Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle personne [Pv: Arya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Mer 9 Mar - 21:46

Le soleil était recouvert par des nuages gris. Cela donnais l’impression qu’une pluie allait s’abattre, mais pourtant rien ne semblait venir. Les cours avaient recommencé depuis un moment déjà, les vacances étaient terminé depuis un quelque temps. Pourtant je n’avais pas pus revenir avant aujourd’hui, pendant cette journée morne et triste. Il ne faisait pas trop froid, le temps étais comme on le dit “bon” et les gens semblaient profiter du fait qu’il n’y avait pas encore de pluie. Je portais une chemise blanche et une boucle bleu à moitié détacher. Je n’aimais pas comme avant, remonter tout ma chemise et attacher solidement ma cravate. Cela me donnais l’impression d’étouffer. Je portais aussi un par dessus noir sans manches et pour finalisé le tout une veste blanche… Pourquoi cette subite envie pour le blanc… Aller savoir… Elle à du m’influencer. Mes cheveux qui avait pris une teinte mauve, était retenue par mes écouteur que Arya m’avait donner. Je l’ai avais modifié, mais il était toujours les siens… À cette simple penser j’avais posé ma main sur les écouteurs d’où sortait une mélodie enivrante. Je laissais couler un soupire, puis une sorte de cris me sortie de mon monde. Je tournais mon regard vers un groupe de jeune fille qui me regardaient en rougissant, je n’y comprenais rien et par réflexe je regarda autour de moi pour voir à qui elles faisaient les yeux doux. Je remarquais avec surprise que j’étais la seul personne dans leurs mirent de vues. Me regardait-elle moi? Mon visage resta complètement neutre, alors que je détournais mes yeux d’une couleur pratiquement identique à mes cheveux et continuais de marcher. Maintenant que je m’attardais au réaction, personne ne semblait me reconnaître, les garçon au lieux de me draguer, me fusillaient des yeux et les filles, aux lui de me fusiller des yeux me draguaient?!

Bref, je ne tentais pas de me soucier trop de cette étrange déroulement. Je me suis donner comme explication que les marques magiques sur mon corps en était peut-être une raison. Plus j’avais utiliser le pouvoir en moi et plus mon corps avait commencé à prendre un aspect que les humains n’auraient pas. J’avais un pantalon ample décorer de plusieurs bricole et des bottes au pied, je me suis demander un instant si ses bottes possédaient un quelconque talon sur élever. Mais je savais bien que c’était des bottes ordinaire. Donc, le fait que je commence à dépasser la majorité des garçon et que je ne sois plus de la grandeur des filles… J’avais beaucoup plus grandit que je ne le croyais. Je voyais devant moi le bâtiment que j’avais quitter pour les vacances et au final… Je n’étais pas revenu avant un bon moment depuis le début des cours. Par chance, mon habilité à avoir toujours des notes incroyable m’avait sauver cette fois et la directrice avait fermé les yeux sur la chose comprenant mes raisons.

Je dois avouer en se moment, que le fait d’attirer encore plus l’attention me rendais irrité. Je ne voulais vraiment pas avoir à socialisé, plus jamais je ne voulais avoir à faire quelque chose comme cela. De plus, même si je croisais Arya… Elle ne me reconnaîtrait pas et elle m’avait surement oublié? Toutefois, la seul raison qui m’avais poussé à revenir ici était le simple fait de pouvoir la regarder de loin. Je me sentais suffoqué et je voulais retrouver l’espace de quelques secondes un souffle de vie. Sans m’en rendre vraiment compte, chaque fois que je voyais du blanc mon regard se portais immédiatement sur la personne… Mais toute les fois j’en restais déçu. Une guitare dans le dos, mon sac à la main, je déposa alors mes choses sur un banc devant l’entrée et je pris place en ouvrant l’étui de mon instrument. Accroché à ma ceinture, était fixé deux haut parleur que je relia à une bande musical de mon lecteur de musique. Tout les sons accordés au voix féminine et au instrument que je n’avais pas venait des haut parleurs et tout les sont de guitare et la voix de l’homme était la mienne. Je laissais couler le flot de parole de la mélodie, les regards s’attira alors vers moi. C’étais une chanson mélancolique et les dernier mots de cette chanson, je l’ai trouvais parfait pour exprimer mon propre désarroi. Je ne pouvais lui dire, mais je le ressentais derrière mon armure.

Clique

Une fois la mélodie terminé je pris une grande respiration en rangeant mon instrument. J’avais besoin de la musique pour me détendre, mais soudainement j’entendis applaudir. Je redressais les yeux pour voir les gens m’acclamer de ma performance, mais la seul chose que je chercha fut, si elle m’avait reconnue… Je n’afficha aucun sourire en reprenant mes choses et me redressant prêt à retourner vers mes quartiers. Je n’avais plus cas aller déposer mes effets et retourner dans cette vie d’enfer…
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Dim 13 Mar - 23:04

La vie était loin d'être agréable pour Arya en ce moment... Ces notes n'avaient jamais été au plus bas. Elle enchainait catastrophe sur catastrophe, ses pouvoirs lui pourrissaient la vie de plus en plus et elle n'y pouvait rien. Enfin presque. Si elle n'était pas aussi déprimée, elle aurait peut-être moins de problèmes. Cependant elle n'avait pas encore réussit à surmonter le fait qu'Akiro ne l'aime pas comme elle l'aime, de plus elle le voit de moins en moins, il est débordé. Par ailleurs Marisa va partir et Arya en est vraiment attristée, les deux amies se sont promis de garder contacte... Mais Arya savait qu'elle allait de nouveau se sentir seule. Quant à Alexandre ce dernier n'était pas revenu depuis les dernières vacances, introuvable, si bien que notre petite hybride se sentait complètement abandonnée par ceux qu'elle aimait. Au fond elle aurait dû s'en douter, personne n'arrive à la supporter bien longtemps. Arya attire beaucoup trop les malheurs. Pourtant avec Alexandre, Arya avait vraiment cru qu'une amitié durable aurait pu s'installer entre eux. Il était comme elle, il attirait les ennuis, il aurait pu la comprendre... Peut-être avait-il déjà assez de problèmes comme ça...

Arya ne savait pas trop quoi penser de la disparition soudaine d'Alexandre, lui était-il arrivé quelque chose de grave? Il n'est pas mort! Il ne peut pas mourir! Il doit vivre! Arya se sentait tellement seule en ce moment... Elle savait qu'Alexandre ne l'avait pas abandonnée, il n'était pas comme cela, mais être seule est bien la chose qui hante le plus la jeune fille aux cheveux blancs. Une peur qui la pétrifie rien qu'à cette idée, un tourment qui l'a suit même dans ses rêves. Elle ne pouvait donc pas s'empêcher de penser que Alexandre non plus ne l'aimait pas. Comme la plupart des personnes qu'elle avait rencontrées...

C'est dans cet état de penser que notre jeune hybride se baladait dans l'école. C'était la récréation, Arya n'avait pas encore cours, mais comme elle n'était pas très appréciée dans la classe, elle marchait seule. Il y avait bien Alyona, mais honnêtement, Arya n'était pas du tout d'humeur à la voir. Malgré sa dépression passagère, un jolie sourire se dessinait toujours sur les lèvres de la jeune fille. Ce sourire qui avait le don de rassurer les gens. Aujourd'hui son pouvoir était moins puissant, mais malgré le fait que la majorité des élèves aient classé Arya dans la catégorie ''Danger! Ne pas approcher'', tout le monde aimait son sourire et était heureux de la voir passer. Chose dont notre jeune fille ne se rendait pas compte du tout. En effet Arya se baladait tristement, comme à son habitude vêtu d'un pull blanc, d'un jean et d'une paire de converse blanche, sans même se rendre compte qu'elle égayait la journée de certain.

Alors qu'elle se faisait la réflexion qu'elle devait rentrer, une voix qui lui était familière la tira de ses pensées. Cette voix, elle la connaissait, Arya pourrait la reconnaître parmi tant d'autre. C'était la voix magnifique de Alexandre! Il était là! Il était revenu! Elle ne rêvait pas pour une fois! Elle ne pouvait pas rêver, elle s'était déjà pincée cinq fois pour vérifier qu'elle ne rêvait pas. Il était là, quelque part dans cette cour. Arya n'eut même pas à suivre la voix pour le trouver, elle remarqua un groupe de personnes rassemblé et devina immédiatement que c'était son ami leur centre d'intérêt. Du moins elle l'espérait fortement.

Cependant, lorsque Arya atteignit la voix qu'elle entendait, elle fut désappointée. Ce type ne pouvait pas être Alexandre, il lui ressemblait un peu, mais en plus masculin. Et plus renfermé aussi. Pourtant ça ne pouvait être que lui. Cette voix, Arya était sûre que c'était lui. Peut-être rêvait-elle encore et que dans ce rêve, elle idéalisait Alexandre et espérait trop son retour? Non elle ne pouvait pas rêver. Elle ne voulait pas rêver. C'était lui, elle en était certaine. Il avait changé à n'en pas douter, mais il restait Alexandre Alkyl, le garçon aussi chanceux qu'Arya. La musique se tut, la chanson était finie. Il y eut des applaudissements et Arya eut un long grand sourire qui s'afficha sur ses lèvres. Il était revenu et elle était vraiment heureuse. Car honnêtement, elle commençait à s'ennuyer. A peine le jeune avait-il rassemblé ses affaires qu'Arya lui sauta au cou, se moquant complètement des regards indigné et jaloux de certaines filles et garçons. Elle le serra fort contre elle, comme pour s'assurer qu'il était bien réel.

''Huu, Alexandre tu m'as manqué''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Lun 14 Mar - 18:50

Alors que tous ne voyaient en moi qu’un nouvel élève, musicien… Parmi la foule se détacha une silhouette si claire, si lumineuse de sa simple présence, qui au contraire des autres me reconnues totalement alors que j’avais déjà désespérer la chose. Toujours aussi mince et à l’allure fragile d’une poupée de porcelaine, elle me bondit dans les bras pour me serrer le plus fort que son corps lui permit. Mon cœur ne fit qu’un bon dans ma cage thoracique, mon cœur me donna l’impression d’être étreint dans l’embrasse d’un boa constructeur. Instinctivement, je refermais mes bras contre sa taille frêle en la soulevant légèrement du sol et prenant une grande respiration pour me confirmer la réalité. La douce odeur de ses cheveux et sa douce présence qui d’un seul coup me fit oublier mes tourments. Je ne remarquais pas que j’avais laissé tomber mes choses au sol pour rattraper Arya qui m’avait bondit dans les bras. Je ne remarquais pas non plus les regards jaloux des garçons et des filles. Elle me dit soudainement que je lui avais manqué, ce qui me confirmait qu’elle m’avait véritablement reconnue. Je la déposais au sol et regardais un moment son visage, son visage semblait derrière cette grande joie de me revoir, cacher une douleur atroce, ce qui me fit souffrir. Je lui souris tout de même, un sourire que je n’offrirais cas elle! Puis je soufflai d’une fois paisible

«Tu m’a manqué aussi Arya.»

Je la regardais droit dans les yeux pour m’imprégner de son image que j’avais trop longtemps manquée. Je voulais remplacer absolument les images de cette femme sinistre par celle d’Arya. Je remarquais alors un qu’il y avait peut-être trop de gens nous regardant. Je pris mes choses d’une main avant de tourner mon visage vers Arya et lui sourire de nouveau.

«Je crois que nous aurons beaucoup à nous dirent… Toi comme moi. »

Étrangement je me disais que j’avais trop attendu avant de partager mon mal et si je n’avais pas réussis à me sauver une deuxième fois… Arya aurait toujours crus que je l’avais abandonné! Je ne voulais pas qu’elle pense une tel chose, je voulais donc éclaircir les choses un peu plus. Tout ce que je serais à même de lui dire pour le moment… J’avançai d’un pas vers le hall d’entrée et par un réflexe que je considérais stupide après l’avoir fait, j’avais tendu ma main vers Arya pour qu’elle la prenne et me suive. Même si j’aurais voulu la retirer, elle l’avait certainement remarquer et la retirer maintenant aurais été ridicule. J’espérais simplement qu’elle ne le prenne pas mal et que l’on puisse parler loin de tous les curieux.

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Sam 19 Mar - 20:41

Dès qu'elle sentit le jeune homme répondre à son étreinte elle se rassura. Elle ne s'était pas trompée de personne. Non pas qu'Arya était du genre à se jeter dans les bras du premier inconnu hein? Mais bon, il avait tellement changé... Par exemple là maintenant, il la soulevait du sol, sans avoir trop de mal, Arya savait qu'elle était légère comme le vent, mais lui était devenu plus fort et plus grand. Beaucoup plus grand. Trop grand! Quelle injustice, pourquoi les garçons grandissait-il alors que la pauvre petite Arya était obligée de rester une naine... Cependant il était clair que son ami n'avait pas subi qu'une simple poussée de croissance, il y avait de la magie la-dessous. Que lui était-il arrivé? Pourquoi était-il parti si longtemps? Il la déposa au sol et la regardait avec insistance. Arya devinait qu'elle lui avait manquée autant qu'elle, si ce n'est plus. Il prit alors ses affaires avant de tourner son visage vers elle et de lui dire qu'ils avaient beaucoup de choses à se dire l'un comme l'autre... Certes... Arya fit un grand sourire, mais c'était loin d'être un de ces habituelles sourires chaleureux. C'était plutôt le sourire nerveux qu'elle prenait sans pouvoir s'en empêcher. Comment dire... Arya était très curieuse de savoir ce qu'il était arrivé à Alexandre, en revanche, elle n'avait pas trop envie de parler d'elle-même. Ce n'est pas qu'elle n'avait pas confiance en lui, c'est juste qu'elle ne voulait pas l'impliquer dans ses histoires, elle savait que ce serait trop dangereux. Même pour Aki à qui elle considérait en avoir déjà trop dit. Arya n'était pas n'importe quoi et elle en avait confiance.

Néanmoins elle prit la main que lui tenait Alexandre sans se poser de question, trouvant cela très naturel. Puis les deux adolescents se dirigèrent vers un endroit plus calme, moins surpeuplé. Arya ne l'avait pas emmené vers les dortoirs parce qu'elle savait qu'il voulait être seul avec elle pour pouvoir parler. Or on ne sait jamais qui il peut y avoir dans sa chambre. Elle avait donc choisie ce petit endroit secret, peu fréquenté, il y avait de l'herbe et des arbres. L'ombre de ces derniers rendait le coin peut visible. Arya adorait cet endroit pour cela. Personne ne venait l'embêter ici. C'était Parfait. Elle s'allongea dans l'herbe tranquillement et attendit que le jeune homme en face autant, puis elle demanda d'une voix sérieuse.

''Qu'est-ce qui s'est passé?''


Il y avait beaucoup d'angoisse dans son ton. Elle avait peur de le perdre. Elle avait perdu tellement d'amis, toutes ses disparitions inexpliquées... Arya espérait ne pas en être la raison. Mais cela rendait l'école moins sure qu'elle ne l'était auparavant, elle voyait bien que Karikala et son hibou étaient agitées. Les rumeurs commençaient à circuler et de moins en moins de nouveau arrivait. Peut-être que la disparition de son ami avait lien? Ou peut-être pas. Elle attendit qu'il lui réponde patiemment, elle avait bien sûr débuté la conversation pour que le jeune homme oublie dans sa phrase le ''TOI comme moi''. Elle doutait fort que cela marche... ça ne marchait pas non plus avec Akiro... Et en plus Arya ne savait pas mentir, elle était trop gentille et naïve pour savoir faire une telle chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Jeu 31 Mar - 2:01

Alors que nous nous rendions vers un endroit plus silencieux, je réfléchissais rapidement. Je gardais enfermer entre mes doigts sa douce main, aussi fragile que la porcelaine. Mon esprit allait de tout côté, alors que les images me venait à l’esprit et qu’une expression complètement fermer apparaissais sur mon visage. Elle s’arrêta alors en me ramenant à la raison. Malgré son sourire je n’arrivais plus pour le moment à faire de même. Je pris une profonde respiration avant de m’asseoir dans l’herbe. Je levais mon regard vers ce ciel injuste qui m’avais à mainte fois châtier, sans me donner le moindre appuie… Je refermais les poings et serrais ceux-ci contre mon pantalon quand Arya me demanda ce qui c’étais passé. Mon visage exprimais une douleur insupportable et je me méprisais de lui faire subir telle vision. Cependant, je me sentais plus que jamais opprimé dans mon corps. Seul sa présence me permit de respirer encore.

“Pardonne moi Arya… Je suis d’un égoïsme insupportable à ton égard et je me méprise tellement de te mettre dans une telle position…”

finis-je par dire, en posant un regard douloureux sur sa douce et frêle apparence. Je pinça les lèvres encore incertain de vouloir ouvrir la bouche, mais je le devais… Elle avait le droit de connaitre et de choisir si elle m’appuierait ou se tiendrait loin de mon malheur.

“Je suis égoïste car, en te laissant rester à mes côté je te met en danger… Mais si tu savais combiens j’ai besoin de ton soutient… Je suis tellement égoïste…”

Le vent soufflais et ma gorge se contractais jusqu’à ce que je ne sente plus l’air y pénétrer.

“Il y a tellement de secret que je ne sais plus par où commencer… J’ai eu confiance, il y a un temps bien lointain. Je croyais tout le monde et j’aimais tout le monde, j’étais un garçon extrêmement jovial… J’avais un père formidable, une mère merveilleuse et trois frère protecteur… J’étais le plus jeune… Le plus faible et le plus idiot… Un jours, toute ma famille fut anéantit par des vampires.”

Je m’arrêtais, regardais un moment son visage pour reprendre une grande respiration et poursuivie, d’une voix tremblante et meurtrie.

“J’ai vue toute ma famille se faire tué par cette même femme… Isabelle…”

Son nom écorcha mon cœur et fit trembler de façon incontrôlable mon corps. Je semblais en oublier la présence d’Arya et sur mes traits se lisais une peur indescriptible. Ce simple nom suffisais à me pétrifier d’horreur.

“Elle développa un intérêt tout particulier envers moi… Elle me garda donc des années… Comme un animal de compagnie… Elle tentait de me transformer de faire de moi son esclave pour toujours… Mais cette magie en moi l’empêcha… Je réussis à me sauver lors de l’attaque de chasseur de vampire, mais ceux-ci envers qui j’avais transférer ma confiance m'utilisâmes comme appât… Je fus trahis dans ma confiance tellement de fois…”

Plus rien n’étais lisible sur mon visage devenu pâle… Soudainement je semblais revoir le visage d’Arya, m’avais telle parler? Me parlais t’elle? Je n’entendais cependant rien…

“Je n’ai pas voulue t’abandonner Arya… Mais elle m’a retrouvez… Elle ma retrouvez et ne voulais plus me laisser partir… J’ai réussis cependant à revenir, de toute mes forces je voulais revenir pour te voir…”

Je tremblais de plus en plus et par réflexe je porta ma main à mon torse ou j’avais l’impression de sentir mes cicatrices réfère surface. Pendant un moment, je ne compris pas ce qui se passais, car un liquide coula de mes yeux pour venir recouvrir mes joues et mourir sur mes lèvres. Je cligna quelque fois du regard avant de m’apercevoir que je laissais verser des larmes. Je laissa alors couler un rire nerveux en portant une de mes larges main à mes yeux pour les couvrirent et les cacher.

“Je suis désoler… Je ne comprend pas ce qui se passe… Je… Je crois que je ne peux pas réussir à t’en dire plus… Je ne peux pas t’expliquer, pas maintenant…”
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Mer 13 Avr - 14:13

Arya regretta immédiatement d'avoir posé sa question lorsqu'elle aperçut l'expression de souffrance et de tristesse que prit le visage de son ami. Quelle idiote, pourquoi avait-elle ouvert la bouche. Cependant c'était lui qui avait un peu lancé la conversation avec son ''Je crois que nous aurons beaucoup à nous dire... Toi comme moi. '' Et puis voilà, Arya la curieuse l'avait emportée... Elle n'était peut-être plus si curieuse à présent... Elle s'en voulait d'avoir parlé. Maintenant il était triste et par sa faute... et elle ne pouvait rien y faire. Elle se sentait impuissante et inutile. *pour changer* pensa-t-elle. Son habituel sourire l'avait quittée. Pourtant sans vraiment s'en apercevoir, elle attrapa la main d'Alexandre et la serra dans la sienne pour tenter de le réconforter tandis qu'elle l'écoutait.

Elle fut assez surprise par ses paroles. Lui? Égoïste? Et puis quoi encore! Qu'est-ce qui qualifierait alors Arya si lui était égoïste. Il n'y avait pas plus égoïste que Arya, la jeune hybride en était persuadée. Momo n'arrêtait pas de lui dire et de ce qu'elle savait d'elle-même, elle avait bien l'impression qu'elle n'avait pas tort. Alors Alexandre était loin d'être égoïste, il a toujours été là pour elle et l'a toujours aidée. Même s'il sait qu'Arya est malchanceuse, tout comme lui, il est resté avec elle malgré les grandes chances d'empirer sa situation. Et ceux sans profiter d'elle et dieu sait qu'il en a eu plusieurs fois l'occasion pourtant. Il n'était pas égoïste. Et même s'il l'était Arya s'en fichait pas mal. Cependant, elle ne dit rien, car au moment où elle allait lui répondre qu'il avait tort, Arya fut surprise d'entendre qu'il avait vraiment besoin de son soutien. Malgré elle, elle ne pouvait s'empêcher d'être heureuse en entendant cela sans savoir pourquoi cependant. Elle ne dit donc rien et le laissa continuer, lui serrant toujours la main.

Elle écouta la suite de son récit, son histoire. Arya n'avait pas imaginé que le passé d'Alexandre ait pu être aussi douloureux, violent et affreux. Complètement sous le choc de ces révélations, Arya ne s'aperçut même pas que quelques larmes coulaient le long de sa joue tandis que son ami lui-même pleurait. Mais en s'en apercevant, elle se reprit vite. Elle essuya ses quelques larmes du coin de la manche de son pull, puis elle s'approcha d'Alexandre et le prit dans ses bras. Le serrant très fort pour le réconforter.

'' Huu... Je suis désolée. Mais ne t'en fait pas. Tu n'es pas obligé de tout me dire là. Je serais toujours là pour toi. C'est pas un vampire en plus à mes trousses qui changera la dangerosité de ma vie. Je te protègerais!''


Elle lui fit un sourire, même s'il ne pouvait pas le voir parce qu'elle le serrait contre lui, on pouvait le deviner. *hypocrite, t'es même pas capable de te protéger toi-même, c'est moi qui fait tout* Arya lâcha Alexandre soudainement se redressant. Une voix, elle avait entendu une voix... Elle regarda autour d'elle. Il n'y avait personne. Elle avait peut-être rêvé? Elle secoua la tête pour se reprendre.

'' Alors ne pleure plus d'accord? Sinon je vais pleurer aussi. On devrait rire plutôt que pleurer après ta longue absence.''


Elle serra la main d'Alexandre et lui sourit pour le rassurer. Elle n'aimait pas le voir dans un tel état. Ça lui donnait l'impression d'être impuissante et de vouloir disparaître. Pourtant il y avait quelqu'un au fond d'elle qui ne rêvait que de cela.

[désolée pour le temps ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Jeu 14 Avr - 4:24

(Ne t'en fais pas pour cela ^^)

Un flot d’émotion débordait dans mon corps, je ne savais plus quoi en faire, j’étais complètement perturbé par toute ses pensées. Je sentis toutefois la main d’Arya serrer la mienne, un touché lointain, mais qui pourtant dans cette brume de cauchemar me parut comme une lumière éclatante. Alors que mon corps, toujours pris de tremblement, ne semblait pas vouloir se calmer, Arya me prit dans ces bras. Je sentis de l’air pénétrer à nouveau dans mes poumons, je sentis mon corps se détendre et je me laissais faire comme si j’avais été sa peluche. Mes bras retombèrent de chaque côté de ma personne, les larmes coulaient toujours, mais mon corps était serein. En l’entendant dire qu’elle me protègerait, je ne pus m’empêcher de laisser glisser sur mon visage si figé, un sourire soulagé. Puis, de nouveau mon inquiétude pris le dessus en regardant Arya ce redresser brusquement… Encore… Ce même visage qui me cachais quelque chose, ce même visage qui me disais qu’elle souffrait mais qu’elle ne voulait rien me dire. Mon visage de nouveau devenu douloureux, mais pour une raison beaucoup plus grave à mon avis. Le bonheur d’Arya étais pour moi quelque chose de tellement plus précieux que ma propre vie. Elle reprit ma main et me sourie, je pris un profonde respiration et me redressais en enlevant de mon visage toute trace de tristesse. J’essuyais les larmes et tentais de prendre un visage plus paisible.

“Arya… Tu sais… Quelque chose me trouble bien plus que toute mon histoire… Pendant le moment ou je n’ai pus être là, la seul chose que j’arrivais à penser était, est-ce qu’Arya va bien? Je te regarde et je sens que quelque chose de perturbe… J’aimerais tellement pouvoir t’aider et t’appuyer comme tu le fais pour moi… J’aimerais t’être aussi utile que tu m’est utile. Mais si tu ne me dis rien… Je ne pourrais pas comprendre.”

Je la regardais, d’un regard sérieux, mais toujours aussi doux et même tendre pour elle. Je ne pouvais me montrer violent avec elle, je ne pouvais exprimer un sentiment néfaste à son égard. Je me sentais déjà suffisamment honteux de leur avoir montrer ma faiblesse, si au moins je pouvais aussi savoir ce qui la tourmente, ce qui la compose, savoir aussi son passer? Cela me donnerais au moins l’impression de la connaître parfaitement et je serais heureux de simplement savoir que je suis important pour elle. Je refermais mes doigts sur les siens, avais-je peur qu’elle parte? Surement… Je n’ai jamais eu une très grande confiance en moi… Mais j’ai confiance en elle. Mon cœur tambourinais dans mon torse et je la regardais en me disant que je rêvais de pouvoir la serrer dans mes bras en ne la relâchant plus jamais. Cependant, elle ne ressentirait jamais ce que moi je ressent, je me faisais donc à l’idée que je pourrais au moins toujours être la pour la supporter, pour l’aider plus que ce qu’elle me donnait déjà par sa simple présence en se moment à mes côté.

Je plonge mes yeux dans son regard et rapidement l’image de cette femme quitte mes songes. Je vois Isabelle et sont regard incandescent, doucement ceux-ci tourne au ciel… Ces cheveux devienne neige, sont visage terrifiant deviens angélique, sa terrifiante aura devienne un cocon de confort, elle devient Arya… L’image du cauchemar est progressivement remplacer par l’image du rêve. La haine par… L’amour…
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Mer 20 Avr - 20:20

Arya se figea. Oops. Elle avait fait une boulette. Voilà qu'Alexandre devenait curieux à son propos. Arya n'aimait pas trop cela. Elle était très curieuse, mais détestait qu'on le soit en son retour. Surement car elle craint la réaction des autres plus que tout. Arya aimait beaucoup Alexandre, elle ne voulait pas le perdre... que pouvait elle lui dire. Elle lui avait énormément menti. Bon peut-être par omission, oui c'était du mensonge par omission, elle ne lui avait pas raconté de bobard, mais cela restait du mensonge pour Arya. Elle avait juste évité de préciser les choses. Elle n'était pas sûre d'être prête à le lui dire. Que pouvait-elle lui dire? ''Salut, alors en fait depuis notre rencontre je t'ai pas tout dit. Je suis une expérience scientifique sans famille, recherché par des mégalomane, j'ai de faux souvenir...oh et j'entends des voix.'' Normal. Génial comme approche pour faire confiance. Mais savez-vous quel est le pire dans cette histoire? Arya est bien contente d'être amnésique et que sa mémoire ait été remplacé par moment. Car Arya le sent au plus profond d'elle même qu'il y a des choses à son propos qui feraient mieux de rester secrète. En plus si elle en parlait, son hibou allait se mettre en colère... ou plutôt Karikala, le fantôme qui possédait son hibou allait se mettre en colère si elle l'apprenait. Selon elle Arya ne pouvait faire confiance à personne. Ah... tout cela était bien compliqué.?

Alors qu'Arya avait choisi l'option du silence, elle ne put éviter de plonger son regard dans celui d'Alexandre. Elle fut surprise. Elle voyait bien qu'il s'inquiétait pour elle, il avait peur pour elle. En voyant ce regard, Arya devina qu'elle pouvait avoir confiance en lui. Ça crevait les yeux à n'en pas douter. Et pourtant Arya avait peur, elle avait peur de sa réaction... Elle avait peur de ce qu'elle était. Elle avait peur de se souvenir comme d'avoir oublié. Au fond malgré tous ses sourires Arya est quelqu'un de très tourmenté. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle sourit, elle aime la vie qu'elle mène et pour rien au monde elle ne voudrait que cette dernière change. Elle est prise entre deux feux. Retrouver la mémoire ou rester dans l'ignorance, elle n'a jamais pu se décider à choisir... Alors elle attend. Parce que tant qu'on a pas choisi, on a toujours le choix. Mais Alexandre avait le droit de savoir, il s'était confié à elle, elle se devait de lui rendre cette confiance. Arya mordillait une mèche de cheveux inconsciemment, signe qu'elle réfléchissait énormément à la question. Et soudain Arya se décida enfin à ouvrir la bouche, détournant cependant le regard:

''Huu... Je... C'est compliqué... Je suis pas vraiment une vraie hybride. Je n'ai pas de père, ni de mère, ni de famille comme toi et je n'en aurais jamais, parce que vois-tu je suis le fruit de cerveaux scientifiques perverti par le pouvoir. Je ne connais pas tous les détails, je les ai oubliés, Momo en sait surement plus mais elle m'évite.''


Elle avait murmuré cette dernière phrase et marqua une pause pour rassembler ses idées avant de reprendre:

'' Je crois qu'ils voulaient recréer la race qui existait avant la séparation des sorciers et des magiciens... mais j'ai pas l'impression d'avoir été une réussite. Enfin je suppose... Ils me courent pas trop après pour le moment... En fait j'en sais rien, je suis amnésique. Tu te souviens de mon hibou? Il est possédé par une sorcière qui m'a élevé toutes ces années jusqu'à sa mort. Je suppose que c'est elle qui m'a fait sortir du labo... Elle m'a effacée la mémoire et remplacée mes souvenirs... Je sais pas trop pourquoi. Elle ne veut pas me le dire... Mais je veux pas me souvenir... je crois... Mais je sais qu'il y a un truc qui cloche chez moi... je... il me manque des souvenirs... je le sais. Des plus récents que l'époque où j'étais enfermée et parfois je crois que j'entends des voix... Je ne suis pas sûre... C'est comme une sorte de conscience qui me dit quoi faire... D'ailleurs... je crois que je n'aurais pas dû dire ça...''


Arya s'arrêta de nouveau, elle était perturbée, même ça elle ne l'avait jamais dit à Aki... Qu'est-ce qui lui prenait de parler de ce murmure qu'elle entendait parfois. Elle sentait que ce dernier n'était pas très content. Arya s'était complètement tue à cause de cela, elle n'osait pas regarder Alexandre dans les yeux. Que devait-il penser d'elle? Qu'elle était folle surement... ou pire... Il doit penser qu'elle est dangereuse, il va avoir peur d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Lun 25 Avr - 21:39

Je regardais chacun de ses mouvements, aussi futile soit-il. Je la vie prendre une mèche de ses cheveux pour la mâcher nerveusement et mon regard s'emplit d’inquiétude… Qui avait-il de si grave dans sa vie, au point ou cela la stress de venir m’en parler? Ce pouvait-il que cela soit si grave que je ne pouvais mériter sa confiance? Je sentis un pointe me transpercé la chaire à cette pensée, mais je me disais une seul chose, que cela était peut-être mieux pour elle de ne pas me le dire? Elle ouvrit la bouche et je la regardais toujours silencieux et patient. Même si intérieurement mon cœur battais très fort. Elle finit par laisser couler des paroles d’entre ces lèvres et je ne réagis pas en premier lieu. Mes oreilles me jouait-elle un tour? Arya n'était pas une hybride? Alors qu’est-elle? Qu’elle race est-elle? Ce pendant un bref moment de réflexion me rendis nerveux, si elle était vampire? Non… Elle ne pouvait pas être de cette race et de plus… Même si elle le serait, Arya est toujours Arya et je serais prêt à fermer les yeux même si elle ferait partie de cette race qui est mon cauchemar. Quelque chose toutefois dans ces paroles m’interpela plus que le reste. Arya n’avait donc aucune famille? Mais que voulait-elle dire par je ne suis que le fruit de cerveaux scientifique pervertis? Et qui est cette Momo? Trop de question et pourtant si peu de parole à dire, je me devais de rester silencieux et d’écouter pour la comprendre. Mon expression était figé, je ne savais pas quoi dire et mon visage surpris n’étais nullement à l’égard d’Arya, mais de toute ses révélation soudaine. Le hibou étais posséder par une sorcière qui avait élever Arya? Donc, cette journée avec le Faisan Karikala était dans le hibou? Arya étais le produit d’expérience, mais en fais… Je me fichais de comment Arya étais venu à exister, cela ne me perturbais pas, j’étais simplement atrocement en colère que des gens ce soit servit d’elle. Elle souffrait aussi d’amnésie sur son passé… Cela faisais beaucoup de chose à assimilé d’un seul coup. Mais ce qui semblait le plus étrange était qu’Arya entendais des voix… Cela étais peut-être une autre habilité ou des souvenirs qui remontais sous forme de voix jusqu’à elle. Elle ne me regardait plus du tout maintenant, elle semblait extrêmement mal, elle semblait craindre mes réactions. Doucement, je glissa l’une de mes mains contre sont bras jusqu’à la sienne pour refermer mes doigts contre les siens. Un sourire réconfortant illumina mon visage avant que je finisse par souffler d’une voix chaleureuse et calme.

“Ne t’inquiète pas… Pour moi tu sera toujours la Arya que je connais… Et je ne peux malheureusement pas de redonner tes souvenirs… Cependant, je peux faire une chose pour toi… C’est t’aider à crée de nouveau souvenir meilleur que tout les autres.”

je prenais une pose, la regardais un moment avant d’aller de ma main libre lui redresser le menton de mon index. Je voulais voir son visage… J’aimais tellement voir son visage.

“N’ai jamais peur de me dire quelque chose, je t’aiderais, maintenant je le peux et je le ferais.”

Jamais je ne pourrais être en colère ou avoir peur d’elle… Rien ne pourrais me faire développer un sentiment d’animosité envers elle, les seules sentiments de dégout que j’éprouvais étais envers les gens qui lui avais donner autant de problème. Je ne laisserais personne la prendre, je ne laisserais personne la récupérer et cela, je le jure sur ma propre vie. Moi comme elle sommes pourchasser, moi comme elle sommes des focaliseur de malchance et moi comme elle sommes des personne qui vivons dans le secret. Mais la meilleurs raison que je trouve à notre lien qui ne pourra ce brisé c’est que moi et simplement moi… Je l’aime.
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Sam 14 Mai - 20:40

Arya due faire prendre d'une grande maîtrise d'elle même pour le pas sauté sur Alexandre et le prendre dans ses bras. Ses mots étaient si réconfortant, elle ne regrettait plus d'avoir trop parlé pour une fois. Elle ne répondit rien, trop touchée par les paroles de son ami, mais un sourire illumianit de nouveau son doux visage. Arya se sentait beaucoup plus légère depuis qu'elle avait enfin parlé de tout ça à quelqu'un malgré l'étrange impression de colère qu'elle ressentait. Mais ce sentiment était négligeable face à cette sensation de liberté qu'elle ressentait. Elle auait peut-être dû en parler plus tôt. Quelques phases de déprimes lui aurait peut-être été évitées si elle en avait parlé plus tôt à quelqu'un. Bien évidemment Karikala ne serait pas ravie d'apprendre qu'elle venait de déballer tous ses secrets, mais elle n'était pas obligée de le savoir. Elle n'était pas là pour une fois, elle devrait pas pouvoir prendre connaissance de leur discussion. Arya l'espérait très fort du moins. Elle n'était pas certaine que cette vieille sorcière et son sale caractère de fantôme apprécient le fait qu'elle traine avec un garçon pourchassé par des vampires et autres créatures tout aussi dangereux. ''Y a pas mieux pour attirer l'attention'' ce serait ce qu'elle dirait... si elle lui parlait. Le seul soucis de tout cela, c'est qu'Arya avait vraiment l'impression d'entendre des voix maintenant, ou plutôt elle réalisait enfin qu'elle entendait une voix. Elle n'aimait pas ça, ce n'était pas normal. Cependant Arya sortie de ses pensées car elle sentie Alexandre lui redresser le menton. Arya réalisa alors qu'elle était très... proche d'Alexandre, qu'il lui tenait la main, chose qu'elle appréciait grandement, mais qu'en plus leurs visages étaient très proche. Trop serait un adjectif plus approprié. Sans même pouvoir se contrôler, à la seconde où cette pensée l'avait traversée, Arya devint rouge comme une pivoine. Et se rendant compte qu'elle était embarrassée par la situation, elle se sentit encore plus stupide et son visage vira un peu plus au rouge, tant que cela restait possible. Arya se leva alors d'un coup, brisant leur contacte si proche, trop proche. Elle détourna son regard d'Alexandre complètement embarrassée, elle évitait de regarder dans ses yeux. Mais elle s'en voulait d'avoir agit ainsi, il allait se vexer? Pire s'inquiéter pour elle?

''Je... Huu~ je suis désolée... je... j'ai cru voir une araignée, j'ai eu peur...''

Bien Arya. Qui croirait trente secondes que tu as peur des araignées, toi? La petite hybride si gentille, tu es complètement incapable de détester des animaux, insectes ou quel qu'autres formes de vie. Tu aurais pu trouver mieux comme mensonge Arya. Mais que voulez-vous Arya était très déstabilisé parce qu'elle venait de réaliser. Alexandre était un garçon. Voilà ce qu'elle venait de réaliser. Enfin comment dire, Arya sait très bien qu'Alexandre était un garçon, elle avait à peine hésité sur cela la première fois qu'elle l'avait vu. Cependant, là maintenant, elle ignorait si c'était à cause de ce brusque changement d'apparence ou si autre chose était en cause, mais c'était la première fois qu'elle voyait Alexandre comme un homme. Quel sentiment étrange, Arya n'était guère du genre à être gêné en présence de personnes du sexe opposé, elle était un peu trop naïve et crédule pour cela. Alors évidemment elle se demandait ce qui lui arrivait encore! Elle se résonna rapidement, mettant ses réactions étranges sur le fait du changement d'apparence d'Alex, qu'elle était fatiguée et stressée et aussi parce qu'elle venait de parler de ses secrets... Pauvre Arya... Si elle savait vraiment ce que le jeune homme pensait d'elle... Elle ne s'en remettrait pas. Ou peut-être que si? Qui sait?

Arya n'avait rien dit depuis l'accident avec ''l'araignée'', mais trouvant le silence qui s'était installé assez désagréable, elle ouvrit la bouche pour parler, cherchant quelque chose de constructif et intéressant à dire quand elle sentit une goutte d'eau tomber sur sa tête. Non! Le destin était contre elle! Pourquoi fallait-il qu'il pleuve à chaque fois qu'elle voyait Alexandre. Et pas qu'un peu, en dix petites secondes le temps avait brusquement changé et une pluie torrentiel s'abattait sur les pauvres adolescents que la vie s'amusait à profiter de leur malheur. Il paraissait évidant qu'aujourd'hui encore Arya était tout de blanc vêtu. Enfin pas totalement, seuls son pull et son t-shirt étaient blancs. En fait on devrait se demander comment Arya pouvait encore être étonnée par ce genre de situation qui lui arrivait dans près de 90% des cas de pluies et à 95% lorsqu'Alexandre était dans les parages... Enfin bref il pleuvait très violemment et malheureusement la faible couche de feuilles des arbres était insuffisante pour les protéger de l'eau. Mais Arya réussissait à garder le sourire, il le faut bien, et au moins la pluie avait calmé son petit sursaut sentimental.

'' On ferait bien de trouver un abri avant d'attraper froid! J'uis une vraie catastrophe ambulante quand je suis malade!''

[Je ne suis pas morte o/ Juste très occupée ces derniers temps, désolée pour le temps de réponse, en plus en ce moment j'aime pas du tout ce que j'écris mais on va s'en contenter /PAF/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Lun 6 Juin - 21:34

(Tu n’a vraiment pas à t’excuser, moi aussi je suis extrêmement occupé depuis un moment. Je tente de me faire plus actif prochainement ^^)

Je la regardais et me sentis soulager de voir un sourire illuminé ces traits. Je n’aimais pas la voir triste, Arya avait un visage fait pour sourire et non pas pour pleurer. Alors que je la regardais toujours, nos visage si près que je me demandais bien par quelle force je me contenais toujours de la prendre dans mes bras. Je remarqua alors sont visage devenir complètement rouge, extrêmement rouge! Je ne sais pas si c’étais finalement la maturité qui me faisait réaliser une tel idée saugrenue, mais cela me fit pratiquement espérer que c’était de la gêne. Ce pourrait-il qu’elle soit gêner? Non… Il ne fallait pas se crée trop de conception, ce n’est pas bon pour mon esprit extrêmement créateur. Je m’imaginais toute sorte de chose simplement pour me faire croire à une chance? Surement. Soudainement elle se redressa rapidement, ma mains qui tenais la sienne se sentis soudainement vide et la proximité de nos visage se transforma en une distance d’un mètre si se n’est pas plus. Elle me dit alors qu’elle était désolée, qu’elle avait vu une araignée et qu’elle avait eux peur? Je ne savais pas que Arya avait peur des araignées, en fait je ne savais pas qu’il y avait un insecte ou un animal qui pouvait lui faire peur. Je me redressa doucement en regardant autour de nous, mais je ne vis aucune araignée.

“Je ne savais pas que tu avais peur des araignées Arya, mais je crois qu’elle est parti car je ne la vois plus.”

Peut-être me prendrait-on pour un garçon crédule, je suis plutôt un garçon qui aime trop à croire tous ce qu’elle me raconte. Je sentais une sorte de tension soudainement entre nous, je n’aimais pas savoir qu’elle tentait de prendre ses distances. J’avais beaucoup d’insécurité face au fait qu’un jours forcément elle se rendrait compte qu’il valait mieux rester loin de moi. Un silence c’étais installé et cela était extrêmement stressant. Je ne savais pas à quoi elle pensait et je dois avouer que après notre discussion que pouvais-je lui dire? Eh bien! Passons maintenant au fleur et au beau temps? Je la regardais toujours courant après son regard, mais le sien me fuyait. Soudainement, je reçu sur ma joue un liquide froid. Je redressa le regard pour commencer à recevoir des goûte de pluie qui s’amplifièrent. Je posais alors mon regard sur Arya qui dit que nous devrions peut-être nous mettre à l’abris, elle n’avait pas tort. Elle portait encore du blanc! Mais cette fois, le ciel semblait un peu de mon côté, contrairement à la dernière fois, sont pull étais suffisamment épais pour ne pas dévoiler trop les formes. Je retira alors ma veste blanche et la mis sur la tête d’Arya en lui souriant.

“Couvre toi avec sa le temps qu’on trouve un abris, je ne voudrais pas que tu tombe malade!”

Ma veste qui lui permettais de se cacher très bien de la pluie étant suffisamment grande, je lui pris doucement la main pour la diriger vers un endroit plus sec. Le hall d’entrée n’était pas loin et il nous éviterait de rester sous la pluie. L’ironie ce jouais surement de nous toutefois, il faut croire que mes tenues vestimentaire avait détint sur les habitudes d’Arya, puisque je portais présentement une chemise complètement blanche. Rapidement le temps de se rendre au hall je fus complètement tremper jusqu’au os. Arya semblait ne pas être trop mouiller, ma veste étant épaisse et ne laissant pas passer l’eau. Je passais une mains dans mon visage pour retirer l’eau qui perlais sur celui-ci avant de me rendre compte que je tenais toujours sa main. Je la relâchais doucement avant de souffler avec une pointe d’ironie et d’humour.

“À nous deux pas besoin de danse de la pluie, on l’attire de toute façon.”
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   Mar 28 Juin - 20:36

Alors que l'eau commencer à tremper Arya de la tête au pied, Alexandre déposa sur sa tête sa veste. Elle était assez grande pour la protégée de la pluie et elle était encore toute chaude. Arya sourit. Cela faisait si longtemps qu'Arya n'avait pas vu son ami que le moindre de ses gestes la rendait anormalement heureuse. Arya serra la veste contre elle, l'odeur rassurante d'Alexandre en émanait. Une odeur qui avait un peu changé néanmoins depuis la dernière fois, mais que la jeune fille appréciait beaucoup. Le jeune homme lui prit alors la main et l'entraina à l'abri dans le hall, malheureusement leurs traversé ne fut pas assez rapide, Alexandre était déjà tout trempé. De plus sa chemise était blanche et laissait transparaitre ses formes. Arya pouvait admirer son torse, et comme elle l'avait sentie en le prenant dans ses bras, il était beaucoup plus musclé à présent, il n'y avait pas de doute. Qu'avait-il pu faire pendant toutes cette absence. Il avait surement souffert alors qu'elle se la coulait douce. Arya s'en voulait, et elle s'en voulait encore plus dans l'immédiat car c'était un peu de sa faute s'il n'avait plus sa veste sur lui et qu'il était trempé. Il allait attraper un rhume, elle voulait faire quelque chose pour se faire pardonner... même si elle sentait qu'elle n'avait pas besoin de se faire pardonner.

En fait, Arya se demandait si elle devait vraiment essayer de l'aider, ne risquerait-elle pas plutôt de le tuer en l'aidant? Ce serait bien son genre. Quel dilemme! Théoriquement, grâce à son pouvoir du vent, Arya devrait avoir la capacité de sécher Alexandre. Malheureusement en pratique elle avait plutôt la possibilité de le tuer... Arya retira la veste de sa tête car cette dernière la dérangeait, mais enfila la veste pour la garder encore un peu. Elle leva ensuite la tête vers Alexandre qui devait maintenant faire au moins deux têtes de plus qu'elle. L'injustice de la taille. Son visage exprimait une petite moue, très mignonne, qui montrait qu'elle réfléchissait à son grand dilemme. Finalement elle lâcha:

« Huu, tu es tout trempé par ma faute... je crois que je pourrais te sécher si tu veux... »


Oui car si l'on devait tuer quelqu'un autant demander directement à l'intéressé s'il voulait mourir, ça réglerait la question non? C'est pourquoi Arya avait proposé son aide avec le verbe croire, un verbe qui signifiait bien que le résultat de l'expérience serait surement incertain. Cependant Arya voulait tellement l'aider... S'il attrapait froid elle s'en voudrait vraiment! Enfin si elle le tuait elle ne s'en remettrait pas non plus. Mais j'ai fait beaucoup de progrès depuis mon entrée dans cette école! Je suis certaine que je peux le faire! Alors qu'elle se demandait toujours intérieurement quoi faire, Arya avait continué de fixer Alexandre avec ses petits yeux indéterminés. On aurait dit une véritable gamine, une enfant devant son papa qui venait de lui demander un jouet et attendait la réponse avec plein d'espoir.

« Je crois que je pourrais créer un vent chaud pour te réchauffer... mais... tu me connais je crois »


Arya eut un petit rire nerveux. C'était les derniers arguments pas très convainquant de la petite fille, mais elle voulait l'aider. Alors elle insistait. Et puis cela lui faisait un défit à relever non? Certes utiliser la vie des gens pour ça c'était pas très bien, mais si elle ne faisait pas ça, Arya ne ferait pas de progrès... Et puis si elle utilisait son boomerang tout se passerait bien! Elle réussissait toujours à contrôler le vent avec son boomerang! Quelle idiote de ne pas avoir penser à l'objet plus tôt, Alexandre avait vraiment un don pour lui faire perdre le file correcte de ses pensées... Elle reprit un air plus assuré, son sourire s'étirant sur son visage angélique.

« Huu, je vais y arriver même! Je ne crois pas, je vais! »

[mouhahaha ENFIN! /PAF/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle personne [Pv: Arya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle personne [Pv: Arya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau jour pour une nouvelle vie.
» Tour de Destiny (Kadi 55-30/Commis des postes/3ème personne/Coffre/Carte/Tête/Pacifique/Vendeurs/Factions/Casque)
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest, la nouvelle série en ligne
» Teste de la nouvelle "DashBoard" Xbox 360
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: