Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event] Nialème&Yuri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ Random



Messages : 3
Points RP : 0
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: [Event] Nialème&Yuri   Sam 29 Déc - 18:20




♫ Oh Oh Oh ♫





Le Bal de Noël



Il est vrai que la vie n'est pas toujours rose à la Miwashi School, des disputes, des séparations, des disparitions. D'innombrables mystères qui entourent cette école. Mais pas ce soir. Parce que ce soir est spécial. C'est un soir où on tente d'oublier tout conflit, de se concilier avec chacun. La magie de Noël. Dans un monde où la magie est une réalité, prétendre qu'elle n'existe pas serait de mauvaise foi. On se réunit, on oubli nos différents et on célèbre les festivités de Noël ensemble.

A la Miwashi School la dernière idée de notre cher directrice a été d'organiser ce somptueux bal qui ne fait pourtant pas rêver tout le monde. On se réunit, on désigne un partenaire au hasard et on passe la soirée ensemble dans la meilleure entente possible. Bien évidemment il y a parfois quelques problèmes. Mais on veille à ce que tout se déroule pour le mieux. Le but de cette école est d'intégrer les différentes races entres elles et il n'y a pas meilleur moyen que ce genre d'évènement. Du moins c'est ce que la directrice avance. Mais quelque soit le partenaire qui te sera désigner tu devrais passer l'ensemble de la soirée avec et échanger un cadeau avec lui.

Pour l'occasion, le réfectoire a été aménagé pour être en mesure d'accueillir la réception. De magnifique guirlandes aux couleurs bleu et argent pour représenter les couleurs de l'hiver. Un grand sapin au milieu de la pièce dans les mêmes tons. Un buffet sur de longues tables le long des murs de la salle. Les cuisiniers se sont surpassés ce soir. Foie gras, huître, chaperon, bouchée, bûche de noël et autres mets délicieux. Les élèves ont même tous le droit à un verre de champagne. Mais seulemet un. Une petite estrade sur la droite où l'on aperçoit le DJ de la soirée. Qui sait les surprises que ce dernier nous réserve. Pour l'instant des chants de noël traditionnel passent en fond.

Alors toi qui n'a pas choisi ton partenaire, tu es peut-être déçu. Tu voulais peut-être être avec ce beau prof là-bas dans le coin. Mais tu n'es pas la chanceuse qui est avec lui. Tu as peut-être une personne désagréable, complètement à l'opposer de toi, mais c'est Noël. Il te faut oublier tes différents et profiter un maximun de cette nuit. Tu n'as pas le choix. Et cela te semble bien plus facile à dire qu'à faire... Pourtant la soirée vient à peine de commencer.

Yuri, cela fait un moment que tu es ici, tu attends ton compagnon de bal. Le professeur Wildfire. C'est donc toi qui postera en première.





Miwashi School © Modèle de fiche de présentation made by Noriiko Shimazu. Merci de respecter le travail produit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event] Nialème&Yuri   Jeu 14 Mar - 23:14

Spoiler:
 

Ah, quelle merveilleuse soirée ! En effet, un bal était organisé à l’occasion de Noël. Je m’étais inscrite à la dernière minute, car je n’avais eu certaines informations croustillantes que très tardivement. Cette soirée promettait d’être excitante ! En fait, les participants devaient s’inscrire sur une liste. Ensuite, des couples seraient formés au hasard. Des couples, cela sous-entendait qu’un homme et une femme se retrouveraient ensemble pour fêter Noël. Cela voulait aussi dire que des tonnes de trucs pouvaient se passer avec son compagnon ! Tout était autorisé après tout : flirt, romance à l’eau de rose ou partie de jambes en l’air endiablée ! Notre chère directrice avait en effet oublié de fixer des règles strictes : elle le regretterait sans aucun doute. C’était sans penser une seule seconde que moi, la chasseuse d’hommes, j’étais capable de tout pour obtenir un peu de sexe !

Le seul hic, c’était qu’il fallait offrir un cadeau. Comme si j’étais du genre à offrir quoi que ce soit… Remarque, cela me donna des idées coquines : pourquoi ne pas offrir un cadeau plein de sous-entendus coquins ? J’avais des idées plein la tête, mais j’optai finalement pour un mug en forme de buste de femme nue. Ça devrait suffire à comprendre où je voulais en venir, non ? Et si jamais mon cavalier me regardait avec une drôle de tête, j’ajouterai que l’autre cadeau, c’était moi et que je le ferai monter au septième ciel s’il se laissait faire ! Oh oui, ça promettait d’être excitant !

Maintenant que le cadeau était prêt et emballé dans un paquet rouge vif entouré d’un ruban blanc, il ne me restait plus que ma tenue à choisir. Il me fallait quelque chose mettant en valeur mes atouts, mais aussi quelque chose de chic. J’optai finalement pour une robe courte noire au dos nu. Elle était assez moulante pour faire valoir ma taille de guêpe. J’y ajoutai une ceinture argentée en strass et mis mes plus beaux escarpins à talons. Ma coiffure resterait la même que d’habitude : les hommes ont un faible pour les femmes aux cheveux longs !

Fin prête, je mis mon manteau et pris le cadeau avant de me diriger vers la salle de bal. Enfin, ce n’était pas vraiment une salle de bal, juste le réfectoire re-décoré pour l’occasion. De toute façon, ce n’était pas ce qui m’intéressait. Une fois arrivée au réfectoire, j’allai déposer mon manteau au vestiaire et j’inspectai la liste des couples. Je me retrouvai avec un certain Wildfire. Pour avoir un nom aussi classe, c’était forcément un beau mec ! Wildfire… un chaud lapin, peut-être ? Fire, c’était bien le feu en anglais ! Alors pourquoi pas le feu de la passion ! En plus, wild, ça voulait sauvage : Wildfire, le feu sauvage. Hum, ça laissait présager une délicieuse soirée avec un homme sexy qui allumerait le feu de mon ardent désir !

Bon, le truc, c’était qu’apparemment, mon cavalier n’était pas ponctuel : je poireautais ici depuis 10 minutes et toujours aucune trace de mon Wildfire ! Je regardai les couples dans la salle et vis plusieurs hommes qui méritaient d'être vu. Il y en avait un ou deux qui étaient pas trop mal fichus... Lequel serait mon feu sauvage ? Qu'il se montre et vite !

Par la suite, je constatai avec amusement qu’une petite elfe à peine sortie des jupons de sa mère se retrouvait avec une lycéenne déçue de ne pas avoir un Adonis pour compagnon ! La situation était très drôle ! Dans un autre coin, il y avait cette fille pas très avenante qui semblait s’ennuyer à mourir avec un garçon aux cheveux roux de son âge. Le pauvre garçon déployait des efforts surhumains pour être agréable avec elle et elle ne semblait pas prête à en faire de son côté. Ils étaient mal assortis ces deux-là : c’était un garçon enjoué et bavard et elle, c’était une fille pas très commode et peu loquace. Plus loin, il y avait la directrice avec un prince charmant : on aurait dit qu’elle avait avalé sa langue !

Je remarquai soudain qu’une femme seule semblait se diriger vers moi. Elle n’avait pas de compagnon. C’était une brune aux yeux verts, mince et assez grande. J’espérai qu’elle ne viendrait pas m’aborder : Wildfire n’oserait pas m’approcher si je discutai avec une fille ! J’eus soudain un très mauvais pressentiment…
Revenir en haut Aller en bas
Nialéme Wildfire



Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 24
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: [Event] Nialème&Yuri   Mer 20 Mar - 11:00

Aujourd’hui pour célébrer Noël, un bal était organisé dans le réfectoire.

La semaine dernière je m’étais inscrite pour y participer. J’aimais bien cette fête. Elle me rappelait mon enfance, que ce soit lorsque je vivais en compagnie des elfes qui m’ont élevée ou lors de mon voyage. Pendant celui-ci j’ai vécu avec des personnes qui appartenaient à toutes les différentes races magiques existantes. Et pour certaines d’entres elles, j’ai passé les fêtes de fin d’année en leurs compagnies.

Les règles de ce bal étaient simples, les couples seront tirés au sort, ils devront passer toute la soirée ensemble et s’offrir un cadeau. J’avais décidé de participer à ce bal pour mieux m’intégrer à l’école. Et qui sait, j’entendrais peut-être des informations pouvant m’aider dans ma quête. Mais j’en doutais sérieusement.

Depuis mon inscription au bal, je m’étais mise à réfléchir au cadeau que j’allais devoir offrir. Celui-ci devrait être mixte car le hasard peut faire bien les choses comme me mettre avec une femme. Et celle-ci pourrait être de mon âge ou pas. Et je voulais que mon cadeau puisse faire plaisir. Donc je voulais trouver quelque chose que tout le monde aime.

J’ai tout d’abord songé à un livre, mais je me suis dit que tout le monde n’aime pas forcément lire et que si je m’orientais vers cette direction, il faudrait encore que je trouve un thème qui plaise au plus grand nombre. J’ai donc laissé tomber cette idée car j’avais peu de chance de trouver un livre qui plairait à la personne avec qui je passerais la soirée de noël.

Puis, il y a trois jours, en traversant la ville pour aller au centre équestre, je suis passée devant une librairie qui exposait en vitrine de très beaux stylos. Et cette idée m’a semblé la meilleure option que j’avais. J’ai donc acheté un coffret imitation cuir noir contenant un stylo plume de couleur argent avec certain éléments de couleur or et un stylo à bille assorti. Puis je l’ai emballé d’un papier noir à motif or et entouré d’un ruban or avec une petite carte blanche sur laquelle j’ai écrit « joyeux noël » avec un stylo à encre argentée.

Pour le bal, j’ai choisi de mettre ma belle robe longue à bretelle fine qui est en satin rouge ornée d’une fine ceinture en soie dorée. Avec cette robe, qui m’a été offerte par une personne qui a beaucoup compté pour moi lors de mon voyage dans le dernier pays que j’ai traversé avant d’arriver ici, j’ai choisi de mettre mes bottes à talon haut en cuir noir. À mes poignets, j’ai mis des bracelets fins en métal doré, autour de mon cou j’ai remplacé mon collier habituel par une fine chaine dorée a la quelle est suspendue un pendentif en forme de goutte en jaspe rouge et j’ai orné mes oreilles de boucles d’oreilles assorties.

Etant fin prête et vu que l’heure du bal était proche, je pris le cadeau, que j’avais rangé dans un tiroir pour éviter que Cheza ne joue avec et ne l’abime, et m’apprêtai à quitter ma chambre en y laissant ma petite louve. Cependant, celle-ci ne l’entendait pas de cette oreille et voulut me suivre. J’eu donc beaucoup de mal à quitter ma chambre sans qu’elle n’en sorte. À cause de cela, j’arrivais en retard au bal. Je consultais le tableau pour voir avec qui je serais pour la soirée. Lors de ma première lecture du tableau, je ne vis pas mon nom tant j’allais vite. Je relus donc la liste des couples plus calmement. Je vis que Melle Shimazu, la directrice était en compagnie du nouveau professeur, Mr Reaper. Puis je lus que Plume était avec une jeune fille du nom de Rin Chiba. Décidément le hasard n’a pas gâté la petite elfe.

Puis je lus enfin mon nom et vis que je passerais la soirée avec Yuri Maeda. Et bien, je me félicitais intérieurement d’avoir songé à l’éventualité d’être en compagnie d’une femme dans le choix de mon cadeau. Au moins, je ne ferai pas de faute là-dessus. Par contre, j’étais quasiment certaine que Yuri serait déçue de se retrouver avec moi car elle devait s’attendre à être en compagnie d’un charmant garçon. Je compatissais par avance avec elle.

Je me mis d’ailleurs à sa recherche. Je la vis soudain au bord de la piste, vêtue d’une robe noire plutôt courte ornée d’une ceinture en strass argenté. Elle observait les couples puis me regarda. Elle n’avait visiblement pas envie que je l’aborde. Mais je n’allais pas la laisser attendre plus longtemps un homme qui n’existait que dans sa tête.

« Yuri Maeda ? Bonsoir, c’est moi que le hasard a désigné comme partenaire. Désolée d’être en retard. »

Je ne voulais pas m’étendre en excuses car je sentais quelle n’en aurait rien à faire. Je me doutais alors intérieurement qu’elle ne ferait rien pour rendre cette soirée agréable pour elle comme pour moi. C’est donc moi qui devrais essayer de le faire. Je ne la laisserai pas me gâcher la soirée si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event] Nialème&Yuri   Jeu 4 Avr - 20:01

Le bal de Noël avait commencé. J’étais arrivée à l’heure dans le réfectoire et j’avais constaté que mon cavalier serait un certain Wildfire. Wildfire allumerait le feu de mon ardent désir ! D’ailleurs, mon cadeau coquin était là pour lui montrer mes intentions. En attendant mon compagnon, qui était en retard, je m’étais amusée à regarder à quel point les couples étaient mal assortis. Tous sauf un : celui que je formerai avec Wildfire ! Ce soir, j’aurai un compagnon à ma hauteur : nous serons le couple idéal. Lui serait un jeune homme sexy et absolument charmant, et moi… je serai moi, fidèle à moi-même.

Enfin, je pensais cela jusqu’à ce qu’une jeune femme seule, grande, brune aux yeux verts, s’approche de moi. Intuitivement, je reculai de 3 pas. Qu’est-ce qu’elle venait faire là ? Je n’avais pas du tout envie de bavasser avec une fille ! Je compris vite pourquoi elle était venue dans ma direction lorsqu’elle me dit :

« Yuri Maeda ? Bonsoir, c’est moi que le hasard a désigné comme partenaire. Désolée d’être en retard. »

Wildfire, mon séduisant et sexy cavalier, s’était transformé en femme ! Qui plus est, une vieille femme, une prof qui pourrait être ma mère. Mais comment avais-je pu passer à côté d’une information aussi capitale ! Nialéme, c’était une femme. Son prénom aurait pu le laisser deviner. Si seulement je ne m’étais pas focalisée sur son nom de famille ! Comment une fille pouvait-elle avoir un nom aussi classe ? C’était tout bonnement impossible ! C’était une mauvaise blague, je ne voyais pas d’autres explications. Ou un mauvais coup du sort. Oui, c'est ça, j'avais le mauvais œil.

Je répondis alors, de manière très désagréable, mon sourire charmeur à destination de mon cavalier imaginaire ayant totalement disparu et cédé la place à un visage dur et fermé :

«_ Non, mais c’est une blague, là ? Je vais devoir passer la soirée avec vous ! ça va pas être possible, là ! Allez voir ailleurs si y’a pas une autre Yuri Maeda, c’est vraiment pas possible ! »

Intérieurement, j’avais envie de l’étriper. C’était impossible que j’arrive à passer toute une soirée avec une femme ! Je n’avais jamais aimé parler aux femmes. Les femmes étaient complètement inintéressantes et absolument abjectes. Les femmes, c’était pas du tout mon kiff. La seule chose que j’aimais faire, c’était les faire enrager et les rendre jalouses de moi. Le reste, je n’en avais rien à fiche. Elles pouvaient bien penser ce qu’elles voulaient de moi, c’était le dernier de mes soucis. Au contraire, j’adorais quand elle se mettait à « cracher » sur mon compte. Ça laisse imaginer les relations que j’entretenais avec la gente féminine…

Mais quelle soirée infernale ! Ça promettait d’être vraiment pourri. Cette soirée devait être délicieuse, je commençais même à me dire que de temps en temps, la dirlo de mes deux avait de bonnes idées quand elle voulait. Mais là, je la maudissais d’avoir décrété que les couples seraient formés au hasard ! Pff, dire qu’il y avait plusieurs beaux mecs dans cette salle et qu’elle m’avait flanqué avec une prof ! Elle se fichait vraiment de moi, ma parole !

Elle en revanche, elle avait choisi le bon numéro : un charmant blond absolument exquis. Il avait tout du prince charmant : il semblait raffiné, avait de bonnes manières, souriait poliment malgré la tronche que tirait la dirlo. En prime, il avait le physique parfait pour moi. Et ses yeux, que dire ! Même de là, j’avais remarqué qu’ils étaient aussi bleus que le ciel. En un mot, il était trop sexy ! S’il y en a bien un avec qui j’aurai aimé passer la soirée, ça aurait été avec lui : c’était le plus beau de tous, même si c’était un prof. Comment je savais que c’était un prof ? Parce que je lisais quelques mots sur les lèvres, et clairement, la dirlo le vouvoyait : si ça avait été un élève, elle l’aurait tutoyé. C’est ce qu’elle faisait tout le temps, histoire de montrer qu’elle nous était supérieure.

Après avoir passé un moment à regarder dans la direction de ce fameux prof, je posai de nouveau les yeux sur Wildfire la fille. Oh, pas un regard amical. Plutôt un regard froid. Je lui dis sèchement :

«_ Bon, ok, vous savez ce qu’on va faire ? Vous, vous allez par là, et moi je vais dans la direction opposée. Vous ne m’approchez pas à moins de 10 mètres et ça ira. Je vois pas pourquoi je devrais former un couple avec une fille ! »

Ce soir, j'aurai un compagnon à ma hauteur : nous serons le couple idéal. Lui serait un jeune homme sexy tout à fait charmant... dans mes rêves. Parce que dans la réalité, ce soir, j'avais bien un compagnon, mais je ne formais absolument pas le couple idéal avec mon compagnon. Juste parce que mon compagnon, c'est une fille et elle est loin d'être sexy et charmante.
Revenir en haut Aller en bas
Nialéme Wildfire



Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 24
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: [Event] Nialème&Yuri   Lun 8 Avr - 16:49

Après être arrivée en retard au bal, j’ai lu le nom de la personne que le hasard m’avait désigné comme compagnon pour cette soirée de Noël : Yuri Maeda, une jeune louve il me semble.

Je m’étais donc mis à la chercher dans la salle et l’avais vu au bord de la piste. En me voyant arriver vers elle, elle avait fait quelques pas en arrière, ne voulant sûrement pas être abordée par une femme. Je m’étais alors doutée qu’elle s’attendait à être en compagnie d’un homme. Dommage pour elle, je ne suis pas ce qu’elle s’imaginait.

Je sentais qu’elle ne serait pas vraiment agréable avec moi et que cette soirée serait sûrement tendue. Et je ne me trompais pas car dès l’instant où j’eus fini de me présenter et de m’excuser pour mon retard, elle changea totalement d’attitude et me répondit avec un visage dur et fermé :

«_ Non, mais c’est une blague, là ? Je vais devoir passer la soirée avec vous ! ça va pas être possible, là ! Allez voir ailleurs si y’a pas une autre Yuri Maeda, c’est vraiment pas possible ! »

Bon, c’était encore pire que ce à quoi j’avais pensé. Yuri m’envoyait carrément balader. Mais, d’un sens je pouvais la comprendre. Moi aussi j’aurais aimé passer la soirée en compagnie d’un homme, ou bien de quelqu’un d’autre, homme ou femme, qui serait plus aimable qu’elle. Je pensais notamment à Plume que je connaissais déjà ou à Ryôji, un jeune ondin, qui se retrouvait avec Kieli, une sorcière. Le pauvre était dans une situation comparable à la mienne, sa compagne de bal aussi n’était pas très heureuse d’être avec lui alors qu’il me donnait l’impression d’être quelqu’un de jovial.

Je remarquai alors que Yuri regardait quelqu’un et je suivis son regard, par curiosité. Je reconnus immédiatement Melle Shimazu et son compagnon de bal, Mr Reaper. Cependant, quelque chose n’allait pas, la directrice semblait troublée, mal à l’aise, elle qui d’habitude gardait un visage impassible. Cela m’intriguait, ce n’était pas normal. Elle était avec un homme que Yuri dévorait du regard et son visage, habituellement neutre en toutes circonstances, affichait une expression bien éloignée de la joie ou du simple plaisir de passer une bonne soirée.

Yuri m’adressant à nouveau la parole, je me tournai dans sa direction et constatai que son regard envers moi était toujours le même, c'est-à-dire froid. Elle me dit d’un ton sec :

«_ Bon, ok, vous savez ce qu’on va faire ? Vous, vous allez par là, et moi je vais dans la direction opposée. Vous ne m’approchez pas à moins de 10 mètres et ça ira. Je vois pas pourquoi je devrais former un couple avec une fille ! »

Elle commençait à m’agacer cette jeune demoiselle ! Je savais bien qu'elle n’en avait rien à faire des règles du bal qui nous contraignaient à passer la soirée ensemble mais je n’allais pas la laisser me traiter comme ça toute la soirée. Je n’aime pas que l’on me manque de respect et si elle ne se calmait pas un peu, il y aurait de l’orage dans l’air. Je lui répondis donc, sur un ton aussi sec que le sien :

« Mais qu’est-ce que tu crois ? Moi aussi j’aurais préféré passer la soirée avec quelqu’un d’autre, un homme de préférence. Mais peu importe après tout que ce soit un homme ou une femme du moment que c’est quelqu’un de plus aimable que toi. Cependant, le hasard nous a mis ensemble et nous devrons donc passer la soirée toutes les deux, que ça te plaise ou non. »

Les mots étaient sortis avant que je n’ai le temps d’y penser. Mais je ne voulais pas me laisser gâcher la soirée aussi facilement et rentrer dans son petit jeu de « je ne voulais pas passer la soirée avec toi donc je te traite comme un chien ». Je repris donc mon calme et repris la parole d’un ton plus neutre :

« Quitte à passer la soirée ensemble, autant qu’elle soit le plus agréable possible pour l’une et l’autre. »

Soudain un plateau chargé de verre de champagne apparut devant moi. Yuri en prit un, ce qui me surprit sur le coup. Puis la vue du serveur me rappela alors que chaque convive avait droit à un verre de champagne, les élèves comme les professeurs. Je pris donc un des verres du plateau tout en remerciant le serveur qui partit proposer du champagne à d’autres personnes. Me tournant alors vers Yuri, je lui proposai :

« Et si nous allions nous asseoir à une table pour déguster cette boisson et manger quelque chose ? »


Dernière édition par Nialéme Wildfire le Mar 9 Avr - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event] Nialème&Yuri   Lun 8 Avr - 22:02

Le bal pourri avait commencé. J’avais été malchanceuse lors du tirage au sort des couples, puisque je me retrouvais avec une femme, une prof qui plus est. Cette saleté de directrice me le paierait, c’était sûr ! Et elle, pour qui elle se prenait pour se permettre de prendre l’un des plus beaux mecs de l’établissement ? Elle croyait qu’une sale peste comme elle, ça attirait les hommes ? Ils avaient bien trop peur des femmes ayant du pouvoir ! Ils préféraient largement les nunuches, les filles qu’ils pouvaient contrôler à leur guise ! Maudite soit cette Shimazu ! J’aurai ma revanche un jour. Pas de chance pour elle, je dirigeais le journal de l’école. Et ça risquait fort d’être très amusant pour moi ! Elle en prendrait pour son grade. Elle me haïrait à coup sûr !

« Mais qu’est-ce que tu crois ? Moi aussi j’aurais préféré passer la soirée avec quelqu’un d’autre, un homme de préférence. Mais peu importe après tout que ce soit un homme ou une femme du moment que c’est quelqu’un de plus aimable que toi. Cependant, le hasard nous a mis ensemble et nous devrons donc passer la soirée toutes les deux, que ça te plaise ou non. »

Cette grue qui me servait de compagne me tira de mes pensées. Je l’avais vexée on dirait ! C’était amusant ! J’adorais provoquer les filles. C’était mon passe-temps favori, après le sexe bien évidemment. Malheureusement pour elle, je n’étais pas d’humeur à la provoquer. Je n’avais pas imaginé passer la soirée à lancer des piques. J’avais plutôt imaginé faire la belle !

« Quitte à passer la soirée ensemble, autant qu’elle soit le plus agréable possible pour l’une et l’autre. »

Continua-t-elle, d’un ton plus neutre. Cette Nialéme en prendrait pour son grade elle-aussi. Elle faisait tout pour m’emmerder ce soir ! Elle avait tellement peur de désobéir aux règles qu’elle était prête à me coller aux basques pendant tout le bal. Mon dieu, ce qu’elle était barbante ! Ce n’était que partie remise : elle regretterait amèrement ce bal. J’allai lui mener une vie infernale, tout particulièrement pendant ses heures de cours ! J’étais sournoise et maligne, je trouverais bien un moyen de lui rendre la monnaie de sa pièce.

Un serveur passa alors, chargé d’un plateau contenant des coupes de champagne. Enfin un peu de divertissement ! Je pris une coupe de champagne, l’autre fille aussi. Je remerciai d’une voix suave le serveur et lui lançai un clin d’œil discret. Il repartit servir d’autres personnes. Je le suivais du regard, observant avec attention son allure, lorsque la prof m’interrompit encore :

« Et si nous allions nous asseoir à une table pour déguster cette boisson et manger quelque chose ? »

*T’as qu’à te les mettre là où je pense ta boisson et ton repas !*, pensai-je au moment où elle eut achevée sa phrase. Bon sang, ce qu’elle était bavarde en prime ! Elle allait continuer à bavasser comme ça toute la soirée ou quoi ? J’allai justement lui répondre que je faisais ce que je voulais de ma soirée, lorsque je me ravisai. Une autre idée me traversa l’esprit. Cependant, je répondis quand même froidement :

«_ Ok, vous voulez vous asseoir ? Pas de problème, mais je vous le dis tout de suite : j’en ai marre de vous entendre jacasser. »

Je me dirigeai vivement vers une table dans un coin, d’où l’on voyait tous les participants et particulièrement le fameux professeur à la beauté fatale. Je me retournai vers la prof, qui n’avait pas encore eu le temps de me rejoindre, et lui lançai :

«_ Bon, vous comptez rester plantée là longtemps ? C’est vous qui vouliez vous asseoir ! »

Je pris place à table, pile au moment où la dirlo sortit dehors, suivie de mon sexy professeur ! Rah, décidemment, cette soirée s’annonçait mal ! C’était bien ma veine : je me mettais ici exprès pour l’observer et voila qu’il sortait ! Qu’est-ce qu’elle fichait, la dirlo ? Elle tirait une tronche de mort depuis le début ! Et lui, il était trop bon, il n’osait sans doute pas lui dire qu’elle lui tapait sur le système.

L’autre prof qui me suivait comme un petit chien s’était assise à table elle-aussi. Je la trouvais encore plus barbante que les autres celle-là. Elle me faisait perdre mon temps !
Revenir en haut Aller en bas
Nialéme Wildfire



Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 24
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: [Event] Nialème&Yuri   Jeu 2 Mai - 13:13

Moi qui pensais passer une bonne soirée lorsque je m’étais inscrite à ce bal, j’étais plutôt déçue. Le hasard m’avait mis en compagnie de Yuri Maeda. Elle n’était pas contente d’être avec moi et ne s’en cachait absolument pas. Face à sa mauvaiseté, j’avais perdu mon calme et ma bonne humeur et lui avais fait remarquer que moi aussi j’aurais préféré passer la soirée avec quelqu’un d’autre. Puis j’avais repris mon calme, en façade tout du moins. L’apparition du plateau de champagne devant moi y avait beaucoup contribué car cela m’avait permis de me changer les idées.

J’avais alors proposé d’aller s’assoir à une table pour boire et manger. À quoi elle me répondit avec le même ton froid qu’elle utilisait à mon égard depuis le début de la soirée :

«_ Ok, vous voulez vous asseoir ? Pas de problème, mais je vous le dis tout de suite : j’en ai marre de vous entendre jacasser. »

Quoi ! Moi je jacasse ! Je ne lui avais adressé que 4 fois la parole depuis le début et elle trouvait que j’étais bavarde. Ça c’était la meilleure ! Qu’est ce qu’il ne fallait pas entendre. Elle en avait marre ! Et moi, qu’est-ce que je devrais dire ! J’hésitais entre l’étriper, l’étrangler ou l’égorger, en bref de lui régler son compte pour avoir la paix. Je sentais d’ailleurs que je n’étais pas loin de prendre une de mes formes animal involontairement, comme à chaque fois que la colère prenait le contrôle de moi. Du calme Nialéme, du calme. Sinon il y aurait un massacre et ce n’était pas vraiment le soir de faire un truc pareil. C’est Noël et normalement il faut mettre ses différends de côté et être aimable. Bien que Yuri ne faisait absolument rien pour ça.

Soudain mon regard fut instinctivement attiré par quelque chose parmi les couples sur la piste de danses. Sortant de mes pensées, plutôt sombres, pour voir ce qui se passait je vis alors quelque chose qui me surprit énormément. Ma surprise était provoquée par Melle Shimazu. Malgré le fait que le hasard l’avait mise en compagnie de Mr Reaper, un professeur que Yuri dévorait du regard, j’avais remarqué que la directrice n’était pas dans son état habituel. Depuis le début de la soirée, son visage avait perdu sa neutralité habituelle et laissait transparaitre des émotions bien éloignées de la joie ou tous autres sentiments similaires. Au contraire, elle semblait troublée et mal à l’aise. Mais ce qui venait d’attirer mon attention était les larmes que je voyais rouler sur ses joues. J’étais de plus en plus intriguée par la situation.

À tel point que j’avais complètement oublié Yuri. Elle se rappela à moi en m’adressant la parole sur le même ton que d’habitude, celui qui m’énerve de plus en plus au fur et à mesure.

«_ Bon, vous comptez rester plantée là longtemps ? C’est vous qui vouliez vous asseoir ! »

Je remarquai alors qu’elle s’était installée à l’une des tables pendant que je regardais les larmes de la directrice et qu’effectivement j’étais resté plantée au même endroit depuis le début de la soirée. Pour le coup, elle n’avait pas tort, mais elle aurait quand même pu le dire moins sèchement. Quoiqu’avec elle, je ne devrais pas m’attendre à autre chose. Je ne suis pas rancunière d’habitude mais pour elle je ferais surement une exception. Elle me paiera son manque de respect tôt au tard. Mais en attendant, je me contentais de soupirer et de la rejoindre à table.

Une fois assise je constatais que depuis cette table on pouvait très bien voir l’ensemble de « la salle de bal ». Je pourrais donc continuer à observer la situation entre Melle Shimazu et son cavalier. D’ailleurs, en parlant d’eux, où étaient-ils passés ? Je parcourais rapidement la salle du regard pour avoir la réponse et les vis de nouveau au moment où ils sortaient dehors. J’eus envie de les suivre puis me ravisai car ce ne serait pas très poli ni très discret de les suivre de la sorte.

Et de toute façon, cela n’aurait servi à rien puisqu’ils revinrent mois d’une minute plus tard. Cependant, dans ce court laps de temps les élèves avaient déjà fait courir quelques rumeurs à leur sujet. Celles-ci me semblaient tellement ridicules que j’étais étonnée de voir que certains élèves y croyaient. Le visage de Melle Shimazu avait quelque peu changé, il n’y avait plus aucune trace de ses larmes. Mais son regard laissait toujours transparaitre sa tristesse et sa douleur. Et cela m’intriguait de plus en plus. Voyant que le couple qui attirait mon attention depuis le début se dirigeait vers le buffet, je me levais pour y aller aussi. Je me tournai alors vers Yuri et lui dit :

« Je vais me chercher à manger, veux-tu que je te ramène quelque chose ? »

Une autre tentative pour me montrer le plus agréable possible. Mais tout en lui proposant cela, je m’attendais à ce qu’elle m’envoie encore sur les roses. Mais cette fois, peu importe sa réponse, le résultat sera le même, je serais éloignée d’elle quelques instants, ce qui préserverait un peu mes nerfs de plus en plus à vif et en étant plus proche de Melle Shimazu et Mr Reaper, j’entendrais peut- être quelques bribes de leur conversation qui pourraient m’aider à mieux comprendre l’étrange comportement de la directrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event] Nialème&Yuri   Ven 28 Juin - 21:09

Voila, par un terrible coup du hasard, je me retrouvais affublée d'une professeur pour le soir de Noël. Qui avait eu cette idée stupide d’organiser un bal où des femmes pouvaient se retrouver ensemble ? C’était stupide ! Quelle fille sensée ne voudrait pas passer cette délicieuse soirée en temps normal en compagnie d’un homme ? Quelqu’un comme la dirlo. Elle, elle n’était pas normale. Déjà, elle avait toujours un visage fermé et un cœur dur comme la pierre. Quoi que, ce soir, elle me faisait mentir avec cet air dépité ! Ma parole, elle n’était pas contente de se retrouver avec Apollon en personne pendant le bal ? Ce qu’elle était difficile ! J’en aurais bien fait mon 4h, moi !

M’enfin bref, elle tirait une tronche telle qu’elle sortit prendre l’air, suivie de Mr. Sexy Boy. Oui, je détestais les cours, donc l’anglais aussi, mais j’avais tout de même pas mal de vocabulaire en stock ! En tout cas, un vocabulaire qui concernait mes activités. La prof qui m’accompagnait à mon insu était littéralement scotchée au couple qui attirait mon regard. Moi, je fixais Mr. Sex, et elle, elle fixait plutôt Shimazu. Alors c’était ça, son genre ? Elle était de ce bord-là ? Je faillis exploser de rire, à cause de mes pensées tordues ! Il fallait bien s’amuser avec ce qu’on avait, parce que Wildfire était d’un ennui monstre, tout simplement parce qu’elle n’était qu’une femme.

Puis je constatai que Beauty-Beauty était de retour dans la salle, accompagnée par la dirlo. Ils étaient au buffet et se servaient à manger. Ou plutôt, Beauty avait pris deux assiettes et les remplissaient, pendant que l’autre était plantée derrière lui comme une gourde. Des rumeurs avaient commencé à circuler sur leur compte. C’était hilarant de voir à quel point ils y croyaient tous dur comme fer ! Ils disaient que la dirlo se laissait draguer par le nouveau. Et tout le monde ajoutait son grain de sel, sa petite touche personnelle, à l’histoire. Ils étaient en couple depuis fort longtemps et venaient de se retrouver après une longue séparation. Ils venaient de se rencontrer et ils avaient eu le coup de foudre, ce qui expliquait le comportement étrange de Shimazu. Le nouveau était un prétendant qu’elle avait repoussé dans le temps et qui refaisait surface aujourd’hui. C’était des rumeurs toutes aussi stupides les unes que les autres ! Mais bon, les gens aiment bien raconter des ragots, on ne changera pas la nature humaine ! J’aimais aussi ça… Mais pas quand il s’agissait d’un homme que je convoitais !

Personne ne le savait, mais cet homme-là, il était à moi. Je ne le partagerais avec personne ! Bientôt il me tomberait dans les bras ! Alors que je réfléchissais au moyen de lui plaire, Wildfire vint encore m’interrompre et me demanda :

« Je vais me chercher à manger, veux-tu que je te ramène quelque chose ? »

Je faillis lever les yeux au ciel et répliquer de façon cinglante que je savais très bien me débrouiller seule et que si je souhaitais manger, j’irais me chercher à manger moi-même. Cependant, je m’en abstins, ayant trouvé beaucoup plus drôle à faire. Une petite farce à ma façon ! J’espérais fortement que ça l’agacerait au plus haut point !

«_ Oui, je veux un menu light. De la salade, des légumes, surtout pas de patates. Je vous attends. »

Dis-je d’un ton faussement aimable. Mes yeux exprimaient le contraire de mes paroles, mais je voulais tout bêtement paraître agaçante de cette manière. Avec ce que je lui avais dit, elle allait se sentir obligée de me ramener quelque chose en plus de sa propre assiette. J’en serais débarrassée quelques instants… ou même plus encore !

Dès qu’elle fut partie, je récupérai le cadeau que j’avais prévu pour mon partenaire mâle. Je le déballai et sortis de l’emballage un mug en forme de buste de femme nue. Je le posai à la place de la prof, bien en évidence, pour que n’importe qui passerait par ici puisse le voir. J’accompagnai mon cadeau d’un petit mot :

*Ce cadeau n’était pas pour vous. Mais comme le destin nous a réunies ce soir, je vous l’offre quand même ! Essayez donc d’avoir les mêmes attributs physiques, vous ressemblerez peut-être à quelque chose !*

Je me levai de ma chaise et quittai la salle le plus rapidement possible, juste avant que la prof rejoigne la table. Le bal était fini pour moi, il ne fallait pas croire que j’allai rester jusqu’à la fin ! Pas question que l’humiliation continue ! En revanche, j’espérais bien que mon ex-cavalière désormais se sente très gênée, complètement conne en revenant s’asseoir ! Je voulais qu'elle me déteste et qu'elle enrage contre moi, qu'elle perde sa contenance et que tout le monde la voit gênée et en colère !
Revenir en haut Aller en bas
Nialéme Wildfire



Messages : 88
Points RP : 0
Date d'inscription : 07/09/2012
Age : 24
Localisation : Au centre equestre de Esperantia bien sur

Feuille de personnage
Race: Magicien
Classe: Professeur
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: [Event] Nialème&Yuri   Lun 8 Juil - 9:14

Depuis un certain temps, j’observais le couple que formait Melle Shimazu et Mr Reaper car des expressions tristes et troublées s’affichaient sur le visage habituellement neutre de la directrice. J’avais même vu quelques larmes rouler sur ses joues un peu avant qu’elle ne sorte dehors accompagnée de son cavalier.

Et cette situation m’intriguait à telle point que j’en oubliais presque Yuri. Heureusement, car ainsi  je préservais quelque peu mes nerfs que la jeune louve s’amusait à mettre de plus en plus à vif au fur et à mesure que la soirée se déroulait.

Voyant que le couple qui m’intriguait allait vers le buffet, je voulus m’y rendre également pour me rapprocher d’eux et ainsi pouvoir espérer entendre quelques mots de leur conversation pour tenter de comprendre la situation.  

Mais avant de me diriger vers le buffet, je voulus faire encore une tentative pour me montrer le plus agréable possible envers Yuri, bien qu’elle ne mérite pas les attentions que je me forçais à lui porter. En effet, je lui demandais si elle souhaitait que je lui rapporte quelque chose.  Ce à quoi elle me répondit :

«_ Oui, je veux un menu light. De la salade, des légumes, surtout pas de patates. Je vous attends. »

Le ton qu'elle employa aurait pu paraître aimable à quelqu’un d’autre, mais moi je ne tombais pas dans le panneau. Je sentais l’ironie dans sa voix et ses yeux n’exprimaient absolument pas la moindre étincelle d’amabilité à mon égard. Je partis tout de même vers le buffet avec l’intention de lui rapporter quelque chose.

Une fois près des tables chargées de plats appétissants, je remarquai qu’il n’y avait que quelques élèves qui me séparaient de la directrice et de son cavalier, qui se chargeait d’ailleurs de remplir deux assiettes avec quelques-uns des mets préparés par les cuisiniers. Vu la faible distance qui me séparait d’eux, je pouvais aisément les entendre, enfin j’aurais pu les entendre s’ils avaient parlé car pendant que Mr Reaper prenait de quoi manger pour lui et pour Melle Shimazu, aucun des deux ne parla.

Un peu déçue, je pris à mon tour deux assiettes pour les garnir de plats. Pour moi, je pris un peu de coquille st jacques, une tranche de fois gras accompagnée  de pain grillé et de confit de figue, une fine tranche de magret de canard, une tranche de rôti de bœuf saignante, un peu de champignon, quelques paillassons de pomme de terre et un peu de salade. Je m’arrêtais là car je vis que mon assiette était déjà bien garnie.

Je pris donc soin de garnir celle pour Yuri avec ce qu'elle m’avait demandée, c'est-à-dire de la salade, des haricots et des carottes râpées en quantité un peu exagérée car on dit que les carottes rendent aimable. Je reviendrais plus tard pour prendre des desserts.

Me retournant et me dirigeant vers le table avec les deux assiettes dans les mains, je remarquai que Yuri n’y était plus. Sur l’instant je crus qu’elle s’était simplement absentée quelques minutes pour je ne sais quelle raison. Puis mon regard fut attiré par un objet sur la table, placé à la place que j’occupais avant d’aller au buffet. Tout en continuant de m’approcher je vis qu’il s’agissait d’un mug d’une forme assez particulière.

En effet, il était en forme de buste de femme nue. Sur le coup je sentis le rouge me monter aux joues tant j’étais gênée. Puis je changeai le mug en air pour qu’il ne soit plus visible aux yeux de tous et l’envoyai dans mon sac tout en reprenant un visage plus neutre. Je n’avais pas besoin de chercher de qui cet objet venait, une seule personne aurait pu le placer là, Yuri.

J’avais envisagé depuis le début de la soirée que son cadeau serait destiné à un homme mais je ne m’étais pas attendue à un cadeau de ce genre, bien que, finalement cela ne me surprenait pas vraiment plus que ça venant de Yuri. Puis je vis le mot qu'elle avait laissé à mon intention sur la table. Le début était plutôt sympathique mais la fin l’était un peu moins. Cependant, je préférais en sourire plutôt que de m’énerver davantage car ce n’était plus la peine. En effet, Yuri ne reviendrait pas à table, ce mot en était la preuve. J’allais donc pouvoir essayer de profiter de la fin de la soirée tout en tentant de me calmer.

Pendant que je mangeais ce que j’avais mis dans les assiettes que j’avais ramenées, je continuai d’observer les réactions de la directrice. À un moment, Mr Reaper fit goûter un des plats à Melle Shimazu. Le fait que la directrice mange à la fourchette de son cavalier ne fit qu’amplifier les rumeurs folles qui circulaient déjà sur eux, ce qui mit la directrice encore plus mal à l’aise.

Tout en mangeant, j’essayai de me calmer mais en vain. De plus, les rumeurs sur le couple qui m’intéressait n’arrangeaient rien. Plus ces rumeurs prenaient de l’ampleur, plus j’avais envie de prendre la défense de Melle Shimazu et de faire taire ces idioties. Je sentais la colère bouillonner en moi tandis que je gardais un visage calme et détendu.

Lorsque je retournais au buffet pour prendre du dessert, composé de bûche glacée, de profiteroles et de macarons accompagnés d’une tasse de thé à la menthe, les rumeurs n’avaient pas beaucoup faiblis. Une fois revenue à table et en train de déguster mon dernier dessert, un macaron, je vis que Mr Reaper et Melle Shimazu s’échangeaient leurs cadeaux. Melle Shimazu ouvrit le sien en premier.

Et à nouveau son visage prit une expression douloureuse. Cependant, vu que le cadeau était toujours dans la boite, je ne savais pas ce que c’était et j’avais très envie de le savoir. Et Mr Reaper se leva, alla derrière sa cavalière et prit le cadeau dans la boite. Je pus alors voir qu’il s’agissait d’un pendentif en forme de goutte. Je voyais que quelque chose était écrit dessus mais je ne sais pas quoi, j’étais trop loin. Mr Reaper attacha le collier autour du coup de la directrice ce qui relança de plus belle les rumeurs, et du même coup ma colère.

Je bus alors une partie de mon thé pour essayer de me calmer sans perdre un seul instant du regard le couple qui était au centre de mon attention. Puis Mr Reaper, ayant regagné sa chaise, ouvrit le cadeau que lui avait fait sa cavalière et la remercia. Melle Shimazu se leva, prit congés auprès de son cavalier et partit. Dès qu'elle eut quitté la pièce, les rumeurs fusèrent de partout.

Et soudain je sentis un frisson de colère me parcourir l’échine. C’en était trop, je devais partir moi aussi car sinon je risquais de perdre tout contrôle de moi et alors je ne sais pas ce qui pourrait se passer. Je me dirigeai donc le plus tranquillement possible vers la sortie. Une fois dehors, je me ruai vers l’internat afin de regagner ma chambre le plus vite possible.

Une fois à l’intérieur, Cheza me fit un peu la fête avant de se rendre compte que je n’étais pas d’humeur. Cependant, je sentis que ma colère était trop forte pour que je reste à l’intérieur. Je risquais de casser quelque chose, voire le mur, si je restais là. Je décidai donc de monter sur le toit pour pouvoir me défouler sans crainte.


RP TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event] Nialème&Yuri   Aujourd'hui à 5:39

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Nialème&Yuri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [EVENT JCJ RP OUVERT] : Vendredi 4 décembre. début 21h20
» [Event Horde]L'operation Agonie
» [Projet- Event pré 4.0.3] La vérité sur ...
» [Event Jdr JcJ] L'Attaque du Donjon de Hurlevent !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: