Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vibrons au rythme de la musique! [Charlie et Noriiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Vibrons au rythme de la musique! [Charlie et Noriiko]   Sam 16 Avr - 23:12

Noriiko était une nouvelle professeur de la Miwashi School. Elle était arrivée il n'y a pas si longtemps, quasiment en début de semaine. D'ailleurs, elle n'avait pas eu l'occasion de faire un seul cours et elle n'avait pas encore rencontré ses collègues professeurs. II lui tardait tellement de connaître ses élèves et ses collègues! Elle allait enseigner l'anglais, une langue qui lui tenait tout particulièrement à cœur. Elle espérait transmettre son amour de la langue à travers ses cours. Elle avait déjà réfléchi vite fait à ce qu'elle pourrait faire dans ses cours, mais pour le moment, c'était encore des projets informes. Elle ne savait pas trop les thèmes qu'elle pourrait aborder. Elle y pensait beaucoup, mine de rien, mais elle ne faisait pas que préparer ses cours, elle sortait un peu pour s'aérer aussi!

Mais bref, aujourd'hui, c'était la fin de semaine, Vendredi soir. Il n'y avait pas cours le lendemain et la jeune femme travaillait depuis deux heures à ce qu'elle pourrait enseigner dans ses cours. Elle écrivait sur un cahier 24*32 à couverture bleu le contenu des cours, ou tout du moins, ce à quoi elle avait pensé pour le moment. Elle avait décidé de prendre une pause et d'aller s'amuser un peu. Elle allait sortir manger au restaurant, puis ensuite elle irait se défouler en boite! Elle se changea donc, passant d'un jean et d'un débardeur rose à un leggings long gris foncé et une robe pull beige à manches courtes lui arrivant au dessus des genoux. Avec cette tenue elle portait de jolis petits escarpins noirs avec des guêtres beiges assortis à sa robe pull. Elle défit sa tresse faite à la hâte, se coiffa les cheveux et laissa ses cheveux libres. Avant de sortir de sa chambre, elle avait pris une veste noire pour ne pas avoir froid ainsi que son petit sac à main. Elle prit soin de vérifier si elle avait fermé correctement sa porte de chambre. Elle ne savait pas si les grilles de l'école étaient fermées pendant la nuit et donc elle avait pris suffisamment d'argent au cas où. Au pire, elle dormirait à l'hôtel!

Elle sortit donc de l'école et alla d'abord manger au restaurant en ville. En ville, elle devait se faire passer pour une simple humaine, c'était le règlement de l'école. Elle entra donc dans le restaurant vers 20h40, où un charmant servant lui attribua une table. Elle commanda son menu et prit son temps pour manger. Elle était seule, c'était peut-être étrange de voir une femme seule dinant au restaurant, mais peu importe! Elle voulait sortir et s'amuser un peu, mais comme elle doutait que la boite de nuit soit ouverte aussi tôt, elle prenait son temps pour savourer son repas. Ce restaurant était vraiment très bon : la nourriture était excellente et ce n'était pas trop cher. Même un élève fauché pourrait venir manger ici! Puis, lorsqu'elle eut finie son diner et qu'elle eut réglé l'addition, il était aux environs de 22h. Elle se demanda si la boite de nuit des quartiers de loisirs était déjà ouverte. Comme cela l'aurait étonné, elle flâna dans les rues de la ville pendant une petite heure, puis n'y tenant plus, elle alla en direction des quartiers de loisirs et chercha la discothèque qu'elle avait repéré en se baladant seule hier après-midi.

Elle y arriva vers 23h05, et c'était ouvert. Elle entendait la musique tonitruante de l'extérieur, et voyait la lumière des néons à l'entrée. Elle paya son entrée, déposa sa veste et son sac dans les «vestiaires» et rejoignit la piste de danse. La jeune femme se mit à se déhancher au son de la musique dance poussée à un volume qui lui vrillait les tympans. Elle adorait danser et s'amuser. En plus, elle trouvait la musique dance très propice à la fête. Au bout de quelques minutes, elle se fraya un chemin pour rejoindre le bord de la piste. Elle avait soif et rejoignit le bar prévu à cet effet. Elle commanda un soda en continuant à bouger légèrement au son diffusé par la sono. Avec son verre en main, elle voulut rejoindre les tables justes à côté du comptoir, mais se heurta à un homme qui passait au même moment. Une partie de son soda se renversa sur l'homme. Noriiko fut surprise mais s'excusa poliment avec un sourire qui, elle l'espérait, atténuerait le probable emportement de l'homme :


{Noriiko}_Excusez-moi, je suis vraiment désolée. Je n'avais pas vu que vous arriviez derrière moi. Et j'ai renversé mon soda sur vous, je suis vraiment navrée. Il faudrait nettoyer ça avec un peu d'eau.

Elle avait dit cela d'une manière chaleureuse et avec un sourire doux. Elle espérait que cet homme ne s'énerverait pas trop. Après tout, elle ne l'avait pas fait exprès!


Dernière édition par Noriiko Shimazu le Dim 19 Juin - 19:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vibrons au rythme de la musique! [Charlie et Noriiko]   Dim 17 Avr - 14:58

Charlie salua le dernier élève de sa classe et rangea tranquillement ses affaires. Il quitta la salle et la referma à clé derrière lui. Puis il passa dans la salle des professeurs saluer ses collègues et se rendit dans son petit appartement de l'école. Il posa sa sacoche sur son bureau et accrocha sa veste sur le porte-manteau. Il se fit couler un bain et rentra dedans. Il passa de longues minutes às e détendre ainsi avec un léger fond de musique zen qu'il avait installé.

Le professeur sortit de son bain, se sécha et s'enveloppa dans un peignoir blanc. Il sortit de la salle de bain et alla se détendre sur son lit en lisant un bon bouquin: Notre Dame de Paris de Victor Hugo, ça c'était de la littérature, de la vraie ! Il se plongea dans l'histoire de ce pauvre bossu et son amour brûlant pour la belle bohémienne. Le loup-garou se l'imaginait trés clairement. Une belle gitane, de taille moyenne, le teint mate, des cheveux charbons légèrement bouclés détachés qui descendaient sous ses épaules, ses grands yeux merveilles, une silhouette élancée mais avec des formes, des doigts fins et subtiles, une odeur de rose et de miel...Oui il se l'imaginait trés bien même...

Les minutes passèrent et il finit par fermer son livre d'un seul coup. Il releva la tête et se leva pour manger son diner. Il fit simple mais bon, du riz avec un petit boeuf bourgignon. Miam ! Il finit par un yaourt aux cerises, il adorait cela ! Puis il fit sa vaisselle et se rendit dans sa chambre. Il se plaça juste devant son placard et sortit des vêtements. Il s'habilla alors d'un jean moulant noir, d'une chemise beige entrouverte sur le devant de sa poitrine, de ses chaussures en cuir noires et de sa veste en cuir. Il prit son casque sous la main et sortit...

Charlie retrouva sa belle moto qu'il avait acheté il y a peu de temps, qui a dit que l'on ne gagne pas sa vie en étant prof ? En tout cela s'avérait vrai, mais il avait quelques éonomies personnelles dirons-nous. Il monta sur sa bécane, ferma sa veste, mit son casque et rabaissa la vitre. Il fit tourner le contact, le moteur se mit en marche et il partit en fesant un bruit d'enfer. Il alla ainsi jusque devant la boîte de nuit. Bon 21 heures. Il était encore un peu tôt. Il stoppa son engin et mit l'anti-vol puis il partit un peu plus loin dans la forêt. Il regarda le ciel. il était assez sombre avec des nuages qui le traversaient de temps à autre. La lune éclairait la terre, elle était presque ronde, mais pas complètement...la semaine prochaine ça serait la pleine lune...Une lueur rouge passa dans ses yeux et des canines apparurent en un instant...

Le professeur revint devant la boite de nuit à 23 heures passées. Il entra sans aucun problème et posa son casque dans un coin où il savait que cela ne risquait rien. Puis il arriva sur la piste de danse. Ca c'était du bon son ! Il se mit à bouger au ryhtme de la musique et repera quelques jolies jeunes femmes...Comme toujours il y avait une large gamme de choix...
Après plusieurs minutes il choisit sa "victime". Il allait se diriger vers elle quand une jeune femme lui rentra dedans et le soda qu'elle tenait entre ses mains se retrouva sur la chemise de notre hybride. Il ouvrit de grands yeux surpris et leva le visage peu heureux. Il découvrit alors une charmante femme, elle avait des chevaux longs chatains tressés et portait des vêtements stylés qui lui allaient à merveilles. Elle s'excusa doucement dans un sourire charmeur et doux. Il prit un air ténébreux et s'appuya sur le comptoir du bar. Il fixa dans les yeux la demoiselle de son regard noisette et de sa voix grave lui dit:


Bonsoir...Enchanté, je m'appelle Charlie...Je dois vous avouer que j'aurais préféré que l'on se parle dans d'autres circontances. Oui, je pense qu'un peu d'eau pourrait peut-être atténué la tâche, mais pas complètement...Enfin, vous aller sûrement pouvoir m'aider...

Il s'approcha légèrement d'elle de manière si infime et si discrète que personne ne l'avait vu. Il lui lança un sourire sexy et brillant. Il était trés fort pour cela sa conquête de deux semaines vous le confirmera...une charmante créature...
Revenir en haut Aller en bas
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Vibrons au rythme de la musique! [Charlie et Noriiko]   Lun 25 Juil - 18:57

Noriiko avait donc décidé de sortir en ville pour s'amuser un peu. Demain, c'était Samedi, donc pas de soucis de ce côté-là. Et puis, c'était bien beau de rester dans l'établissement, mais il y avait des milliers de choses amusantes en ville! Sa destination fétiche : la boite de nuit! Elle y entra vers 23h05, après avoir été se restaurer en ville. Dans un premier temps, elle commença par danser et se défouler au son de la musique. Ses longs cheveux ondulaient à chaque mouvement de son corps. Puis comme une activité comme celle-là donnait soif, elle rejoignit le bord de la piste pour aller commander une boisson. Mais en voulant rejoindre les tables à côté du bar, elle heurta un jeune homme. Et comme elle tenait son soda dans sa main, le contenu de son verre s'était renversé sur la chemise de sa victime. C'est donc comme cela que Noriiko en vint à engager la conversation, pour lui présenter des excuses.

«Bonsoir...Enchanté, je m'appelle Charlie...Je dois vous avouer que j'aurais préféré que l'on se parle dans d'autres circontances. Oui, je pense qu'un peu d'eau pourrait peut-être atténué la tâche, mais pas complètement...Enfin, vous aller sûrement pouvoir m'aider...»

Lui répondit le jeune homme d'une voix grave, en la fixant dans les yeux. Il avait le regard couleur noisette, de beaux cheveux blonds ainsi qu'un air ténébreux qui lui donnait beaucoup de charme. Il lui adressa un sourire sexy et brillant. Il était le genre d'homme sûr de lui, à en juger par son attitude décontractée. Il s'était accoudé au comptoir du bar et semblait simplement vouloir... faire plus ample connaissance? Il n'était pas vexé en tout cas. Noriiko devait bien avouer qu'elle le trouvait tout à fait à son goût : bel homme, décontracté, bien habillé, avec un petit air ténébreux à craquer, etc.
En attendant, que répondre à un Adonis dans son genre? La jeune femme n'était pourtant pas du genre timide, mais elle avait peu l'habitude qu'un homme comme lui l'aborde comme il l'avait fait. Elle se trompait peut-être mais... il la draguait ou quoi? Elle se voyait sans doute plus importante qu'elle ne l'était! Elle chassa bien vite cette pensée et fit mine de rien. Ce qu'elle pouvait être naïve parfois! Sa première intuition était bonne, mais elle refusait d'y croire.


{Noriiko}_Oui, peut-être, enfin... Je vous préviens, je n'ai pas de détachant sur moi, je crains que la tâche ne parte pas facilement. Je vous paierai le pressing en dédommagement si vous voulez . En attendant, dites-moi ce que je peux faire pour me faire pardonner!

Répondit-elle, avec son doux sourire. Elle n'était pas très difficile à berner, elle n'avait même pas remarqué qu'il s'était un tout petit peu rapproché d'elle. Elle se laissait vraiment faire. Mais bon, elle en avait assez d'être seule, alors même s'il était vrai qu'elle aurait préféré rencontrer Charlie dans d'autres conditions, elle n'allait pas se plaindre d'avoir un peu de compagnie! La solitude pouvait parfois pousser les gens à retenir l'autre pour ne pas se retrouver seul à nouveau. Et puis, Charlie n'était pas désagréable, alors pourquoi pas apprendre à le connaître un peu!
Puis une pointe de malice fit briller les yeux de Noriiko. Et pourquoi ils n'iraient pas s'amuser ensemble plutôt que de parler? La boite de nuit était faite pour danser et s'amuser après tout! Elle demanda alors au charmant Charlie, avec entrain :


{Noriiko}_Dites, ça vous dirait qu'on aille danser un peu? On peut aussi s'asseoir autour d'une table et prendre un verre, mais tant qu'on est ici, autant profiter de la musique, non?... Oh, j'ai oublié de me présenter! Je m'appelle Noriiko! Mais vous pouvez me tutoyer, vous savez!

Oui, Noriiko avait horreur qu'on la vouvoie, ça lui donnait l'impression d'être vieille, alors qu'elle était encore jeune! C'était une pensée tordue, mais c'est comme ça qu'elle voyait les choses.

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vibrons au rythme de la musique! [Charlie et Noriiko]   Dim 31 Juil - 17:20

Charlie regarda la jeune femme avec attention, elle avait un visage vraiment charmant, dommage qu'elle ne le mette pas encore plus en valeur. Notre homme s'y connaissait en femme et au lieu d'être professeur il aurait pu être styliste tant il aimait les femmes et les voir s'embellir. Il comprit au regard et à l'attitude de son interlocutrice, que la charmer serait une chose aisée, d'un côté ça l'embêtait un peu il aimait bien les défis. Mais bon, il n'allait pas se plaindre non plus d'avoir une potentielle conquête juste devant lui. Elle semblait hésitante, il la dévora des yeux, cette attitude était si naïve, si charmante. Et son instinct de prédateur reprenait toujours le dessus dans ce genre de moments. Il sourit de plus belle. Il l'écoutait mais il s'en fichait assez de ce qu'elle disait en fait. Cela n'était guère intéressant il faut dire. Ah ! Quoique si ! Elle lui demanda ce qu'elle pouvait faire pour se faire pardonner. Il la fixa un sourire amusé aux lèvres. Il avait bien une petite idée, mais il était encore un peu tôt pour arriver à une telle proposition. Cependant il gardait dans une petite partie de son esprit qu'elle avait une dette envers lui.
Charlie savait pertinemment qu'il pourrait faire ce qu'il voulait de cette jolie demoiselle si innocente qui l'excitait déjà. C'est qu'il n'avait pas l'habitude de charmer des innocentes dans son genre. Au contraire d'habitude c'était des femmes qui aimaient la luxure...et qui se savaient belles et en jouaient.

L'air de malice qui passa dans les yeux de la blondinette était si mignon, que notre hybride en aurait bien rit. Elle lui proposa alors de danser. Elle ajouta alors d'autres choses, mais cela ne l’intéressait pas. Ah si ! Elle s'appelait Noriiko, c'était important ça. Tout d'abord sans un mot, l'homme la prit par la main et l'entraina danser avec lui avant de lui avoir fait poser sa canette sur une table quelconque. Il se plaça dans le centre de la piste de danse et se mit à danser en coller-serrer avec sa jolie partenaire. Il la tenait au niveau de la taille d'une main. Il dansa sensuellement juste devant elle. Il savait danser et cela faisait souvent parti de ses charmes qui faisaient craquer les femmes. Il se permit alors de sentir son cou parfumé et de laisser sa bouche à hauteur de l'oreille de la fameuse Noriiko, sans un mot, avec juste sa respiration qui se faisait un peu plus forte dans l'oreille de sa partenaire de danse...

Notre professeur n'avait aucune idée qu'il dansait là avec l'une de ses collègues de travail, mais si il l'avait su il n'aurait que plus apprécié cette danse. Et puis si jamais il arrivait à faire ce qu'il voulait ce soir, peut-être qu'il pourrait recommencer d'autres soirs avec elle ? Qui sait ? Il ne la connaissait pas et s'en fichait, il ne connaissait jamais ses conquêtes amoureuses, la plupart n'était que des aventures d'un soir ou de quelques mois. Il n'avait jamais réussit à s'attacher à une seule femme, même en couple, il était obligé d'aller voir ailleurs, alors comme vous l'avez compris Charlie n'est en rien un homme fidèle, mais il s'en contrefiche. Peut-être est-ce le fait qu'il n'a été attaché qu'à son père et à sa mère lorsqu'il était jeune ? Mais de toute façon qu'il était seule, il n'avait de compte à régler à personne mis à part lui-même et cette vie de sérieux et de légère débauche lui allait très bien...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vibrons au rythme de la musique! [Charlie et Noriiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vibrons au rythme de la musique! [Charlie et Noriiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composer musique
» Musique du temple de classe Pandawa
» Musique 8 bits avec GXSCC
» Les instruments de musique de notre époque
» [Résolu ] afficher un personnage et insérer de la musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: