Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kieli A. Skarsvansikt [U.C]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kieli A. Skarsvansikt
Ex Graphiste


Messages : 1
Points RP : 0
Date d'inscription : 16/11/2012

Feuille de personnage
Race:
Classe:
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Kieli A. Skarsvansikt [U.C]   Sam 17 Nov - 9:49



Kieli Alva Skarsvansikt



Informations générales


Nom : Skarsvansikt

Prénom : Kieli Alva

Âge : 18ans

Date de naissance : 28 mai

Classe : Lycée

Race : Sorcier

Groupe souhaité : Gens de l'Ombre

Pouvoir(s) :
Reflect: Kieli renvoie les attaques magiques qu'elle subit comme un miroir qui renvoie notre image.
Mimic: Kieli peut copier le pouvoir de son adversaire. Elle garde le pouvoir de manière aléatoire, le contrôle tout aussi aléatoirement. Bref c'est une arme à double tranchant. Kieli n'aime pas trop l'employer de ce fait. Elle doit toucher la personne pour l'acquérir. Autant vous le dire tout de suite. Elle déteste le contact humain du coup.







Non mais tu es bien indiscret...


What I look like :

Aux premiers abords, Kieli paraît frêle, fragile, cependant, il est fortement déconseillé de poser un doigt sur sa personne. Les conséquences pourraient en être désastreuses. Sous cette apparence de poupée, Kieli est une véritable machine à tuer. Elle sait comment vous faire souffrir, elle sait se défendre sans avoir besoin d'être aussi musclée que Sara dans Koh-Lanta. Par ailleurs elle tire avantage ce physique de poupée, de ce teint pâle, de ces longs cheveux soyeux de la couleur de la nuit, de ces longues jambes interminables, de ces beaux yeux où scintillent des rubis. Kieli est plutôt grande, elle a une véritable silhouette de mannequin. Sa petite mine lui vient d'un appétit quasi inexistant. Kieli n'aime pas manger, elle n'a jamais trouvé de saveur aux aliments et pour cause, elle n'a plus le sens du goût depuis des années. De toute façon même lorsqu'elle mange beaucoup, il lui manque toujours les quelques petits grammes qu'il lui manque pour avoir une IMC descente alors elle a arrêté d'essayer de les atteindre. Sous savez Kieli fait partie de ces personnes dont le corps consomme beaucoup de calories et d'énergie pour s'entretenir et malheureusement cela à une répercussion sur son poids. Très sensible à la lumière, Kieli porte souvent de longs chapeaux ou une ombrelle les jours de grand soleil. Elle préfère nettement l'hiver qui lui évite les coups de soleils et l'éblouissement. Elle évite de trop sortir l'été car elle prend vite des coups de soleil qui s'avèrent douloureux, moche et coûteux en biafine.
Ses cheveux, ils sont long, très long, fins, parfois très pénible, genre lorsqu'ils ont la bonne idée d'aller se coincer dans une porte ou de s'emmêler dans une fermeture éclaire. Elle en prend grand soin. Ce qui lui coute cher en lotions et en temps de sommeil. Oui tous les matins elle se lève plus tôt pour les coiffer et le soir elle se couche un peu plus tard, le temps de les coiffer là aussi. Il faut dire que notre sorcière n'aime pas dormir les cheveux attachés, alors le matin... Eh bien ça vaut le coup d'œil. Enfin grâce à cela, Kieli est une coiffeuse experte en la matière et elle connait toutes les marques de lotions pour cheveux qui peuvent exister et saura conseiller le meilleur traitement à quiconque. C'est une très bonne coiffeuse aussi, capable de faire des merveilles avec ses cheveux, digne de la Reine Amidala dans Star Wars.
Mais Kieli est loin d'avoir une allure royale, ou alors plutôt d'une dictatrice d'un pays oppressé par son souverain. Kieli dégage une impression très froide. Elle vous fixe avec ce regard glacial, vous savez déjà qu'elle vous détestera. Comme toutes les personnes qu'elle rencontre. De ce fait elle a une allure très hautaine.
Côté vestimentaire la jeune fille porte toujours des vêtements très élégants. Elle sait qu'elle est jolie elle ne va donc pas s'habiller comme un sac. Jupe, short, pantalon, t-shirt, débardeur, talon ou botte, tant que ça lui va, elle n'a pas de préférence en particulier. Mais elle prend toujours soin de son apparence. Il peut lui arriver de passer des heures dans la salle de bain s'il lui faut.



What I am :
Sans détour, Kieli n'est pas facile à vivre. Premièrement elle n'est pas très bavarde, non pas par timidité, mais elle ne ressent pas le besoin de vouloir parler aux autres. Et puis comme de toute manière elle est très « aimable » ne pas l'entendre est toujours mieux. Oui car Kieli déteste les gens quelque soit leur race elle s'en fiche, elle ne les aime pas. Elle a développé une sorte de misanthropie. Alors lorsqu'elle ouvre la bouche, ce qui en soit est déjà un miracle, ce sera toujours pour rabaisser quelqu'un. Et elle a la langue bien pendu. Elle n'a aucunement l'intention d'être gentille et agréable avec qui que ce soit. Elle n'a confiance en personne, en rien du tout, même pas en elle. Kieli se pose énormément de question sur sa propre identité, ses pouvoirs ne l'aidant nullement. Elle n'est que la pâle copie de chacun après tout. Elle affiche toujours sur son visage un air neutre, parfois désintéressé, où un air très hautain, après tout elle méprise tout le monde et s'est toujours dit qu'elle était mieux que cette bande raté. Ça la rassure sur ses actions alors bon... C'est une très bonne actrice ceci dit et elle n'hésite pas à en tirer profit pour obtenir ce qu'elle veut. Kieli fait preuve d'un calme déroutant et peu de choses peuvent briser son impassibilité. Il en existe cependant, dans ces cas là elle peut se mettre hors d'elle et c'est très dangereux. Elle a rarement peur car après tout, qu'est-ce qui peut-être plus effrayant et dangereux que sa personne hein ?  Parce que Kieli pense qu'elle est parfaite. C'est une fille intelligente, très intelligente, le genre qui fou rien et décroche des bonnes notes sans aucun problème à l'école au grand désarrois de certains. Elle considère la chose normale vu qu'elle est parfaite. Elle est très imbue d'elle-même et ne supporte pas de perdre. C'est une mauvaise perdante qui n'accepte que très peu la défaite. Et pour cause, elle perd très rarement. Elle a une sainte horreur du contact humain, à peu près autant qu'elle déteste devoir partager avec les autres, travailler en équipe, etc.
Très grande lectrice, elle lit énormément et de tout. De Balzac en passant par Weber ou Platon. De Germinal en passant par un documentaire sur le boson de Higgs ou un classique de la science fiction comme Fondation. Elle a toujours deux trois bouquins dans son sac.
Kieli est aussi une très bonne combattante si ce n'est pas une véritable machine à tuer. Même les espèce aux sur-capacités tels que les vampires ou les lycans ont quelques difficultés avec elle. Elle est à l'aise avec la plupart des armes, pistolet, couteau ou lance. Elle déteste d'ailleurs tous les vampires plus que les autres espèces, pour des raisons personnelles. Mais elle ne peut pas les blairer et si elle pouvait elle les tuerait tous. Mais on le lui a interdit et Kieli fait toujours ce que ses supérieurs lui ordonne. Elle n'a pas le choix.



The Story :
La famille Skarsvansikt, avant toute chose, il faut savoir qu'ils sont craint. La famille de Kieli est une grande et ancienne famille de sorcier réputée pour son barbarisme, sa haine des autres races et son élitisme. Car oui, pratiquement tous les sorciers sont des surdouées et s'ils ne le sont pas, ma foi ils ne vivent pas très longtemps dans ce cas. Kieli c'est la petite dernière. Avant il y a Joshua et Harvey, c'est deux grands-frères jumeaux. Ils sont les seuls de la fratrie à avoir vécû le plus longtemps. Les autres ne comptent même pas. De toute manière, Kieli ne les a jamais aimé. Elle a toujours toléré les jumeaux car elle avait une certaine admiration pour leur supériorité face à elle. Mais tous les autres... Des êtres inférieurs. Tout bonnement. Je vous rassure donc, Kieli a toujours été hautaine et désagréable. C'est de naissance. Ou d'éducation. Ça se discute je vous l'accorde. Mais Kieli n'a clairement jamais aimé personne et même pas sa propre famille.

Il faut dire que c'est très difficile. Dès leurs plus jeunes âges, ils sont tous mis en compétition les uns avec les autres. A apprendre à exploiter la moindre parcelle de leurs capacités, à apprendre à être une machine à tuer pour bien servir son peuple comme il se doit. Car une autre information qu'il est important de connaitre sur les Skarsvansikt c'est qu'autrefois l'un des leurs faisaient partie du conseil supérieur de la magie. Mais suite à une histoire de corruption ils se sont retrouvés à être les agents de nettoyage de CSM. Pas très glorieux selon eux. Ils sont très compétant dans ce rôle néanmoins. Alors oui, tous les assassinats mystérieux qu'il y a pu avoir, Kieli peut y être plus ou moins impliqué. Mais elle ne s'en ait jamais plaint. Vous savez, elle avait déjà de la chance, comme les jumeaux, d'être encore en vie. Alors elle n'allait pas se plaindre de sa situation. D'autant plus que ça ne la gênait pas. Kieli à été élevé dans les mépris et la haine pour autrui. Alors tout ce qu'elle faisait c'était normal.

Kieli a vécu une vie qu'elle classifierait de relativement monotone. A vrai dire la seule chose qu'elle regrette étant petite c'est ses pouvoirs. Elle a longtemps été à la limite d'être éjecter par sa famille. Car mimic est bien trop imprévisible comme pouvoir ce qui ne va pas avec le rôle d'assassin. Elle a toujours envié ses frères qui eux avaient des pouvoirs terrifique. Kieli due s'entrainer avec beaucoup de difficulté pour ne pas être délaissé par les siens. Et même une fois accepter elle a toujours su qu'elle était ce maillon faible. Cette chose à qui on ne confiait rien, dont on avait pas confiance. Pourtant Kieli contrôle parfaitement ses pouvoirs. Dans la limite du possible. Evidemment. Mais c'est déjà ça. C'est ce qui lui a permis de survivre. Car il y a une chose qu'elle a toujours voulu plus que tout c'est vivre. Si cela doit signifier enlever la vie de certain, cela ne la dérange pas.


~~~


Néanmoins tout se passait très bien. Jusqu'à ce que, un jour, Il arrive. Il arrive et il vienne foutre la merde dans sa fichu vie. Son nom ? Appelton. Un vampire. Tu l'as su à la seconde où il s'est approché de toi. Cette aura qu'il dégageait. Typique. Ce qui l'était moins c'était son attitude à ton égards. Tu vivais dans une petite ville qui comportait une grande majorité d'humain. Il n'y avait pas beaucoup d'être magique et ces derniers évitaient tous les Skarsvansikt. Mais lui il t'a immédiatement approché. Tu ne pouvais pas l'envoyer paître comme tu aurais voulu faire, à l'école tu avais la réputation d'être une gentille petite fille, aimable et souriante. Ordre de tes parents. Alors tu as du le tolérer. Et ça t'était insupportable. Tu ne voyais pas où il voulait en venir. Pourquoi venir te parler à toi. Tu étais une petite fille modèle et aimée à l'école certes, mais il savait qui elle était réellement. T'en étais sûr, y avait qu'à voir le regard qu'il te lançait. Cependant, tu ne devais pas cesser de jouer ton rôle. La petite fille parfaite, amie avec tout le monde. Même si intérieurement, tu ne ressentais rien hormis du dégoût pour tous tes petits camarades...  

Et il continua à venir te voir. Tu ne savais pas ce qu'il voulait, mais tu continuais à lui répondre gentiment. Tu ne le supportais pas, le moindre de ses gestes, le moindre de ses regards, chaque parole. Tout te donnait envie de l'anéantir. Néanmoins, plus le jour passèrent et plus tu finis par tolérer sa présence. Tu n'avais pas parlé des agissement étrange du garçon à tes parents. Comme un commun accord muet tu sentais que lui non plus n'était pas censé faire ce qu'il faisait. C'était très mal, tu le savais, mais cet esprit de rébellion te fascinait. Parce que toi. Tu ne pouvait pas. Alors tu gardas le secret. Et plus les jours passaient, plus vous deveniez proche sans le vouloir. Jusqu'à même ressentir un certain vide en son absence. Parce que lui, quand il te souriait et qu'il te parlait, c'était vrai. Tu te répétais au fond de toi que comme toi il jouait la comédie. Mais ce sourire qu'il n'adresse qu'à toi. Tu sais qu'il est sincère. Et ça te frustre.

« Dit Kiki tu fais quoi ce week-end ? »

Kiki. C'était le surnom débile qu'il te donnait. Toi tu l'appelais toujours par son nom « Appleton ». Et tu ne supportais pas qu'il ne fasse pas de même. Il le savait. Alors il continuait. Évidemment. Vous n'étiez que tous les deux aujourd'hui. Vous jouiez à cache-cache avec les autres et cet imbécile était venu se cacher avec toi. D'ailleurs tu étais étonnée qu'il ait pu trouver ta cachette. C'était très frustrant car tu avais tout fait pour effacer la moindre traces qui conduisait jusqu'à toi. Mais il t'avait trouvé. Il te trouvait toujours. C'était insupportable. Tu tournes la tête vers lui, sans sourire, vous n'étiez que tous les deux après tout et tu réponds d'un ton glaçant:

« Je ne vois pas en quoi ça te regarde Appleton.  »

« Allons Kiki, je t'ai déjà dit de m'appeler Charles. Ce que tu peux être têtu.  »

« Tu pourrais arrêter de jouer la comédie cinq minutes ? On est pas ami. Tu le sais. Alors arrête ton numéro.  »

« Je suis toujours sérieux. »

Tu ne réponds rien. Vous avez eu cette discussion des centaines de fois maintenant et il te répond toujours la même chose. A force tu ne sais plus quoi faire avec lui. Ceci dit, t'aurais pu le jeter hors de ta cachette, t'aurais pu raconter à tes parents son comportement étrange. Mais tu ne le faisais pas. Il t'intrigue au fond. Alors tu peux pas t'empêcher de le protéger. Et t'aimerais le tuer pour cette raison.

« Et sinon tu fais quoi ce week-end.  »

Tu soupires. Il n'abandonnera jamais.

« Pourquoi.  »

« Viens chez moi.  »

Tu en perdis ta voix. Aller chez lui ? Se rendre dans une maison infestée de vampire ? Autant venir avec un panneau « mangez-moi ». Tu ne voyais pas bien où était a différence.

« Qu'est-ce qui te fait dire que je pourrais avoir la FOLIE d'accepter ?  »

« Je plaisante. T'aurais dû voir ta tête. Faut te détendre parfois Kiki t'sais. J'vais pas te manger~  »

Et il te lâche se sourire qu'il n'offre qu'à toi et que tu détestes tant. Tu veux l'étrangler. Il a ce don. Ce don de pouvoir te faire perdre tout ton calme. Parce que tu détestes lorsqu'il se moque de toi. Tu détestes lorsqu'il t'embrouille. Tu détestes qu'il ait cet effet sur toi. Mais tu le rates. Il esquive au dernier moment et tu tombes de ta cachette, un arbre. Mais tu n'es pas n'importe qui, tu retombes correctement sur tes deux jambes. C'est là que tu entends une voix crier au loin.

« Kieli ! Vue ! Je t'ai trouvée !  »

Et tu avais perdu la partie. Tu lèves la tête et fusille le jeune vampire du regard. Voilà ce qu'il voulait. Il ne fit que te sourire. Tu le détestes.


~~~


« Il faut qu'on parle. »

Comme toujours lorsqu'Ils t'adressent la parole, un frisson te parcours, car tu les crains. Mais tu n'en montres rien. Tu t'assis à table, comme vous le faites toujours quand il faut parler de choses sérieuses. Un silence s'installe dans la pièce et seul le pendule de la grande horloge du salon se fait entendre... Un silence que tu finis par briser tant il t'oppresse.

« Qui y a-t-il ? »

« Kieli, on a des rapports signifiant que tu te serais lié d'amitié avec le vampire. Est-ce vrai ? » Demanda-t-Elle d'un ton sec.

« Eh bien... Etant donné que je me dois être celle que tout le monde apprécie à l'école, comme vous me l'aviez demandé. J'ai bien peur d'y avoir été obligé. »

« Pourquoi ne nous en as-tu pas parlé ?! » Une violente douleur s'empara de ton bras, tu restais de marbre, mais la douleur était bien là. Elle était très en colère.

« Je... Je ne pensais pas que c'était si important Mère Je... »

« Tais toi ! Pauvre sotte ! Moi qui pensait que tu étais enfin devenue la petite fille parfaite et idéale, à l'image de tes frères. Pourquoi ne peux-tu pas être comme eux ! »

« Je suis désolée de vous avoir déçue Mère. » Tu ne comprends pas trop. Tu savais qu'Ils seraient en colère s'ils découvraient que tu étais proche d'autre chose que des humains. Mais les vampires n'étaient pas des magiciens. Or la ils semblaient vraiment inquiet. Comme si... Comme s'ils redoutaient quelque chose.

« Kieli, tu fus prise d'un sursaut. C'était ton père qui te parlait. Surement la personne que tu redoutais le plus, bien plus que ses pouvoirs à Elle. Fait bien attention, ces vampires trainent ici depuis trop longtemps et je ne sais pas pourquoi, le conseil ne nous a rien dit dessus... Tu devrais être prudente. Ne leur fait pas confiance. Ils sont comme nous. »

«Oui Père, je serais prudente. » Tu allais partir, car la discussion semblait se finir, mais au moment où tu descendis de ta chaise pour te rendre dans ta chambre, Il t'appela de nouveau.

« Et Kieli. Ne nous déçoit plus. »

« Oui Père. Cela n'arrivera plus. »

Et tu files dans ta chambre. Tu plonges sur ton lit et tu serres ton bras. Elle ne t'as pas raté, la douleur est insoutenable. Tu enlèves ton gilet. Il y avait une marque. Il te faudrait porter des manches longues un petit moment. Tu soupires et tu te laisses tomber sur ton lit, tu repenses à Lui... Cet Appleton. Bizarrement tu pensais beaucoup à lui. Serais-tu venue à apprécier ce vampire ? Il te pourrissait la vie. Il était bizarre. Mais il semblait tellement se préoccuper réellement de toi. Tout ce que tu étais pour tes parents c'était un instrument,t'es frères te méprisaient et te voyaient comme un élément inutile. Tu ne sais plus quoi penser. Alors tu te changes rapidement et tu files sous tes draps. Tu aimerais tant leur montrer à tous que tu mérites leur confiance. Tu ne comprenais pas pourquoi ils étaient si inquiet sur la présence de cette famille et personne ne voulait partager l'information avec toi.


~~~


Après cela, tu as tout fait pour éviter cet idiot. Dès qu'il venait vers toi, tu avais besoin d'aller aux toilettes, tu n'avais pas le temps, tu devais vite rentrer. Bref. Tu ne le voyais plus. Il avait fini par comprendre et ne t'approchait plus. Tout allait s'arranger non ? Pourtant... Tu n'étais pas heureuse. Loin de là. Il te manquait. Terriblement. Et c'était encore plus frustrant. Un soir tu t'isolas des autres dans un vieux bâtiment en ruine. Tu étais en colère, en colère contre tes parents qui ne croyaient pas en tes capacités, en colère contre tes frères qui se moquaient de tes faiblesses, en colère contre Appleton parce qu'il te manquait. Frustrée tu cris de toutes tes forces. Ta voix fait écho, mais il n'y a personne pour te répondre.

« Pourquoi ils ne me font pas confiance... Pourquoi est-ce qu'il me manque...  »

« A parce que je te manque maintenant ?  »

Surprise. Tu tournes la tête et tu le vois là, au pas de la porte avec ce sourire en coin. Tu ne l'as pas senti venir. Ca t’effraie un peu. Il est fort. Beaucoup plus fort que toi. Tu commences à comprendre pourquoi ta famille s’inquiète tant de la présence des Appelton.

« Mêle toi de tes affaires.  »

« Oh, mais j'en fais partie.  » Il te dit ça d’un ton insouciant, alors qu'il s'approche vers toi, les mains dans les poches.

« Va t'en.  »

« Et si je refuse.  »

Toujours ce même sourire. Ce sourire que tu détestes tant. Ce sourire que tu aimes tant. Sans vraiment réfléchir à se que tu fais, tu serres le poing et tu le frappes au visage. Du moins tu essais. Car il esquive ton coup sans même avoir à sortir les mains de ses poches. Frustrée, tu retente, mais de nouveau il évite. Tu veux lui mettre un coup de pied mais il se décale à temps. Tu continues mais il t'attrape sans prévenir et te sert contre lui.

« Lâche moi !  »

« Non. »

« Charles !  »

Mais il ne te lâche pas et tu as beau te débattre de toutes tes forces, tu n'arrives pas à te libérer. Finalement tu abandonnes et tu fais la chose la plus improbable qu'il soit. Tu pleures. Tes larmes ruissellent sur tes joues, mouillent le t-shirt de Charles mais tu ne peux pas les arrêter. C'est la première fois que tu pleure devant quelqu'un. Tu te sens faible et pitoyable, mais tu sens comme un poids qui disparait. Quelques minutes passent, ne tenant plus sur tes jambes, vous êtes assis par terre et tu es toujours dans ses bras. Tu sèches tes larmes tu revers de ta manche. Tu gardes ton petit air fière et hautain.

« Ne va pas t'imagines des choses. Ca aurait pu être n'importe qui actuellement.  »

« C'est cela.  » Un silence s'installe entre vous deux. Finalement tu te lèves, tu frottes tes vêtements pour en retirer la poussière qui était venue s'accrocher puis tu fixes ce garçon que tu détestes tant.

« Apprends moi.  »

« Quoi donc ?  »

« A faire ce que t'as fait. A être forte.  »

« Tu ne vas pas avoir de problèmes si je fais ça ?  »

« Je m'en fiche.  »


~~~


Plusieurs mois passèrent, et Kieli fit d'énorme progrès. Elle était capable de rivaliser complètement contre ses frères et Charles était obligé d'utilisé ses capacités de vampire pour pouvoir la battre. Elle était plutôt fière d'elle. Voyant ses progrès, ses parents lui donnèrent plus de responsabilité. Et elle était ravie. Ils cachaient encore certaines informations, mais elle était à présent certaine qu'avec le temps elle saurait tout. Un soir, alors qu'elle s'entrainait encore avec Charles, son téléphone sonna. Elle décrocha.

« Kieli ! Vient tout de suite à la maison !»

« Je... euh... Oui j'arrive tout de suite., elle raccroche, commence à ranger ses affaires, désolée on a besoin de moi et ça a l'air urge... Elle ne finit pas sa phrase, il est devant la porte, comme-s'il s'interposait et il n'a pas ce sourire. qu'est-ce que tu penses que tu fais là ?»

« N'y va pas.»

« Pardon ? J'suis désolée mais, faut vraiment que j'y aille.»

« Non.» Et soudain tout devient noir.

Kieli se réveilla quelques temps plus tard. Elle était toujours dans ce vieux bâtiment en ruine où Charles et elle avait pris l'habitude de s'entrainer. Il n'y avait plus qu'elle. L'appel de sa mère lui revient et immédiatement, elle court jusqu'à chez elle. En poussant la porte de sa maison, et découvrit une véritable horreur. Du sang partout, l'odeur de cadavre, l'odeur de mort. Elle fit quelque pas et se retrouva face au corps sans vie de sa mère. Un peu plus loin elle aperçut ceux des jumeaux et enfin, gisant sur le sol celui de son père. Elle s'effondra. Elle n'arrivait pas à croire que quelqu'un ait pu massacrer sa famille. Que ce soit possible. C'était les meilleurs. Ils devaient l'être. Étrangement c'était sa fierté qui en prenait un coup et non pas son coeur. Elle ne les avait jamais vraiment aimé de toute façon. Voir le corps sans vie de son père ne l'attristait pas. Cet homme qu'elle avait tant craint. Il avait l'air si fragile maintenant.

Soudain des bruits se firent entendre et en un instant, Kieli fut entouré par une dizaine d'homme vêtu de capes noirs. Charles apparu devant elle et s'interposa entre elle et ces hommes. Comme pour la protéger. Mais Kieli savait qu'il faisait partie de ces gens. Elle savait qu'il avait pris part à se massacre. C'était pour cela qu'il était dans sa ville.

« Non ! Ne la tuez pas.»

« Qu'est-ce qu'il te prend ? On nous a donné l'ordre d'éliminer les Skarvansikt. Serais-tu tomber amoureux d'elle pendant que tu devais l'observer et en tirer des informations utiles à notre taches. »

« Non Père, vous vous méprenez. Cependant, cette fille ne savait rien de ce complot. Si elle l'avait su je le saurai aussi. Croyez moi elle a complètement cru en mot jeu...»  Kieli n'en croyait pas ses oreilles, il avait le culot d'avancer une telle idiotie... Mais elle savait qu'il tentait de la protéger. Elle le sentait. Elle mima un air surpris.

« Menteur. Tu m'as trompé ? Vraiment ? Tu disais que...»

« Oui. Tout ceci n'était qu'une comédie. Ta famille était impliquée dans un complot visant nous trahir, trop déçue d'avoir perdu de son prestige je présume. Mais tu ne savais rien. Ils ne te faisaient pas confiance. On a finalement réussi à récupérer des preuves et on est enfin passer à l'acte.» Elle baisse la tête. Il y avait une certaine complicité entre-eux, mais Kieli ignorait où était la vérité du mensonge dans tout cela.

« Je me fiche éperdument de tout cela. Pourquoi me supplies-tu de l'épargner.»

« Cette fille a un potentiel monstrueux Père. Nous manquons de partisans, ces derniers finissent toujours par nous trahir. Mais elle, elle vient de voir sa famille se faire massacrer, je pense qu'elle sait ce qui l'attend si jamais l'idée de nous tromper lui venait à l'esprit.  »

Elle sentit le père le Charles la scruter du regard. Il avait le même aura terrifiant que son père à elle. Elle se demandait comment Charles pouvait avoir le courage d'oser se rebeller contre lui, pour elle.

« Hum... Il est rare que tu t'imposes face à moi Charles. Soit tu as découvert un véritable talent, soit ta jeunesse te perd... Cependant, j'ai besoin d'envoyer quelqu'un dans une école de magie. Je ne suis pas totalement convaincu par la fiabilité de l'agent que nous y avons placé. Et je dois avouer que tu ferais parfaitement l'affaire jeune fille. Alors ça te tente ? »

Charles venait de lui sauver la vie.



Odd Things : Kieli a un tatouage sur sa hanche droite. C'est un chiffre, le 7, car Kieli était la septième enfants de sa famille. Son nom de code est Sieben. Kieli n'aime pas le chocolat. Kieli n'aime pas le contact. Kieli peut vous tuer avec pratiquement n'importe quoi. Donc Kieli a toujours une arme sur elle. Kieli dort avec un doudou. C'est Harvey qui lui a donné. Elle n'y tient pas particulièrement, mais elle a pris l'habitude de dormir avec ce lapin rose.






Informations personnelles


Prénom : Mouarf vous devriez le savoir à force : D

Avez-vous déjà fait du RP? : Oui

Comment avez-vous connu le forum : Je ne sais plus du tout, ça fait un moment il faut dire 8D Ah et oui donc je refais un compte parce que je sais plus quoi faire de Momo et Arya sans Alyss... Alors pour l'instant je les mets en stand by jusqu'à ce qu'une illumination intervienne... Et j'ai pas fini oui. Y a des choses susceptibles de changer, être ajouter, etc.


Code du règlement : Ok by Arya
Code du contexte : Ok by Arya
Code races : Ok by Arya
Code groupes : Ok by Arya



Miwashi School © Modèle de fiche de présentation made by Noriiko Shimazu. Merci de respecter le travail produit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Kieli A. Skarsvansikt [U.C]   Lun 10 Déc - 15:36

Merci ! Je pense avoir fini ! Je sais. J'ai écrit un roman. Pardon. J'étais inspirée. J'ai juste pas relu pour l'orthographe, je le ferais un peu plus tard mais je signale tout de suite que j'ai fini parce que c'est long lire et que je vais pas m'autovalider 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kieli A. Skarsvansikt [U.C]   Lun 10 Déc - 21:21

Bon bah je lirais ça quand j'aurais plus de temps hein xD'

Edit: lu ! C'est trop cool !!!Je suis fan et je valide direct!
(il y a quelques fautes d'orthographe par-ci par-là mais rien ne bien graves ^.<)
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Kieli A. Skarsvansikt [U.C]   Mer 26 Déc - 20:55

Pourquoi je ne t'ai pas dit que j'adorai ton personnage ?!

Re-bienvenue et amuse-toi bien ^^

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Kieli A. Skarsvansikt [U.C]   Jeu 27 Déc - 10:49

Ahah merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kieli A. Skarsvansikt [U.C]   Aujourd'hui à 17:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Kieli A. Skarsvansikt [U.C]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: Personnages n'existant plus-
Sauter vers: