Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nuit d'été [Pv Noriko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nuit d'été [Pv Noriko]   Mer 11 Juil - 23:08

« Il faisait une chaleur suffocante. Melody n'avait jamais beaucoup aimé la chaleur. Particulièrement la nuit. C'était une belle nuit, avec la pleine lune qui dansait au milieu des étoiles. La clarté de la lune rivalisait sans peine avec la peau de l'adolescente, aussi pâle qu'un mort. Pour une fois, ses longs cheveux bleutés étaient détachés, et vibraient au rythme du vent, lourd, qui parcourait la ville. Pourtant, quelque part, Melody était plutôt contente. Elle n'aurait su dire si c'était parce qu'elle retrouvait un semblant de vie ordinaire, ou bien parce que tout était très calme. La douceur et la volupté de la nuit. Elle s'accouda à la barrière, regardant les lumières de la ville qu'on apercevait au loin. Elle ne portait pas grand chose, juste sa nuisette noir plutôt courte. Mais personne n'irait la déranger, tout du moins, c'était ce qu'elle croyait. Et ses cheveux étaient tellement longs qu'on voyait à peine ses jambes. Alors, elle se mit à fredonner. Un air ancien, celui qu'elle chantait d'habitude. Les paroles lui revenait, petit à petit.

« … Fi... at Lux... »

Rien à faire, elle n'y parvenait pas encore. Elle soupira, se balançant un peu sur ses pieds, avant de s'arrêter. Il y avait quelqu'un d'autre, sur ce toit. Elle n'avait décelé sa présence qu'au bout d'un moment. Elle avait baissé sa garde. Quelle erreur. Elle se maudit à chantonner de la sorte alors qu'elle était en territoire ennemi. Enfin, si c'était bien ça. Le conseil ne lui avait donné que peu d'informations sur sa mission. Sans doute savaient-ils qu'elle n'était pas la membre la plus docile qui obéirait aveuglement. Sans doute de par le fait qu'elle était tournée vers le bien, mais le conseil se devait de n'être ni bon ni mauvais, et un juge impartial. Elle se doutait évidemment que ce n'était pas le cas, mais elle ne pouvait y remédier... Légèrement anxieuse, elle se retourna, pour faire face à l'intrus. »
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Ven 13 Juil - 19:11

Principales caractéristiques du RP

_Titre du RP_
_Acteurs principaux_
_Lieu du RP_
_Type de RP_
_Statut_
Nuit d'été
Melody Cross et Noriiko Shimazu
Toit de l'internat
Privé
ACHEVÉ



Une journée de plus s'était achevée. Le ciel avait revêtu son manteau noir : la nuit était tombée. Comme d'habitude, j'avais rejoint ma chambre vers 22h, après m'être assurée que tout était en ordre dans l'établissement. Je m'étais mise à bouquiner un peu, à la lumière de ma lampe de chevet. Lire m'aidait à dormir. Et puis, ça m'aidait à faire le vide dans mon esprit avant de sombrer dans les bras de Morphée. J'ai toujours été quelqu'un qui se prend beaucoup la tête, parfois pour pas grand chose. Mais il fallait dire qu'en ce moment, je n'avais pas tort de trop réfléchir. Les raisons de ma présence ici me taraudaient, tout simplement parce que je savais très bien que ce que je faisais était répréhensible, mais je n'avais pas le choix. Il le fallait, pour lui, pour nous. Mais j'avais le sens des valeurs et de la morale, et j'étais obligée de piétiner ma propre personnalité. Cette situation ne me plaisait pas, mais il valait mieux ça que pire.

Je me mis à bailler. Même lire ne suffisait pas quelques fois. Et ce soir faisait parti de ces fois où lire ne m'était d'aucune aide. Mon esprit vagabondait et n'avait aucunement l'intention d'essayer de comprendre les mots qui étaient couchés sur le papier. Je me mis à imaginer le jour où il serait libre. Le jour où nous nous retrouverions. Notre vie commune après tout ça. Notre maison, notre avenir, nos rêves. Et puis, alors que je voyais les images de notre vie heureuse à tous les deux dans ma tête, mes yeux se fermèrent tout seul et je sombrai dans le sommeil.

~En plein milieu de la nuit~

Je me réveillai en sursaut en plein milieu de la nuit, faisant tomber le livre que j'avais laissé sur la couette avant de m'endormir. Ce n'était ni la chaleur suffocante de la pièce, ni la lumière de la pleine lune qui perçait à travers mes rideaux qui m'avaient réveillée. Non, encore une fois, j'avais rêvé de ces monstres. Ce n'était pas la première fois, ni la dernière d'ailleurs. Ces cauchemars commençaient à m'être familiers. Mais une chose me manquait : qu'il ne soit pas là après mon réveil. Qu'il ne puisse pas me dire que ce n'était rien, que tout irait bien. Que ses bras ne viennent pas m'apaiser. Mais à bien y réfléchir, ces cauchemars n'étaient pas que le fruit de mon imagination : ils étaient le reflet de ma vie actuelle.

Quoi qu'il en soit, je savais pertinemment que je ne parviendrais pas à me rendormir. J'aurai beau me remettre sous la couette, fermer les yeux et me mettre dans la position la plus confortable que possible, c'était inutile d'insister. Alors je me levai et ramassai au passage le livre que j'avais fait tomber quelques instants plus tôt. Je le replaçai sur ma table de chevet. Certes, il faisait encore nuit noire. Mais pas forcément besoin de s'habiller quand on veut aller sur le toit. J'enfilai simplement mes ballerines alors que j'étais encore en pyjama. Ce dernier était composé d'un short violet qui m'arrivait à la mi-cuisse et d'un débardeur blanc.

Je sortis donc de ma chambre sans oublier de refermer la porte derrière moi et je me dirigeai vers les escaliers qui menaient au toit. J'ouvris la porte qui donnait accès à cet endroit. La première chose que l'on voyait, c'était la pleine lune, brillant d'un éclat lumineux pâle. Je remarquai que la chaleur de l'extérieur était aussi suffocante que celle de ma chambre. C'était une chaude nuit d'été. J'avançai de quelques pas, puis m'arrêtai brusquement. Il y avait déjà quelqu'un, à en juger par le fredonnement musical que je venais d'entendre. Juste avant que la personne ne fasse volte-face vers moi, je lançai calmement :

 « _Désolée, je ne savais pas qu'il y avait... »

Ma phrase resta en suspens lorsque je vis de qui il s'agissait. Encore l'un d'eux ! Melody Cross, qui faisait elle-aussi partie du CSM. J'avais décidément beaucoup de chance. Mais pourquoi venaient-ils tous à l'école ? Qu'est-ce que ça leur apportait, maintenant qu'ils m'avaient envoyé ici ? Ma rage contre eux refit aussitôt surface. C'était plus fort que moi, dès que je croisai l'un d'eux, je bouillais de l'intérieur. Mais je tentai de me contenir : en apparence, je restai totalement calme et neutre. Je lui dis alors, comme à n'importe quel élève:

 « _Melody... Je ne savais pas que tu aimais te cacher ici. Qu'est-ce que tu fais là au beau milieu de la nuit ? »

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."




Dernière édition par Noriiko Shimazu le Jeu 30 Mai - 15:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Ven 13 Juil - 21:56

« La demoiselle cligna des yeux avant de reconnaître la directrice de l'école. D'après ce qu'elle savait, elle était leur alliée, tout du moins, c'était ce qu'on lui avait dit. L'adolescente la détailla un peu. Elle était très jolie, un peu pâle – pas autant qu'elle bien sûr – et avait des cheveux noirs. Un peu gênée de s'être fait prendre sur le fait, elle détourna son regard. Avec cette femme, elle pouvait dire la vérité, sans se cacher ? Puisqu'elle était leur alliée...

« Je n'arrive pas à dormir. Je me pose plein de questions. Elles restent sans réponses. Et... »

Melody ne savait pas bien si elle devait tutoyer ou vouvoyer la directrice. Elle opta pour la dernière option.

« ...vous ? »

La femme en face d'elle avait un air calme, neutre. Inexpressive. C'est peut être cela qui tourmentait Melody. Elle était très nerveuse, ce qui était assez inhabituel. Ses missions exigeaient du calme, de la maîtrise de soi et du sang-froid. Pourquoi cette femme, qui plus est une alliée, la rendrait-elle nerveuse à ce point ?
Parce qu'elle était inexpressive, et quelqu'un d'inexpressif avait toujours des choses à dire, à cacher, ou pensait des choses qui n'était pas en la faveur de son interlocuteur. L'indifférence était la pire ennemie de Melody. Elle détestait ça. C'était une manière de se fermer complètement à l'extérieur et d'agacer les autres. Voilà pourquoi elle était nerveuse. Cette femme n'avait absolument rien à faire de sa présence ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Jeu 9 Aoû - 20:48

[HS : désolée du retard, c'était pas voulu^^'']

Cette nuit promettait d'être encore longue. Je m'étais une énième fois réveillée à cause de cauchemars. Encore et toujours les mêmes, qui concernaient ces monstres et ce que ma vie était à l'heure actuelle. Je n'avais jamais aussi mal dormi depuis des années. Pour être exacte, je n'avais jamais aussi mal dormi depuis la période de mon enfance et le début de mon adolescence. Lorsque je vivais encore chez mes parents biologiques, je faisais régulièrement des mauvais rêves. J'avais le sommeil aussi léger qu'actuellement. Je pouvais faire un parallèle entre mon enfance cauchemardesque et ma situation du moment en fin de compte : à peu de choses près, c'était tout aussi horrible.

Quoi qu'il en soit, j'avais l'impression que cette rencontre sur le toit n'allait pas arranger les choses. J'étais venue ici pour me calmer, mais avec Melody ici, c'était mission impossible. J'allai plutôt m'énerver encore plus, maintenant que l'effet de surprise était passé. Pourquoi était-elle ici ? C'était la question que je lui avais posé. Ce à quoi elle répondit :


« Je n'arrive pas à dormir. Je me pose plein de questions. Elles restent sans réponses. Et...vous ? »

Elle avait marqué une légère pause avant de me retourner la question. Quelque chose me disait qu'elle ne savait pas comment me considérer. J'étais leur « alliée » disaient-ils, moi je me voyais plutôt comme une otage qui n'avait d'autre choix que de se plier aux caprices de ces malades. Alliée signifiait-il qu'il était possible de se montrer familier avec moi ? C'était peut-être ça qu'elle se demandait.

Je constatais qu'elle avait joué carte sur table et qu'elle m'avait répondu franchement. Je l'observai quelques instants, gardant mon air impassible. Sa silhouette fine se découpait devant le clair de lune. Elle avait de longs, très longs cheveux bleu. Sa peau était pâle, très pâle. Et la lumière de la lune la rendait encore plus pâle, presque transparente. Je crus remarquer une certaine nervosité chez elle. Étrange... Ces gens-là m'avaient paru monstrueux, sans pitié, sûrs d'eux, mais pas nerveux. Pourquoi cette nervosité ? Si c'était ma présence ici qui lui faisait cet effet, j'en étais ravie intérieurement, tout en conservant ce masque de neutralité qui me caractérisait. Pour une fois que les rôles étaient inversés, je n'allais pas m'en plaindre. Était-ce moi le maître de la conversation ? Rien que l'idée me plaisait. Je ne supportais pas mon impuissance face à eux.

Cependant, je devais me montrer prudente. Je ne devais pas lui montrer que j'appréciais grandement de la voir gênée en ma présence. Cela risquerait une fois de plus d'attirer des ennuis à Izaya. Et puis, à quoi bon se réjouir de voir les ennemis dans cette posture ? Certes, je les haïssais, mais je ne voulais de mal à personne, pas même à eux. Bon, reprenons mon rôle de directrice. Oui, je devais m'adresser à elle comme je le ferais avec n'importe quel autre élève. Je me décidai à lui répondre en m'approchant de la barrière :

 « _Comme toi, je n'arrive pas à dormir. Le silence qui règne sur le toit t'aide à réfléchir ? C'est pour ça que tu es ici? »

Le toit de l'internat était sans doute l'endroit d'où l'on avait la meilleure vue sur toute la ville. Et c'était aussi un endroit réputé pour son calme. J'appréciais moi aussi être ici, j'y venais souvent les nuits où les cauchemars chassaient le sommeil. Je me mettais alors à prier pour qu'ils libèrent bientôt Izaya, pour que l'on puisse retourner à une vie normale.

 « _Ce sont des questions d'ordre personnel que tu te poses ? Qui sait, je pourrais peut-être t'aider à y voir plus clair... Enfin, je ne t'oblige à rien. »

Lui avais-je dit sans vraiment réfléchir. C'est ce que j'aurais fait avec n'importe quel élève : proposer mon aide. Mais pour le coup, je regrettais un peu ma question. Melody n'était pas de ceux que je devais aider ! Bon, tant pis. Voyons où ça me mènera...

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Mer 15 Aoû - 21:31

Le silence. Non, au contraire, le silence ne l'aidait pas. Il la faisait douter un peu plus à chaque seconde qui passait. Chaque seconde était un instant supplémentaire où une question de plus surgissait dans son esprit. Alors, quand la directrice lui demanda quel genre de questions, elle hésita à répondre. Elle hésita, car elle savait qu'en tant qu'alliée, elle verrait ces questions comme une trahison. Elle hésita, car elle même ignorait si elle voulait vraiment une réponse. Elle hésita, parce qu'au fond, elle savait déjà ce qu'elle voulait faire, mais n'avait pas décidé si elle le ferait ou non. Elle soupira. Le ciel de la nuit était beau. Magnifique même. Elle aurait aimé sortir ses ailes, blanche comme neige, et s'envoler, pour oublier un instant. Mais en tant que membre du Conseil, elle avait des responsabilités.

« A vrai dire... »


Elle se mordit la lèvre inférieure. Tant pis. Elle se lançait. Melody tourna la tête vers la directrice, avec un regard rempli d'assurance.

« Je me pose des questions au sujet du Conseil. Je ne vois pas l'intérêt de cette mission. Cette école n'a rien d'anormal. Je me demande quelles sont les vraies raisons qui ont amenés le Conseil ici. Et surtout... »

Elle marqua une légère pause.

« … Si le Conseil ne sombre pas dans le côté du mal... Il devrait rester neutre, en principe... »

Et maintenant ? Cette femme allait elle tout balancer aux autres membres ? Devrait-elle leur faire face ? Ou bien garderait-elle le silence ?
Melody ne se posait pas vraiment ces questions.
La seule qui comptait, était : pouvait-elle avoir confiance en cette femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Sam 18 Aoû - 17:50

J'avais décidé de me comporter avec Melody comme je le ferai avec n'importe quel élève. Et j'avais tout simplement proposé mon aide, comme à n'importe qui... En oubliant complètement que Melody n'était pas de ceux que je devais aider. Mais il était trop tard pour revenir sur mes paroles, alors je laissais la conversation suivre son cours. De toutes manières, je ne pouvais rien faire d'autre en ce moment, alors pourquoi pas l'écouter. La jeune fille se lança finalement :

« A vrai dire... »

Je la vis se mordre la lèvre inférieure. Puis elle tourna son regard vers moi et continua, pleine d'assurance :

« Je me pose des questions au sujet du Conseil. Je ne vois pas l'intérêt de cette mission. Cette école n'a rien d'anormal. Je me demande quelles sont les vraies raisons qui ont amenés le Conseil ici. Et surtout... {petite pause} … Si le Conseil ne sombre pas dans le côté du mal... Il devrait rester neutre, en principe... »

Quoi ? J'avais mal entendu ou quoi ? Elle faisait partie du Conseil et elle se demandait ce qu'elle fichait ici ? C'était une blague, je ne voyais que ça ! En quel honneur le reste de sa bande ne lui aurait rien dit ? Je trouvais cela plus qu'improbable ! Complètement impossible ! C'était insensé ! Ce qui m'étonnait encore plus, c'est qu'elle semblait s'étonner du penchant pour le mal de ses camarades. Et elle ? Ne faisait-elle pas partie du Conseil, le grand Conseil soit disant neutre mais plus maléfique que l'on ne saurait croire ? N'était-elle pas leur égale, une fille du mal ? Je ne pouvais pas croire ce qu'elle me disait !

Je ne vis qu'une explication aux paroles qu'elle venait de prononcer : elle cherchait à tester ma loyauté. Elle voulait voir si j'étais comme eux, si j'étais « mauvaise ». Si je voulais réussir le « test », je devais lui dire quelque chose comme « La neutralité, c'est un principe, mais entre nous, il vaut mieux être maléfique », ou encore « notre mission, c'est de surveiller les gens d'ici. Élèves comme professeurs, personne ne doit nous soupçonner, même si on fait le mal ».

Après avoir froncé les sourcils, je lui dis tout simplement, sans la moindre gêne et d'un ton calme:

 « _Tu cherches à me tester, c'est ça ? Toi et les autres cherchez à savoir si vous pouvez me faire confiance pour la mission que vous m'avez confié ? Mais ne vous inquiétez pas : je sais très bien ce que je risque à vous désobéir, alors je respecterai notre engagement, même si ça va à l'encontre de mes principes. »

Je laissais le silence s'installer, le temps de réfléchir. Je devais essayer de me calmer et de comprendre le sens des paroles de Melody. Puis une pensée me traversa l'esprit : et si elle était sincère ? Impossible ! Bon, essayons d'imaginer un instant qu'un des membres du Conseil soit quelqu'un de sincère. Imaginons que celle qui tienne ce rôle soit Melody. Alors il était possible qu'elle dise la vérité. Et si ma supposition était en fait le reflet de la réalité ? Comment je pouvais faire pour savoir si oui ou non, elle disait vrai ?

La solution m'apparut d'un coup : je pouvais utiliser mon pouvoir de télépathie pour entrer dans son esprit, le temps de savoir le fin mot de l'histoire. Je me concentrai et pénétrai dans son esprit. Il ne me fallut pas plus de 5 secondes pour constater qu'elle ne mentait pas. Je n'allai donc pas fouiller plus loin dans son esprit. Alors... le Conseil ne lui avait rien dit ? Ils avaient été laconiques, lui disant simplement qu'elle devait intégrer la Miwashi School et que la directrice était leur alliée. Je ne comprenais pas pourquoi ils l'avaient tenu à l'écart. Remarque : je n'en savais pas beaucoup plus qu'elle. Mais bon ! D'accord, Melody était relativement nouvelle dans le Conseil, mais tout de même !

Je laissais transparaître pour la première fois depuis le début de la conversation ma surprise. Puis je repris la parole:

 « _Je suis désolée... Je pensais sincèrement... Je croyais que tu savais tout, je ne savais pas que le Conseil te tenait à l'écart des projets importants. Je peux toujours te dire ce que je sais d'eux, mais... je n'en sais pas beaucoup plus, hélas. »

J'étais déroutée. Qu'est-ce que je devais faire maintenant ? Comment je devais la considérer ? Je décidai d'attendre la suite. Cela m'apporterait peut-être des réponses...

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Dim 19 Aoû - 11:00

Melody fixa tout d'abord la directrice avec intérêt. Alors comme ça, il se passait des choses dans son dos. Ça ne l'étonnait pas. Après tout, les Anges représentaient le bien incarné, et si effectivement, le Conseil sombrait, la mettre au courant était la dernière chose à faire. Elle s'était déjà opposée à certains projets. La seule raison qui pouvait valablement faire qu'on ne l'avait pas encore attaquer, c'était sa magie des runes, coriace et imprévisible. A partir d'une incantation, elle pouvait faire presque n'importe quoi. C'était ça qui les intéressait. Ce pouvoir. Elle ne savait pas encore pourquoi, mais elle savait que ça risquait de leur servir. Réfléchir. A toute allure. A toute vitesse. Il y avait quelque chose, dans cette école, qui ne plaisait pas au Conseil. Ce qu'ils voulaient, c'était un prétexte pour l'anéantir. Pourquoi ? Elle se rappelait vaguement avoir vu un livre qui parlait du Conseil. Visiblement, ce n'était pas la première fois que leurs histoires se croisaient. Elle soupira.

« Je prends tout ce qu'il y a à savoir. Ce n'est pas la première fois qu'on ne me dit pas tout. Je me suis déjà opposée à certains projets, et ça ne leur avait pas plut. Mais après tout, ils ont besoin de cette magie... »

Avec plus de vigueur, et un air grave sur le visage, elle regarda la directrice. Elle n'était leur alliée. Ou du moins, pas par plaisir. Il n'y avait que peu d'éléments étranges ici. Et ils n'avaient surtout rien à voir les uns avec les autres. Cela compliquait sa tâche. Peut être qu'elle aurait dû utilisé une incantation de vérité. Tiens d'ailleurs...

« Au fait... Tu t'es mises soudainement à me croire comme ça, comme par magie ? »

Deux solutions. Soit cette femme était télépathe, soit elle était empathe et avait compris ses sentiments. Dans un cas comme dans l'autre, il y avait moyen d'enquêter...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Lun 20 Aoû - 16:35

« Je prends tout ce qu'il y a à savoir. Ce n'est pas la première fois qu'on ne me dit pas tout. Je me suis déjà opposée à certains projets, et ça ne leur avait pas plut. Mais après tout, ils ont besoin de cette magie... »

Telle fut la réponse de Melody, l’étrange membre du Conseil. Je dis étrange, car j’étais très étonnée de voir qu’apparemment, elle n’avait pas sombré du mauvais côté… pour l’instant en tout cas. Mais elle finirait par s’allier à leur point de vue, à un moment ou à un autre. Pourquoi ? Tout simplement parce que toute personne qui s’opposait à ces monstres mourrait ou devait s’allier à eux pour garder la vie sauve. Et comme elle était l’une des leurs, ils ne lui pardonneraient pas sa trahison. Ils lui feraient payer cher. Ils allaient la briser, la broyer, pour qu’elle rentre dans le moule, dans leur moule. Elle n’aurait aucun autre choix. Pour cette raison, je ne pouvais pas me permettre d’en dire trop, car une fois qu’elle sera devenue comme eux, tout ce que j’aurai dit pourra se retourner contre moi. Ou plutôt contre lui. Alors autant rester prudent, même si elle ne semblait pas être mon ennemie aujourd’hui.

« Au fait... Tu t'es mises soudainement à me croire comme ça, comme par magie ? »

Elle ne croyait pas si bien dire. Par magie… c’était le terme exact. Alors même ça, une information anodine, ils ne lui en avaient pas parlé ? Il y avait anguille sous roche. Ils devaient la considérer comme potentiellement dangereuse pour la tenir éloignée de leur projet à ce point. Quelles aptitudes avait-elle ? Quels étaient ses pouvoirs ? Car c’était sans doute à cause de ses facultés surnaturelles qu’elle était entrée dans le Conseil… Et que ses collègues la « craignaient ». Je ne voyais que cela pour justifier le fait qu’elle soit hors-norme si on la considérait par rapport aux autres.

Je lui répondis, reprenant un air serein et mon ton calme :

«_ Par magie… Oui, je n’aurais pas pu mieux te le dire. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils m’ont envoyé ici. Je suis télépathe et ça leur permet de connaitre les pensées de chaque individu présent dans cette école. C’est grâce à mon pouvoir que j’ai su que tu étais différente d’eux. Mais… rassure-toi, je ne suis pas entrée au plus profond de ton esprit, je n’ai pas lu dans ton passé… »

Et je ne mentais pas ! Je n’avais absolument pas cherché à connaître son passé, ses pouvoirs, etc… j’avais juste lu ses pensées du moment et j’avais capté des ondes sincères de cette manière. Je n’aimais pas utiliser ce pouvoir à tort et à travers. Je n’avais jamais aimé ce pouvoir. À l’époque où je l’avais découvert, je lisais sans le vouloir les pensées de tous les gens qui m’entouraient. Avec ça, impossible de me promener dans la rue : j’entendais des voix dans ma tête, toutes les pensées des passants se rejoignaient dans ma tête. J’avais même vu sans le souhaiter le passé de certaines personnes. Ce pouvoir m’avait valu de belles migraines à l’époque. Je n’osais même plus sortir, parce que la douleur que ça provoquait était telle qu’elle me vidait de mes forces et qu’elle me désorientait. Les premières semaines, j’étais restée cloitrée dans la cave, l’endroit où je captais le moins d’ondes. Il m’avait beaucoup aidé à cette époque. Sans lui, toutes ces voix m’auraient détruites de l’intérieur.

Depuis, j’avais appris à maîtriser mon pouvoir. Ou plutôt, j’avais appris à ne pas m’en servir inconsciemment. D’ailleurs, jusqu’à récemment, je ne m’en servais pas pour ainsi dire. Mais comme on m’avait envoyé là pour ça, je n’avais pas d’autre choix… et les migraines recommençaient les jours où je « visitais » trop de têtes. Sans ce pouvoir, jamais je ne serais trouvée ici en ce moment… mais il ne serait probablement plus en vie non plus. Une chance ou une malédiction ? La télépathie est un pouvoir à double tranchant quelques fois.

«_ Pour en revenir au Conseil, il est certain qu’ils ne sont pas neutres. Ils sont tous influencés par le mal. Pourquoi, je ne sais pas. D’ailleurs, certaines personnes s’en sont rendues compte. Certains s’opposent au Conseil et d’autres les soutiennent. Et puis… c’est étrange, mais ils n’ont pas l’air d’apprécier cette école, pour une obscure raison. Ils cherchent à tout régenter ici, histoire de trouver le moyen de faire fermer la Miwashi School. »

Dit comme ça, je ne savais rien d’eux en réalité. Si, en fait, j’en savais uniquement ce qu’il m’en avait dit, à savoir qu’ils étaient mauvais. Et je n’avais que trop bien remarqué leur aversion pour cet endroit. Je repris après une courte pause :

«_ Tu disais qu’ils avaient besoin de cette magie… Mais de quoi parlais-tu ? »

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."




Dernière édition par Noriiko Shimazu le Ven 24 Aoû - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Lun 20 Aoû - 22:35

La télépathie. Quels idiots. Il était évident qu'ils se servaient d'elle pour l'aider, afin de s'assurer que personne ne connaisse leur plan. Mais cela voulait aussi dire qu'aucun secret n'était possible avec elle. Se cacher d'un télépathe était extrêmement difficile. Peu de gens arrivaient à penser à des choses différentes de ce à quoi ils désiraient penser. Pour un peu qu'il y ait une faille dans leur système, tout se retournait contre eux. Ils avaient donc un moyen de pression. Bon. Ça commençait à l'énerver, tout ça. Elle ne fut même pas rassurée qu'elle n'ait pas lu dans sa mémoire. Elle n'avait rien à cacher. Rien de spécial en tout cas. Puis, la jeune directrice en vint au Conseil. Certains étaient soumis, par la force probablement, d'autres soutenaient leurs idées, et enfin, il y avait forcément un cerveau. Quand à leur plan concernant cette école, il y avait forcément quelque chose dans le passé. Rien qu'avoir vu le nom du Conseil dans un livre était révélateur. Ce qui liait tout ces éléments, en revanche, c'était flou. Trop flou. Faire fermer cette école. Stupide. Étonnamment stupide. Il était nettement plus avantageux d'en prendre le contrôle et de surveiller les personnes possédant des pouvoirs, d'autres races ou quoi que ce soit et pouvoir garder un impact sur eux. C'était de la haine pure et simple. De la rancœur. Devait-elle penser que c'était le plus vieux membre à l'origine de ce conflit ? Il fallait se renseigner. Et elle... C'était la directrice. Elle en savait forcément plus, ou avait le moyen de le savoir. La question qui suivit la pris au dépourvu. Après tout... Elle pouvait bien en parler...

« Je crois que nous allons refaire les présentations. »

Alors, de son dos, soulevant ses cheveux bleutés, deux immenses ailes blanches surgirent, comme pour montrer son importance et sa facette imposante. Son œil rouge fut révélé lorsque ses cheveux furent soulevés par ses ailes, soulignant son regard vairon. Elle tendit la main devant elle, et un cercle runique apparut sous ses pieds.

« Mon nom est Melody Cross, Ange du Conseil Supérieur de la Magie, possédant deux capacités. Je peux voir les morts à l'aide de mon œil droit, et possède une magie rare, ancienne et oubliée. La magie des runes. Quiconque connaît les formules de magie runique peut en invoquer les pouvoir, à conditions de savoir les lire. »

Comme pour illustrer ses dires, elle prononça à voix basse, presque en chuchotant :

« Èr síla fãèr. »

Alors, une petite flamme apparut au bout de son doigt. Elle la fit glisser avec lenteur vers sa paume, et la jeune flamme grandit. Elle grossissait à vu d'œil, jusqu'à ce que Melody ferme sa main pour qu'elle disparaisse.

« C'est l'une des plus puissantes magies existantes, possédant autant de formules qu'il existe de magie. Le tout est de les connaître. »
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Ven 24 Aoû - 16:55

« Je crois que nous allons refaire les présentations. »

Me lança Melody après que je lui eus demandé de quel pouvoir elle voulait parler. De ce que j’avais compris jusqu’à présent, rien ne semblait sensé. Bon, d’accord, ça avait du sens mais j’avais du mal à prendre conscience de la situation réelle. Melody était l’une des leurs. Théoriquement, elle aurait dû être à leur image, maléfique. Et voila que je découvrais qu’en réalité, elle était différente d’eux et qu’elle ne savait rien de leurs projets. Pour moi qui avais toutes les difficultés du monde à croire qu’il pouvait exister une part de bien dans cette entité magique, c’était totalement incompréhensible. Et apparemment, ils avaient pris Melody dans leurs rangs en raison de ses pouvoirs.

Suite aux paroles qu’elle avait prononcées, deux immenses ailes d’un blanc pur et éclatant apparurent dans son dos, soulevant au passage ses longs cheveux bleu. Cela révéla en même temps son œil caché : il était rouge, alors que son autre œil était bleu. Elle avait donc les yeux vairons. Elle tendit la main et un étrange cercle apparut sous ses pieds. C’était tout à fait surprenant… Et la vision de ses grandes ailes d’ange se découpant devant la lune était magnifique. Et en même temps, cela montrait son importance : elle était aussi imposante que gracieuse. La voyant comme cela, je n’avais aucun mal à comprendre pourquoi elle était entrée dans le Conseil.

« Mon nom est Melody Cross, Ange du Conseil Supérieur de la Magie, possédant deux capacités. Je peux voir les morts à l'aide de mon œil droit, et possède une magie rare, ancienne et oubliée. La magie des runes. Quiconque connaît les formules de magie runique peut en invoquer les pouvoir, à conditions de savoir les lire. »

Se présenta-t-elle. Pour illustrer ses dires, elle prononça tout bas des paroles que je ne parvins pas à comprendre. Une petite flamme apparut au bout de son doigt, grandissant jusqu’à ce qu’elle ferme finalement le poing. C’était la fameuse magie des runes en action. Elle était totalement impénétrable pour quiconque ne possédait pas ce pouvoir. Ce qui expliquait que je ne comprenais pas la langue dans laquelle elle s’exprimait. Elle compléta sa démonstration par cette explication :

« C'est l'une des plus puissantes magies existantes, possédant autant de formules qu'il existe de magie. Le tout est de les connaître. »

«_ Impressionnant… C’est pour ça que tu fais partie du Conseil. Ton pouvoir est immense. »

Dis-je, ébahie par la démonstration qu’elle venait d’effectuer. Impressionnant… il n’y avait pas d’autre mot pour qualifier son pouvoir. Je comprenais mieux l’importance qu’elle avait pour ces monstres. S’ils parvenaient à faire d’elle une alliée, ils auraient tout ce qu’il leur fallait pour mettre à exécution leurs plans maléfiques. Mais elle avait hérité du sens moral des Anges, race réputée pour faire le bien. C’était une situation dangereuse…

Maintenant que les présentations étaient faites de son côté, il était peut-être temps que je me présente à mon tour, bien qu’il n’y ait pas grand-chose à savoir sur moi :

«_ Je me présente à mon tour dans ce cas. Je suis Noriiko Shimazu, une jeune Sirène qui a hérité du poste de Directrice de la Miwashi School. Je suis également le principal pion du Conseil dans cette école en raison de mon pouvoir de télépathie. Je leur fournis l’identité des élèves ou professeurs s’opposant à eux. De leur côté, ils s’occupent de faire disparaitre les opposants le plus discrètement possible. »

J’omettais volontairement le fait que je n’avais pas d’autre choix que de travailler pour eux. Je n’avais pas envie d’expliquer les raisons qui m’avaient amenées ici… c’était un passé trop proche et encore trop douloureux à évoquer. Malgré tout, je devrais peut-être m’y résoudre, car n’étant pas comme eux, elle pourrait peut-être m’aider… Mais je ne devais pas oublier qu’un jour ou l’autre, elle serait forcée de s’allier à leur point de vue.

Je repris la parole :

«_ Je ne sais pas ce que je pourrais te dire de plus sur eux, si ce n’est qu’ils disposent d’un moyen de pression pour me forcer à collaborer avec eux. Mais je te conseille de te méfier : ils vont tout faire pour t’obliger à penser comme eux. Ils sont cruels et sans pitié, et ils vont te mener une vie d’enfer jusqu’à ce que tu fasses comme eux.»

Ma mise en garde était bien vaine, j’en conviens… Je ne pourrais rien faire pour l’aider si elle devait sombrer du mauvais côté. En attendant que ce jour arrive, je ne pouvais pas me permettre de lui faire des confidences trop virulentes au sujet de ses collègues. Car cela me retomberait dessus… ainsi que sur lui

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Ven 24 Aoû - 21:43

L'adolescente faillit rire. Ses ailes se refermèrent un peu, comme pour faire un cocon protecteur autour d'elle. Que pouvaient-ils faire face à elle ? Son pouvoir était incommensurable. Elle était déjà morte. N'avait aucun but, aucun espoir, rien à quoi se rattacher. Elle connaissait chacun des membres, connaissait leurs capacités et leurs volontés. Autrement dit, elle était non seulement omnisciente et puissante mais également dépourvue de faiblesses affectives ou de liens à exploiter. C'est bien pour cela que malgré son manque cruel de docilité, elle était toujours membre du Conseil. Mais il était temps pour elle de retourner les choses à son avantage.

« Admettons. Ils trouvent une faiblesse, m'obligent à être vulgaire toutou. Bien. Formidable. Il suffit donc de s'assurer qu'ils ne remarquent pas qu'on manigance dans leur dos. Facile. Tu es une télépathe, au moindre doute, à la moindre suspicion d'un des membres, tu es en mesure de leur faire croire ce que tu veux. Tu pourrais mentir comme une arracheuse de dents, tu pourrais tous les manipuler. Être télépathe, c'est aussi connaître le fonctionnement de l'esprit et être capable d'anticiper et de manipuler. Peu importe qu'ils te menacent. Tu sais ce qu'ils ont l'intention de faire de toutes façons, non ? Tu peux très bien te rebeller. Tant qu'ils ne savent pas que c'est toi... »


C'était véritablement un moyen de la monter contre eux. Elle l'était déjà. Elle pensait juste être pieds et poings liés, alors qu'en réalité, les cordes n'étaient pas assez serrées et lui laissait beaucoup plus de liberté que ce qu'elle ne pensait. Melody ne désirait que réveiller cet aspect. Ainsi, elle-même serait en mesure d'en apprendre plus sur leurs intentions et de mieux répliquer.

« Cette situation ne risque pas de m'arriver. Je n'ai absolument rien à perdre. Regarde moi ! Folle immortelle que je suis ! Je n'ai rien. Ni d'amis, ni de vie, ni de but. Je ne fais qu'errer dans ce monde accomplissant les missions que l'on me donne. Seul mon sens moral a encore une valeur. Est-ce quelque chose qu'ils peuvent me prendre ? Je ne le pense pas. »

Elle était là, debout, l'ange immortelle illuminée par la lune, dans la chaleur de l'été. Dépitée de tout, agacée de rien, une survivante qui continuait à survivre.
Elle ne désirait pourtant pas survivre.
Elle voulait vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   Mer 19 Sep - 11:12

[HS : désolée de l'énorme retard... J'avoue que mes vacances m'ont coupé dans mon élan... Et avec la reprise des cours, il m'a fallu le temps de me ré-habituer]

La tournure que prenait la conversation n’était pas sans m’étonner. Cette nuit qui s’annonçait pourtant banale était de plus en plus étrange. Je volais de surprises en surprises avec cette rencontre. D’abord, j’avais pu constater que Melody n’était pas celle que je croyais. Mieux encore, j’avais appris à la connaître. J’avais découvert qu’elle était hostile à l’idéologie de ses semblables et que ces derniers n’en avaient qu’après ses pouvoirs. De mon point de vue, elle était dans une situation difficile, mais elle affirmait le contraire. Elle avait apparemment une force de caractère incroyable. Elle ne semblait pas prête à céder aux désirs des autres membres pour l’instant. Et si elle ne cédait jamais ? Bien sûr, ce serait formidable. Un de mes plus grands espoirs était de voir les rapports de force s’inverser dans le Conseil : je souhaitais réellement que le bien l’emporte. Le Conseil était sensé être neutre mais il ne l’était pas. Je me demandais vraiment pourquoi ce n’était pas le cas. Qu’est-ce qui avait bien pu les pousser à se tourner vers le mal ?

J’admets que je souhaitais égoïstement que le Conseil retrouve une position neutre : oui, car de cette manière, Izaya serait libéré. Nous retrouverions le bonheur. Mais si une telle chose devait arriver, ce serait une bonne nouvelle pour toutes les races magiques également : ainsi, plus personne n’aurait à se battre pour défendre ses idées, plus personne ne serait exécuté sous prétexte qu’il contredisait le Conseil. Malheureusement, ça n’était pas prêt d’arriver.

« Admettons. Ils trouvent une faiblesse, m'obligent à être vulgaire toutou. Bien. Formidable. Il suffit donc de s'assurer qu'ils ne remarquent pas qu'on manigance dans leur dos. Facile. Tu es une télépathe, au moindre doute, à la moindre suspicion d'un des membres, tu es en mesure de leur faire croire ce que tu veux. Tu pourrais mentir comme une arracheuse de dents, tu pourrais tous les manipuler. Être télépathe, c'est aussi connaître le fonctionnement de l'esprit et être capable d'anticiper et de manipuler. Peu importe qu'ils te menacent. Tu sais ce qu'ils ont l'intention de faire de toutes façons, non ? Tu peux très bien te rebeller. Tant qu'ils ne savent pas que c'est toi... »

Elle enchaîna de cette manière :

« Cette situation ne risque pas de m'arriver. Je n'ai absolument rien à perdre. Regarde moi ! Folle immortelle que je suis ! Je n'ai rien. Ni d'amis, ni de vie, ni de but. Je ne fais qu'errer dans ce monde accomplissant les missions que l'on me donne. Seul mon sens moral a encore une valeur. Est-ce quelque chose qu'ils peuvent me prendre ? Je ne le pense pas. »

Elle n’avait aucun point faible ? J’étais curieuse de voir ça. Je pensais, peut-être à tort d’ailleurs, que tout le monde avait un point faible. Elle devait en avoir au moins un, comme tout le monde, mais elle ne s’en rendait sûrement pas compte. Si je me décidais à sonder son esprit plus en profondeur, je pourrais découvrir quel était le sien. Mais je considérais inutile d’utiliser mon pouvoir pour des choses aussi futiles… et privées. Mon point faible, c’était l’amour que je portais à mes proches. Non seulement je pouvais en souffrir (comme maintenant), mais en plus mes proches pouvaient également en subir les conséquences.

Hormis cette histoire de point faible, les paroles de Melody m’attristèrent. Je trouvais sa situation vraiment pénible : elle n’avait rien ni personne à qui se raccrocher. Elle n’avait aucun but dans la vie, si ce n’était celui de survivre malgré tout. Elle me rappelait moi 15 années plus tôt : je n’avais rien, pas de but dans la vie. J’étais triste à mourir. Mais il y avait une différence entre elle et moi : elle avait une force de caractère que je n’avais pas. Malgré ça, je me disais que quelqu’un devait lui donner envie de vivre. Ou tout du moins, la jeune fille devait accepter l’aide de quelqu’un.

Et même si ce n’était pas le genre d’aide que j’avais en tête, elle me demandait de l’aider à en savoir plus sur le Conseil. Pourtant, malgré mon envie de l’aider je voyais un bémol : si les autres membres du CSM découvraient ce que je manigançais dans leur dos, ils me le feraient payer. Je fis part de mes doutes à Melody d’un ton que je voulais calme, mais qui reflétait mon angoisse malgré tout :

« _ Mais tu sais, je ne sais si c’est une bonne idée que je tente de me servir de mon pouvoir contre eux… Ils sont tellement clairvoyants, ils risqueraient de deviner ce qu’on fait. J’ai peur des conséquences que ça pourrait avoir sur la personne que je protège en me soumettant à eux… »

Je laissais le silence s’installer, le temps pour moi de réfléchir. Après tout, elle n’avait peut-être pas tort sur le fait que grâce à mon pouvoir, je pouvais les manipuler comme je l’entendais. Je pouvais masquer mes propres pensées, de manière à ce qu’ils ne se doutent de rien. En fait, il n’y avait aucun risque, vu mon niveau de maîtrise de la télépathie. En fait, le seul problème, c’était mes principes. Même s’ils étaient mes ennemis, j’étais incapable de mentir, parce que j’étais trop honnête et que mentir me mettait mal à l’aise. Je n’étais pas très maligne dans le fond…

Qu’en dirait Izaya ? Je suis sûre qu’il aurait eu la même idée que Melody. « Je sais que tu es capable de le faire. Tu peux y arriver. », m’aurait-il dit. Le CSM était son ennemi aussi. Quelque part, il souhaiterait sans doute que je suive le conseil de Melody.

Je repris, d’un ton plus calme et plus assuré :

« _En fait, tu as raison. Il n’y aucun risque qu’ils découvrent ce qu’on manigance. On devrait tenter le coup. Tu dis que tu n’as rien. Mais c’est faux. Maintenant, tu as une alliée dans ton combat contre eux : c’est moi. »

EDIT du 23/12 :
En regardant la lune, je m'aperçus qu'au loin, le ciel commençait à changer de couleur, signe que l'aube arrivait à grands pas. Je devais me dépêcher de regagner ma chambre et de me préparer pour la journée qui allait commencer. Je devais faire en sorte de cacher les traces du manque de sommeil de cette nuit. De quoi aurait l'air une directrice qui semble avoir passé une nuit blanche ? Elle ne serait sans doute pas prise au sérieux par les élèves. Et je tenais à éviter ce genre de situation. Alors je dis à Melody :

"_ Je suis désolée Melody, mais il est temps pour moi de te laisser. On aura l'occasion de reparler de tout ça un peu plus tard, d'accord ?"

Sur ce, je quittai le toit et regagnai ma chambre, prête à affronter le jour qui commençait.


{RP terminé pour moi^^}

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit d'été [Pv Noriko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit d'été [Pv Noriko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?
» [Acceptée][Nami] [Voleur] [Niveau 35] [Nefle de la nuit]
» nuit sanglante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: