Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jouer pour oublier Pv. Sengo Muramasa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rin Chiba



Messages : 59
Points RP : 0
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 22
Localisation : Là ou tu ne sera jamais XP

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Lycée
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Jouer pour oublier Pv. Sengo Muramasa   Mar 16 Oct - 20:03

Encore une journée ennuyante qui finissait. Mon quotidien ressemblait étrangement à cette journée, on pouvait même la résumé en trois mots : métro, boulot, dodo. Et encore je n'avais pas besoin de prendre le métro pour venir aux lycée vu que j'habitais dans le lycée. Vu que ma vie était chiante à mourir , j'avais besoin de de me changer les idées. En plus mes frères me manquaient terriblement et le fait de rien faire ne faisait penser encore plus à eux. En sortant de la salle de cours, je suivis le troupeau qui se dirigeait vars la sortie. Les gens voulaient à tout prix rentraient chez eux ou comme moi ils allaient à l'internat. Mais aujourd'hui je n'avais pas envie de m'enfermer dans ma chambre. Non parce que mes colocataires étaient ennuyeux, non loin de là mais j'avais l'impression que j'allais devenir claustrophobie à force de rester enfermer dans cette chambre. Alors à la place de suivre les internes, je décidai de faire un petit tour dans l'académie. Je la connaissais déjà par coeur mais je pensai que ça aller peut être me faire du bien de faire un tour. Je décidai d'aller me balader du côté de la salle de sport, en espérant pouvoir tirer quelques balles. Mais pour cela il fallait déjà que je rentre, car c'était possible qu'il y ai des entrainement et qu'on me vire. AU pire je verrai bien sur place, j’attendrai qu'un beau homme me demande gentiment de partir. On peut rêver quand même?

Il faisait assez frais dehors, voire même froid aujourd'hui. C'était pour ça que j'avais mis un sweet rouge sous ma veste noire. et avec ça j'avais sorti mon jogging noir qui a une doublure à l’intérieur parce que j'étais un grosse frileuse. plus le vent soufflait et plus je me dépêchais pour arriver plus vite au chaud. J'aperçu enfin le gymnase et je qu'il n'y ai personne car on n'entendais pas un bruit venant de la salle de sport. Ce qui voulait dire qu'aujourd'hui il n'y avait pas d'entrainement, c'était bon à savoir ça, maintenant j'y retournerai à chaque que j'en ai envie. Un coup de vent me fit accélérer encore plus. J'entrai facilement dans le gymnase et fut enfin soulager de plus sentir de vent terrible rentrer dans mes vêtements.

La salle était totalement vide, s'en était très impressionnant. Enfin ce n'était qu'une petite salle, j'en avais déjà vu des beaucoup plus grande. En plus elle était toute vieille et on pouvait voir qu'elle n'a pas été refaite depuis longtemps mais bon ça lui donnait du charme. On voyait aussi que personne n'avais rangé après le cours alors il restait des plots, des maillots et des ballons, un peu partout dans la salle. Raaah ça m’énervait ça! Ils n'avaient encore respect pour le lieu mais aussi pour les professeurs. enfin eux non plus n'avait pas ranger don cils étaient aussi un peu fautifs. Bon je décidai de ranger un peu, vu que je n'avais que ça a faire cela ne me dérangeait pas et puis ça m'occuperait l’esprit. Et puis ça fera plaisir aux femmes de ménage ou aux responsables des clubs qui étaient chargés de faire le ménage. J'ai toujours trouvé ça injuste que tout le monde ne range pas à la fin de l'entrainement. Mais bon je pouvais rien dire je n'étais dans aucun club. Ce qui me fit penser que je pouvais peut-être m'inscrire dans un des clubs de sport. Un en équipe pourrait me faire du bien. Je décidai de me réfléchir à la question.

J'avais besoin de musique pour bien travailler. Heureusement il y avait un poste. Il devait servir pendant les mi-temps pour mettre de l'ambiance. Ou sinon on avait un club de danse mais je n'étais pas au courant alors. Bref j'avais un poste de musique et c'était très bien comme ça. Je l'alluma et tomba sur la radio. je n'étais pas difficile alors je laissai à la chanson en cours. Dès que j'entendais de la musique, je n'avais envie que d'une chose, c'était de danser. Je posai mon sac et enlevai ma veste car maintenant qu'il y avait plus de vent j'avais beaucoup plus chaud.

Il n'y avait personne enfin, je n'avais vu personne alors j'en profitai pour me mettre à me déhancher comme si j'étais dans ma chambre toute de seule. En même temps je rangeais les plots. La musique à toujours était une motivation pour faire des choses que j'aimais pas. Comme mes devoirs. Quand je voulais pas les faire j'avais toujours ma technique; je prenais mes écouteurs et j'ouvrai mes cahiers. Et là bizarrement j'avais le moral et la motivation pour les faire. Sans que je m'en rende compte, les maillots et les plots étaient déjà rangés. Je pouvais être efficaces quand je le voulais. Il me restait donc que les ballons. Vu que c'était des ballons de baskets, je décidai de faire quelques paniers. Je regroupai les ballons et m'installai devant le panier. Cela faisait longtemps que je n'en avais pas fait donc mes premiers tirs ne rentra pas tous. Mais des que je retrouva l'habitude ils rentraient de plus en plus. J'étais tellement concentré que je ne voyais que mon panier et n'entendait que la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jouer pour oublier Pv. Sengo Muramasa   Mar 16 Oct - 23:49

Cela ne faisais pas très longtemps que j'étais arrivé dans cette école, mais bizarrement je la connaissais très bien, en même temps pour quelqu'un comme moi qui fais partis du conseil cela n'était pas vraiment bizarre au final. J'avais étudié cette école de fond en comble pendant des années avant de devenir professeur. Enfin si je peux me définir ainsi, il y a peu d'élève qui assistaient à mon cours, certains professeurs trouveraient ça décourageant, mais moi ça m'importais peu, je pouvais vaquer à mes occupations comme ça, à savoir surveiller certaines personnes. A l'heure actuelle, je ne savait pas qui surveiller exactement. J'étais venu ici dans le but de contrer quelques plans sans importances du conseil, discrètement bien sur, sans qu'il sachent que c'est moi, le conseil fil un mauvais coton, et je ne fais confiance à aucun de ces membres. Encore moins à ceux qui se trouvaient dans l'enceinte de cet établissement, car je ne savais pas quel était leurs intentions. Rooh et puis à quoi bon se torturer l'esprit comme ça, on verra bien ce que l'avenir nous réserve.

J'en avais marre de rester à l'intérieur, il y faisait trop chaud pour moi, je décida donc de sortir. Tout le monde se précipitait pour entrer au chaud, mais je ne trouvais pas qu'il faisait si froid que ça, au contraire, mais mon avis la dessus ne comptait pas vraiment, pour quelqu'un qui contrôle la glace, la sensation de froid n'existe pas, ou bien que rarement. Je errais dehors sans but bien précis, profitant de la brise pour me ressourcer. Ayant abandonné l'un de mes sens, j'appréciais ce moment comme si c'était le premier. Des frissons me parcoururent le dos, une odeur fort agréable arriva jusqu'à mon nez, je pouvais distinguer très nettement d'ou cela provenait et ce que c'était, une odeur de nourriture, venant de la cantine.

Après ce retour aux sources, je continua de déambulé dans le l'école, jusqu'à ce qu'une chose m’interpelle. Je sentais une présence dans le gymnase. Pourquoi cela devrait m'intriguer me direz vous ! Pour la très simple et bonne raison que tout les élèves à l'heure qu'il est s'empresse de rentrer chez eux ou ils peuvent faire ce qu'ils veulent, alors pourquoi y avait il une personne dans cette salle de sport. Grâce au don que j'avais développer dans ma jeunesse je pu confirmer que c'était un élève, ou plutôt une élève. Intriguais, je me dirigea vers le gymnase.

Je me faufila dans l'entrée sans faire de bruit, et me fia a mon odorat pour me guider . Puis je m’arrêta. j'entendais de la musique et d'autres bruits que j'eu dû mal a discerner. J'essayais de comprendre ce qu'il se passais. J'entendais des bruits de pas qui faisais comme un rythme, elle devait danser, mais elle faisais autre chose. Je compris tout de suite quand elle s’arrêta de danser, elle devait ranger, je me souviens la veille j'étais venu ici je ne sais plus pourquoi et j'avais trébuché sur des maillots et des ballons.

En parlant de ballons, j'en entendis un ballon rebondir sur un panier, puis sur le sol. Puis un autre et encore un autre. Visiblement cela faisais pas mal de temps qu'elle n'en avait pas fait, d'ailleurs moi non plus. Comme si quelqu'un m'avait entendu penser, un ballon roula jusqu'à mes pieds. Je le pris en me concentra pour visualiser le panier. Dès que je l'eu trouvé je lança le ballon. Il tourna autour du cercle avant de ressortir. les sons que j'avais entendu me confirmèrent que j'avais loupé mon tir.

- Aïe je suis rouillé !!! dis je en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Rin Chiba



Messages : 59
Points RP : 0
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 22
Localisation : Là ou tu ne sera jamais XP

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Lycée
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Jouer pour oublier Pv. Sengo Muramasa   Mar 6 Nov - 13:37

    Cela fait longtemps que je n'avais pas tenu un ballon dans mes mains et j'avais l'impression d'avoir régressé d'un an ou deux. Quand j'étais encore avec mes frères et qu'on s'amusait. J'étais vraiment heureuse à cette époque, ce que mes parents n'avaient pas du tout compris. Mais ils ne m'avaient jamais compris, pour eux j'étais restée la petite fille bien sage, qui n'avait qu'une chose en tête, satisfaire leurs désirs à eux. Mais je faisais ça pour ne pas avoir d'ennuis, parce que je pensais qu'ils m'aimeraient pour ça, mais non ils n'étaient jamais là, c'était toujours mes frères qui s'occupaient de moi. Mes parents étaient occupés, enfin c'est ce qu'ils disaient. Ils préféraient sortir que de s'occuper de la petite dernière. Je leur en voulais, de m'avoir laissé toute seule. Même pour les fêtes, je les passais avec mes frères. Et après, ils osaient me séparaient de mes frères. Alors que c'était eux qui m'avaient élevé. Juste parce que je n'étais plus leur petite fille chérie qui ne voyait qu'une fois par semaine, à cause de leur boulot. J'avais changé et ça ils ne l'avaient vu que bien après. Et tout ce qu'ils ont trouvé comme solution, c'était de m'éloigner de mes frères mais c'était plutôt de m'éloigner d'eux. Mais ça ils me le diront jamais. Mais vous allez voir, je vais vous faire regretter, cette décision, même si je dois pour ça faire les pires conneries du monde. J'étais vraiment remontée contre mes parents mais ça c'était une rancoeur que je gardais depuis bien trop longtemps.

    J'allais tirer lorsqu'une balle arriva depuis l'autre côté de la salle. Je fixai la balle. Elle venait d'où ? J'étais persuadée d'être toutes seule. Je la regardai tourner autour du cercle et ressortir. Dommage. Après ça j'entendis une voix d'homme qui allait l'air de se justifier.

    - Aïe je suis rouillé !!!

    Je tournai la tête pour voir qui avait parlé. A première vue, je ne le connaissais pas. Il était trop vieux pour être un élève donc ça devait être un prof. Normalement les profs je les connaissais tous au moins de vue, mais pas lui. Il avait les cheveux encore plus longs que moi et d'une blancheur qui faisait presque mal aux yeux. Par contre d'où j'étais, j'avais l'impression qu'il était aussi grand que moi, mais bon c'était pas difficile vu que j'étais moi-même assez grande pour une fille. Il avait l'air costaud. Mais il y avait quelque chose qu'il me surpris. Il était aveugle. Ou du moins il portait un bandeau au niveau des yeux. Il avait réussi à viser aussi précisément alors qu'il ne voyait rien. J'étais surprise, mais surtout mal à l'aise. Je n'avais pas l'habitude d'être en face d'un aveugle. J'avais beau dire que les handicapés étaient des gens comme tout le monde, je ne savais pas du tout comment réagir lorsque j'étais en face d'eux. Fallait-il leur parlait normalement sans réfléchir à ce que je pouvais dire ? Je n'en savais rien du tout. Vu le tir qu'il avait fait, je présumais qu'il étais aveugle depuis longtemps. Il faillait aussi que je lui réponde, car vu qu'il ne me voyait pas, il ne devait pas savoir où j'étais. Roooh je me posais trop de questions, devant une personne normale, je n'aurais jamais réfléchi autant.

    Je pris un ballon à mes pieds, visai et tirai. Je regardai le ballon faire sa trajectoire et atterrir dans le panier. C'était le premier que j'avais réussi à mettre et j'étais super heureuse. Tellement heureuse que j'esquissai quelques pas.

    - Moi aussi je le suis un peu mais ça revient avec le temps.

    J'allais éteindre le poste de musique. Un silence s'installa dans le gymnase, mais ça faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jouer pour oublier Pv. Sengo Muramasa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer pour oublier Pv. Sengo Muramasa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi acheter pour jouer Lannister
» Oui, je bois. Pour Oublier. Pour t'Oublier. │ Feat Kat&Noah ♥
» [ Over ] Oui, je bois. Pour Oublier. Pour t'Oublier. │ Feat Kat&Noah ♥
» quel Zelda jouer pour debuter?
» [AP Ravnica] et toi? tu joues quoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: