, ton prénom doit être Plume, n’est ce pas ? En tout cas, Leila m’a souvent dit que si je n’avais pas eu ce pendentif, c’est comme ça qu’elle m’aurait appelée. Elle aimait beaucoup ce prénom.»

La cloche sonna. Elle devait retourner en cours. Or je voulais la revoir vite et j’avais l’impression qu’elle aussi. Alors je lui dis où elle pourrait toujours me voir en dehors des cours.

« Je vais tous les soirs au centre équestre. Je suis d’ailleurs la gérante du club d’équitation de l’école. Si tu veux me voir en dehors de l’école, c’est là-bas que tu pourras me trouver. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume Clélamie

avatar

Messages : 82
Points RP : 0
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 18
Localisation : Dans un grande forêt, si je le pouvais...

Feuille de personnage
Race: Elfe
Classe: Collège
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Sam 26 Jan - 18:35

Elle répondut à ma question avec un grand sourire:

«Oui, c'est bien moi. Et toi, ton prénom doit être Plume, n'est ce pas ? En tout cas, Leila m'a souvent dit que si jen'avais pas eu se pendentif, c'est comme ça qu'elle m'aurait appelée»

Je lui fis un signe avec ma tête pour lui confirmer mon prénom.

Mes parents me manquaient tellement que j'avais envie de pleurer et de me confier à elle, elle me comprendrait certainement.Car dès qu'elle m'avait confirmer qu'elle étais bien Nialéme Wildfire, je m'étais mis à la considérée autrement, à avoir du respet envers elle. Mais, je me rendis compte que je ne lui avais pas dit que mes parents n'étaient plus de se monde.

Je m'abstenus à lui révélée cela. J'avais peur de la rendre triste et je ne voulais pas qu'elle ressente, se que je ressentais, la douleur de perdre des êtres chers... Je fus sortis de mes pensés par la cloche qui venait de sonner. La panique m'envayie, comment aller-je la revoire ! Elle me rassura en me disant où je pouvais la retrouvée:

«Je vais tous les soirs au centre équestre. Je suis d'ailleurs la gérante du club d'équitation de l'école. Si tu veux me voir en dehors de l'école,c'est là-bas que tu pourrad me trouver»

Je m'appranchais de la porte et lui lanças avec un sourire de joie:

«Je viendrais le plus vite possible ! »

C'est se que je comptée faire le plus vite possible. Mais, je n'avaix pas fait attention. Qui dissait centre équestre, dissait chevaux. Et chevaux voulais dire animaux. Malheureusement, j'avais une grande peur des animaux. Car ils me faisaient penser à la bête qui avais tuée mes parents. Mais, j'avais vraiment hâte de la revoire pour penser à ça. Je sortis puis je me dépêchais de retourner en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nialéme Wildfire

avatar

Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 25
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   Lun 28 Jan - 10:34

RP Terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rencontre imprévue [Plume C. et Nialéme W.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ACHAT pantalon en plume de cygne
» Avis sur : " La dernière plume du corbeau"
» [Blog] Poésie: "Au bord du lac" signé à la plume de TS
» Dark-Guigui, une plume dans la main, un baobab dans l'autre.
» La Plume Noire veut bien décliner son identité :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: