Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le détail qui nous rend unique...[Rin chiba]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le détail qui nous rend unique...[Rin chiba]   Dim 13 Nov - 16:10

Charlie enfila sa veste en cuir, ses bottes, son casque et sortit de chez lui après avoir refermé à clé la porte derrière lui. Il se dirigea à l'extérieur de l'école et ouvrit son garage où était entreposés ses engins. Il alla vers sa belle moto de course flamboyante d'un jaune orangée. Il monta dessus et partit en trombe dans la ville...

Le professeur apprécia de sentir l'air frais passer sur son visage, à l'intérieur du casque. Il roulait sur le bord de mer, le paysage était si joli. Il tourna subitement et se gara sur un petit parking vide ou presque. Là il descendit de sa bécane, et enleva son casque. Il fit virevolter ses cheveux, il adorait faire cela en enlevant son casque, il trouvait que ça avait un côté sexy. Puis, il se dirigea vers le port maritime. Il ne faisait ni beau ni mauvais, le soleil était là, lorsqu'il n'était pas caché par des nuages aux couleurs de la neige. Il passa devant les boutiques de touristes qui étaient presque toutes fermées, on était entré dans la saison creuse. Seuls quelques résistants étaient encore là. Il continua et décida de s'appuyer à un barre grise et froide, qui donnait une jolie vu sur le port et ses environs.

Le blond soupira et regarda l'horizon se demandant de quoi serait fait demain. Cela faisait un bout de temps qu'il était ici à présent, et parfois il lui arrivait de s'ennuyer, c'est qu'il était de partout et de nul part. Il n'avait jamais aimé se poser trop longtemps dans un endroit, et pourtant c'était la première fois qu'il restait aussi longtemps dans un endroit. A croire qu'il y avait quelque chose qu'il aimait vraiment ici...Oui, il appréciait de faire ses cours de français, matière aussi barbante soit-elle pour les élèves, qu'il adorait. Il voyait en chaque texte, en chaque auteur quelque chose de particulier et d'unique qui pouvait animer des foules. Il aimait leur art pour manier les mots et faire prendre à leurs phrases de si jolies tournures qui pouvaient tout raconter. De plus ici, il n'avait pas à cacher qu'il était un loup-garou. Ici, si on le croisait ailleurs on ne porterait pas de jugement sur lui, car tous les gens d'ici étaient un peu comme lui : différents...

L'air automnal n'était pas très chaud, et notre jeune homme resserra son écharpe de laine beige qu'il avait autour du cou pour avoir plus chaud...Ce détail contrastait étrangement avec ces vêtements de moto en cuir, mais c'était tout lui ça, d'un aspect banal, avec cependant toujours ce petit quelque chose d'excentrique qu'il était...


Dernière édition par Charlie Tarry le Mar 29 Nov - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rin Chiba

avatar

Messages : 59
Points RP : 0
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 23
Localisation : Là ou tu ne sera jamais XP

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Lycée
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Le détail qui nous rend unique...[Rin chiba]   Mer 16 Nov - 15:08

TOC-TOC-TOC

- Quein????

Un mélange de Quoi et Hein. Mais bon je venais de me faire réveiller en sursaut par un drôle de bruit assez étrange. Je regardai mon réveil, il n'était que 9h du matin. Je grognais contre le taré qui avait osé faire du bruit si tôt le matin et me rallongea en rabattant ma couette sur ma tête. Je voulais encore dormir, car la nuit dernière, enfin 5h plutôt, je me trouvais encore à une fête. Et il me fallait un minimum de 7h de sommeil pour être de bonne humeur le lendemain. En plus j'étais dans un super rêve, avec un prince charmant et tout le tralala. J'essayai de me remémorer mon rêve quand....

TOC TOC TOC

Adieu grasse mat' et beau rêve. Je me levai furibonde et me dirigea vers la porte en m'apprêtant à crier contre celui qui avait eu le courage ou la stupidité de retaper à la porte. J'ouvris la porte :

- Qu'est-ce que tu veux....

La fin de ma phrase se termina en chuchotement, car il y avait personne de venant moi. Je regardai à droite et gauche, mais toujours personne. Je commençais à vraiment m'énerver et m'apprêtait une deuxième fois à crier quand le bruit recommença

TOC TOC

Ce n'était pas à la porte qu'on frappait mais à la fenêtre. Je m'approchai de la fenêtre et remarqua que c'était un tout petit oiseau qui s'amusait avec un insecte sur le carreau de la fenêtre. Ma colère redescendit d'un coup : ce n'était qu'un oiseau. Je me mis à rire toute seule. Je venais de comprendre quelque chose sur moi. Je venais de comprendre que je m'énervais pour un rien que je n'étais absolument pas patiente. Ce qui me donna une idée. Je passerai la journée sans m’énerver et surtout j'essayerai d’être patiente. Ça allait être dure mais j'aimais bien les défis. Maintenant que j'étais debout il ne restait plus qu'à sortir. Je pris une douche bien chaude et m'habilla assez léger pour la saison. Je n'avais qu'un simple veste bleue et un T-short en dessous noir. Et avec ça je mis un simple jean. Je ne pris pas ma casquette, car j'avais remarqué qu'il y avait du vent. Donc aujourd'hui j'attachai mes cheveux en queue de cheval bien haut. J'étais enfin prête à sortir. Je pris quand même une écharpe de peur qu'il y ait trop de vent. Elle était toute blanche. Je dis au revoir au petit oiseau qui était encore là et ferma la porte. J'avais décidé de faire un tour dans la ville. Mais je ne savais pas du tout où aller donc je mis à vagabonder dans la ville. Je voyais beaucoup de monde. C'était bientôt les fêtes de fin d'année et les gens commançaient déjà à acheter les cadeaux de Noël. Ce qui me fit penser que je ne savais pas si je rentrai chez mes parents pour Noël. Ils ne m'avaient pas appelé depuis longtemps. Ce qui ne m'inquiétait pas plus que ça mais j'aurai bien voulu des nouvelles de mes frères. Tout en divaguant je marchai jusqu'au port. J=Tout d'un coup j'eus une envie subite. J'avais très envie d'une cigarette. Le problème c'est que j'avais oublié mon briquet. Je remarquai qu'il y avait un homme qui venait d'arriver avec sa moto. Je m'approchai de lui.

- S'il vous plait vous n'avez pas un briquet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le détail qui nous rend unique...[Rin chiba]   Dim 27 Nov - 18:56

Charlie avait le regard rivé sur l'immense océan qui lui faisait face, quand on lui parla. Il se tourna vers cette personne. Il s'agissait d'une jeune fille tout à fait charmante et jolie avec ses longs cheveux roses qu'elle avait attaché en une queue de cheval. A la regarder comme ça, il la reconnaissait bien. Oui, il était prof à Miwashi et par conséquent connaissait la plupart des élèves et celle-ci il la reconnaissait bien. Cependant il ne lui semblait pas avoir eu cours avec elle pour le moment et il ne connaissait pas son nom.

La demoiselle lui avait demandé si il n'avait pas un briquet. Il ne fumait qu'à de rares occasions, mais il avait toujours avec lui un paquet de cigarettes et un briquet. Il ne pouvait donc répondre qu'à l'affirmative. Il fouilla dans la poche de son manteau de cuir et sortit l'objet pour le tendre à la jeune femme dans un sourire:


Tenez mademoiselle

Il la regarda allumer sa cigarette et reprit son briquet.Il trouvait cela vraiment dommage que des femmes fument, cela gâchait leur beauté avec le temps. Mais d'una utre côté il trouvait aussi que c'était une sorte de manière de montrer sa liberté, son indépendance et son côté sexy. Il aimait en général les femmes qui fumaient. Il se dit que c'était tout de même dommage qu'elle soit élève où il était professeur parce qu'elle était vraiment ravissante. Enfin bref. Il s'appuya le dos à la barrière de fer et il prit la parole:

Dites-moi vous êtes bien une élève à l'école de Miwashi ?
Et vous savez vous ne devriez pas fumer, ça va vous gâcher votre vie en plus de vous ruiner.


Bah oui, après tout, autant vérifier ses pensées. Et puis après tout cela ne lui coûtait rien de discuter un peu avec cette jolie élève. Il avait dit cela dans un sourire presque éclatant et si charmeur et sympathique...

[Désolée, je ne suis pas très inspirée]
Revenir en haut Aller en bas
Rin Chiba

avatar

Messages : 59
Points RP : 0
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 23
Localisation : Là ou tu ne sera jamais XP

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Lycée
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Le détail qui nous rend unique...[Rin chiba]   Lun 9 Jan - 17:28

Tenez mademoiselle

J'alluma rapidement ma cigarette et lui sourire en lui rendant

- Merci

Je ne l'avais pas reconnu tout de suite mais je crois que l'homme devait etre un professeur ou un employé de l'école, car je l'avais deja vu dans les couloirs du lycée.Je n'avais jamais eu le temps de le regarder vraiment. Il était assez grand, enfin plus grand que moi quoi. Il avait les cheveux blonds qui devait lui arrivé au niveau de ses épaules.Je n'arrivais pas à détourner mon regard de ses yeux d'un bleu qui ressemblaient à l'océan qui était juste devant nous.

Dites-moi vous êtes bien une élève à l'école de Miwashi ? Et vous savez vous ne devriez pas fumer, ça va vous gâcher votre vie en plus de vous ruiner.

J'avais raison il était bien à Miwashi School. J'essayais de me souvenir, car normalement un homme aussi séduisant ne devait pas passer inaperçu, mais je n'avais aucun souvenir comme quoi je l'aurai vu récemment au lycée.

- Oui je suis bien à Miwashi. - je tirai sur ma cigarette - Vous savez si ce n'est pas la cigarette qui me tuera, ce serait autre chose, donc pourquoi s'en priver ?

Je me mis à observer l'océan. J'avais oublié comme quoi la vue était vraiment magnifique près de l'océan. Je me sentais bien et presque détendu. En plus de ça j'étais en très belle compagnie même s'il aurait été dommage de le revoir en plein cours en train d'essayer de nous faire apprendre la deuxième guerre mondiale ou une démonstration de maths. Mais je voulais en être sûre et je n'avais pas l'habitude d'avoir la langue dans ma poche donc je lui posai directement la question.

- Et vous, vous êtes prof c'est ça ?

En attendant sa réponse je fis plus attention à sa moto. Je n'étais pas une fana de motos mais j'aimais bien ça et j'avais bien l'intention d'en avoir une plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le détail qui nous rend unique...[Rin chiba]   Mar 28 Fév - 19:37

La jolie demoiselle remercia Charlie, puis se mit à tirer sur sa cigarette. Le professeur avait un regard amusé devant son attitude. Elle avait au moins l'attitude pour être une étudiante à l'université. Mais d'un autre côté cela l'embêterais pas mal de la revoir dans l'un de ses cours. Il n'aimait pas avoir des conquêtes trop jeunes, il préférait les femmes plus «expérimentées », mais après tout la façon d'être de son interlocutrice lui plaisait déjà.

La jeune femme répondit à l'affirmative à sa question. Il avait bien eu raison, un peu malheureusement. Elle était bien à la Miwashi. La réponse qu'elle donna à sa remarque sur la cigarette le fit sourire. De ses dents si blanches et éclatantes, il aimait prendre soin de lui et cela se voyait. Cependant il n'en faisait pas trop, juste le nécessaire, on se demandait parfois pourquoi il avait choisit ce métier, et si il n'avait pas autant aimé la littérature il aurait sûrement pu se lancer dans le domaine de la mode, de la publicité, ou quelque chose du genre. Il lui répondit de sa belle voix grave d'une manière toujours aussi polie mais amusé:


J'aime beaucoup votre réponse ! Et puis vous n'avez pas tout à fait tort, mais savoir que ça vous pourrit la vie subitement et en réduit le nombre d'années m'a toujours empêché de fumer régulièrement.

Toujours avec cette même attitude un peu rebelle et fort plaisante pour notre professeur, elle lui demanda si il était bien professeur. Il sourit de plus belle en la regardant. Elle avait un joli visage, avec un corps fort agréable à l'oeil. Il était appuyé contre la barre de fer du port. Il regarda un instant l'océan, puis retourna son visage sur celui de l'étudiante. Il répondit toujours en souriant:

Exactement ! Je suis professeur de littérature. M.Tarry c'est moi, vous avez peut-être déjà entendu mon nom.

Charlie était plutôt populaire dans l'établissement, il faut dire qu'il s'habillait vraiment bien pour un professeur ! Et puis il avait un certain charisme qui ne passait pas inaperçue, et malgré sa matière plutôt peu appréciée par les élèves en général, il avait une assez bonne réputation.
Il demanda en fixant la cigarette accrochée aux lèvres de la jeune femme tandis en fixant avec une petite envie ces lèvres bien dessinées:


Je sais bien que je viens de vous faire une remarque, mais pourrais-je vous emprunter quelques taffs de votre cigarette ?

Il était toujours aussi souriant. Un bref éclat rougeoyant passa dans son regard, mais d'une manière à peine perceptible...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le détail qui nous rend unique...[Rin chiba]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le détail qui nous rend unique...[Rin chiba]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En fin d'aprem, nous somme allés danser le........ Kimbo!!!!!
» Raids L.I.G : Qui sommes nous ?
» Joe, le seul, l'unique
» Artdrock tu nous quitte ?
» [Fiche] Fairy Tail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: