Serenia Academy

La Serenia Academy est la plus prestigieuse école de magie qui soit. Nous vous attendions, entrez donc...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marisa



Messages : 122
Points RP : 0
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 24
Localisation : charente-maritime(17)

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]   Lun 7 Mar - 18:18

Aujourd'hui était un jour très spéciale. En effet, en se levant ce matin Marisa savait bien qu'elle tournait une page de sa vie. Elle était arrivé ici il y avait environ deux ans. Elle était une orpheline perdue, discrète, peu bavarde qui n'avait aucun ainterêt pour rien si ce n'est la magie. Et à présent elle quittait cette école, alors qu'elle était connue de tous ou presque, enjouée, souriante, aimante, avec une petite soeur retrouvée et des amis. Elle avait appris ici, à évolué, elle avait changé, elle s'était ouverte petit à petit et la retrouvaille avec sa soeur l'avait rendu bien plus accessible. Elle était née le 21 mars. Et on était le 21 mars (j'imagine qu'on le sera à la fin du rp). Elle se leva. Aujourd'hui on était lundi et elle avait cours comme tous les jours. Cette derière journée serait spéciale, mais elle essayerait d'en profiter comme si c'était un jour normal.

La journée se déroula tranquillement et la sonnerie retentit à la fin de la journée annonçant le début de la petite fête de départ de notre elfe bleue. Elle sortit dans la cour de l'école appelée: cour commune. Le printemps était tout juste de retour mais depuis déjà quelques semaines les plantes possédaient de petits bougeons sur leurs branches et l'herbe devenait de plus en plus verte. L'elfe regarda le ciel. Aujourd'hui il était d'un grand bleu avec un soleil digne d'un mois de mai ou de juin. Cette journée ne ressemblait en rien à une chose triste.

Marisa avait tout préparé du début à la fin avec l'aide de la directrice bien sûr et du personnel de l'établissement. De grandes tables avaient été plaçées côte à côte dans l'herbe. Par-dessus des nappes blanches avaient été posées avec dessus toutes sortes de nourritures sucrées et salées. Il fallait que cela marque les esprits des étudiants et cela soit le plus parfait possible pour Marisa. Autour des tables elle avait demandé à ce qu'on mettent des grandes nappes de couleurs et de formes. C'était chose faite. Elle sourit rêveusement en voyant tout cela. Elle était heureuse. Sur une petite table à l'écart du reste se trouvait un petit panier en osier qu'elle avait fait. Elle s'en approcha et dedant découvrit ses cadeaux. Elle avait fait avec ses fines mains d'elfes des cadeaux pour tous ceux qui viendraient la voir. Bien sûr, certains étaient personnalisés pour des personnes spéciales alors que d'autres étaient plus neutres, mais elle ne connaissait pas tous les élèves de la Magic School non plus. Elle utilisa ses pouvoirs pour faire venir une toute petite brise chaude qui fit légèrement voler les nappes sans les déranger.

Marisa contempla tout cela qui se trouvait devant elle et elle alla auprés d'un grand engin hifi. Elle n'y connaissait rien, mais on lui avait dit d'appuyer sur ces boutons pour mettre de la musique. Elle appuya sur l'un d'entre eux qui fit ouvrir un truc en platique. Elle plaça plusieurs cds qu'elle avait ramené dans différents trous ronds et rappuya sur le bouton qui fit fermer le truc noir. Puis elle appuya sur un autre bouton, et alors une douce musique s'échappa de l'appareil et de quelques enceintes positionnées dans la cour. C'était de la musique elfique. La mélodie était douce et joyeuse. Bien sûr un son de flûte traversière se fesait plus persistante que les autres instruments. Ce n'était pas pour rien qu'elle jouait de la flûte traversière non plus...Et les étudiants n'allaient pas tarder à arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandisneypocahontas.skyblog.com
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]   Jeu 7 Avr - 16:53

Noriiko Shimazu était arrivée à la Miwashi School il y a quelques jours seulement. Elle n'avait encore donné aucun cours. Elle était professeur d'anglais et ferait tout pour passionner un maximum d'élèves pendant ses cours! L'anglais était sa passion et elle voulait transmettre cet amour de la langue grâce à l'enseignement. Et pour son premier poste d'enseignant titulaire, on lui avait proposé d'entrer dans la célèbre école de magie, la Miwashi School. C'était impressionnant mais cela ne lui faisait pas peur. Au contraire, elle était impatiente de donner ses premiers cours et de faire connaissance avec les élèves! Elle avait été nommée professeur principale du lycée de plus, et elle s'était proposée pour gérer le club d'art musical en dépannage. Noriiko était une femme active et dynamique, le travail ne lui faisait pas peur. N'allez pas croire qu'elle passait tout son temps à travailler! Elle adorait s'amuser et faire la fête.

D'ailleurs... elle entendit de la musique provenir de la cour commune. Une musique douce et joyeuse, mêlant plusieurs instruments dont un se faisait entendre plus que les autres : la flûte traversière. Elle laissa ses pas la guider vers cette musique. Quelque chose lui disait que c'était une occasion en or pour s'amuser! Et lorsque la jeune femme fut enfin dehors dans la cour, elle vit que des tables de banquets aux nappes blanches avaient été dressées. On voyait sur ces tables toutes sortes de bonnes choses à manger, sucré, salé, chacun pouvait prendre ce qui lui faisait envie. Autour des tables se trouvaient des nappes de couleur. Une chaine hi-fi diffusait de la musique et le son était amplifié par des enceintes placées un peu partout dans la cour. Et Noriiko sentait une légère brise chaude très agréable, qui faisait légèrement voler les nappes.

Pour l'instant, il n'y avait qu'une elfe aux longs cheveux bleu. Noriiko s'approcha alors d'elle avec un sourire chaleureux. Qui avait dit que les elfes et les sirènes s'entendaient mal? Ces rumeurs ne faisaient ni chaud ni froid à la jeune femme, elle se fichait pas mal de ces histoires de guerres entre races. Elle aimait à penser que les mésententes entre les races pouvaient être facilement surmontées si tout le monde y mettait du sien. Elle-même était une sirène et malgré cela, les elfes ne lui posaient aucun problème et elle leur parlait comme à n'importe lequel de ses congénères. Bref, une fois à hauteur de l'elfe, Noriiko demanda avec une pointe de malice dans les yeux et un sourire joyeux :


{Noriiko}_Dis-moi, il y a une fête ici? Si c'est le cas, je reste sans hésiter! Ah, et pourquoi faire une fête en fait?

Étant nouvelle, elle ne savait pas que cette fête était justement prévue pour fêter le départ de l'elfe bleu. Elle ne connaissait pas encore les élèves et les professeurs de l'établissement et n'était pas encore très familière avec les lieux, alors vous vous doutez bien qu'elle n'était pas au courant du départ d'une élève.

De toutes façons, si c'était bien une fête qui se préparait, elle allait rester, c'était sûr! Bon d'accord, elle n'était pas habillée pour l'occasion, mais elle s'en fichait pas mal. Elle portait une simple robe rose pâle qui lui arrivait au niveau des genoux et à bretelles, par-dessus laquelle elle portait un petit gilet blanc à manches courtes. Avec cette robe, elle portait des ballerines blanches. Mais ce n'est pas la tenue qui compte, c'est le plaisir de la fête! Et avec elle, la fête serait animée... Oui, car notre nouvelle professeur était folle, complétement folle! Pour l'instant, elle n'avait pas eu l'occasion de laisser paraitre sa pointe de folie, mais cette fête allait sûrement lui en donner l'occasion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]   Ven 15 Avr - 22:23

Aujourd'hui était un jour très spécial, un jour auquel Arya avait eu hâte qu'il arrive, mais qu'en même temps elle avait redouté énormément. Car aujourd'hui ce n'était pas n'importe quel jour, c'était l'anniversaire de Marisa. Arya devrait être très excitée et heureuse, pourtant ce jour signait aussi le départ officiel de son amie. Arya était bien triste que la jeune fille parte de l'école. Mais elle s'était promise d'être triste après la fête. Aujourd'hui c'était son anniversaire avant son départ, c'était un jour de fête!

La journée se déroula tranquillement, Arya n'eut pas l'occasion de voir son amie car elle ne s'était pas réveillée ce matin et depuis que Marisa était à l'université il était difficile de trouver des horaires communs pour qu'elles se voient. Cependant Marisa organisait une fête pour son anniversaire et son départ et Arya ne pensa qu'à cela toute la journée. En cours elle écoutait à moitié ce que disait les profs, elle passa sa matinée et son après-midi à regarder l'horloge ou dehors. Son pied tapant le sol, impatiente d'être à ce soir. Et enfin la sonnerie retentit. Ah son de délivrance! Arya pouvait enfin sortir de cette attente qui la torturait. Il était enfin l'heure de voir Marisa. Sauf que lorsqu'elle ramassa ses affaires de classes, elle s'aperçut qu'elle avait oublié le cadeau de son amie. Elle se maudit intérieurement et alla le chercher au dortoir. Quelle idiote. En même temps ce matin elle avait été tellement en retard qu'elle avait oublié les trois quart de ses affaires. Il faut aussi préciser que ce réveil tardif est dû à ce fameux cadeau qu'Arya n'avait pas fini et qu'elle avait terminé jusque tard dans la nuit en cachette.

Une fois arrivé au dortoir, elle récupéra son fameux cadeau. Passant devant un miroir et remarquant qu'elle était toute décoiffée à cause de sa course jusqu'à sa chambre, Arya pris le temps de se recoiffer. Ce fut vite fait, une tresse sur le côté gauche attachée par le ruban gris de Marisa et le tour était joué. Puis enfin elle put aller retrouver son amie. Arya fut surprise de ne voir qu'une personne en dehors de Marisa elle-même. A croire que tout le monde était en retard! La jeune hybride sauta dans les ras de son amie et lui chanta joyeusement:

''Joyeux Anniversaire~ Huu!''


Puis se rappelant qu'elle n'était pas seule, elle se tourna vers l'autre personne, se rendant compte de son impolitesse et se pencha en avant pour s'excuser avant de la saluer, un sourire gêné aux lèvres:

''Pardon. Je m'appelle Arya! Et vous? Vous aussi vous connaissez Marisa?''


A vrai dire Arya ne se rappelait pas avoir vu cette personne une fois déjà. C'était une parfaite inconnue, mais plus on est de fous plus on rit! Puis se rappelant qu'elle avait encore son fameux cadeau en main elle se tourna de nouveau vers Marisa et lui tandis son objet emballé qui n'était autre qu'un album photo qu'elle avait remplit de commentaires et décoré. Elle était assez fière d'elle et elle espérait qu'ainsi Marisa penserait à elle et à tous les autres de l'école souvent.

''Tient Marisa c'est pour toi! J'espère que ça te plaira''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Marisa



Messages : 122
Points RP : 0
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 24
Localisation : charente-maritime(17)

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]   Dim 24 Avr - 13:13

Marisa attendit ainsi quelques minutes, mais personne ne venait, elle ne comprennait pas trés bien pourquoi. Mais soudain quelqu'un s'approcha d'elle. Il s'agissait d'une jeune femme une peu plus petite qu'elle mais plus âgé et qui avait de longs cheveux chatains. Celle-ci s'approcha de l'elfe bleue et lui demanda si il ya avait une fête et la raison de la fête. Notre demoiselle la regarda attentivement, mais elle ne l'avait jamais vu, donc soit c'était une nouvelle élève de l'université soit il s'agissait d'un nouveau professeur. Dans les deux cas elle n'aurait pas le temps de faire connaissance avec cette personne qui semblait pourtant bien gentille. L'elfe répondit alors de manière trés courtoise:

Bonjour. Oui, en effet, il y a une fête, je l'ai organisée avec l'aide de l'administration pur mes 19 ans et mon départ de l'école aprés deux ans. Et donc oui, vous pouvez tout à fait rester, cela me ferait trés plaisir.

Marisa lui sourit gentiment, et alors sans qu'elle s'y attende quelque chose, ou plutôt quelqu'un lui tomba dessus. Enfin personne ne lui tomba dessus à proprement parler, ceci est une image. En effet, Aya venait d'arriver et comme elle discutait la jeune fille aux cheveux bleus n'avait pas vu son amie arriver vers elle. Celle-ci lui souhaita un bon anniversaire d'une voix forte et joyeuse. Marisa se mit à rire puis sourit à sa camarade. Toutes deux en ces deux ans s'étaient beaucoup rapprochées et étaient devenues de trés bonnes amies...Marisa eu dans le regard une lueur triste à l'idée de se séparer d'une si bonne amie. Mais bon elles resteraient en contact, enfin, elle l'espérait sincérement...

Puis Arya se présenta à la nouvelle et lui demanda si elle aussi elle connaissait Marisa se qui n'était pas vraiment vrai...Enfin, juste depuis quelques minutes. Puis la demoiselle aux cheveux blanc lui tendit un paquet emballé avec un joli papier cadeau. Le visage de l'efle s'éclaira et alors avec un large sourire sur le visage elle déchira l'emballage. Elle découvrit alors un ravisant book. Elle l'ouvrit et découvrit des photographies avec des commentaires. C'était adorable !
Notre elfe regarda Arya et la parit soudainement dans ses bras en la serrant fort et lui dit:


Oh ! merci beaucoup Arya ! Ca me fait trés plaisir !

Elle posa un baiser sur la joue de la magicienne et la lâcha. Dans ses yeux bleus on pouvait voir des larmes. Le fait de voir ces photos lui fesait penser à tous ces bons moments qu'elle avait passer ici...Et puis ces amis allaient lui manquer...
Elle posa le book sur une table et partit vers le petit panier. Elle revint avec deux paquets dans les mains. Un pour la nouvelle elle lui tendit en lui disant:


Tenez, ce sont des chocolats.

Puis elle prit avec plus de précautions le petit cadeau d'aurevoir pour Arya et lui tendit avec un sourire timide:

Tiens, c'est un souvenir...

Il s'agissait d'un cadre photos avec du tissu et du fil bleu avec elle, Arya et Akiro. Et puis juste en-dessous il y avait une petite lettre sur fond bleu avec une goutte du parfum de Marisa. Et aussi une petite peluche fait main. Il s'agissait d'une petite chouette blanche...

Les élèves de l'école avaient commencé à arriver et tout doucement l'ambiance arrivait, les plats se vidaient, la pelouse se remplissaient, les voix se fesaient plus forte et certains dansaient même un peu...La fête commençait tranquillement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandisneypocahontas.skyblog.com
Akiro Haruko
Ex Graphiste/Codeuse


Messages : 200
Points RP : 0
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 21
Localisation : Dans les ténèbres de mon coeur...

Feuille de personnage
Race: Sorcier
Classe: Lycée
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]   Mer 22 Juin - 15:33

Akiro ouvrit d'un coup les yeux et se redressa presque aussitôt sur sa chaise. Il scruta les alentours et ne vit que les murs de sa chambre et constata que sa tête était lourdement posée sur son bureau de travail qu'il n'avait que rarement utilisé. Il regarda prestement son horloge et constata avec un profond dégoût qu'il s'était réveillé en retard. Il avait cours aujourd'hui, à 8h. Et il était 7h50. Pour une fois, Akiro s'était autorisé à dormir un peu, savant qu'il allait certainement passer une nuit blanche à finir ce qu'il était en train de faire. Mais il avait trop dormi et n'avait pas pu le finir. De plus il risquait d'être à la bourre ce matin. Encore une fois. Alors il s'agita et se prépara en vitesse, avant d'enfourner dans son sac la cause de sa nuit blanche et traça comme si sa vie en dépendait vers l'horrible salle de cours qu'il détestait profondément, par ennuie monumental depuis toutes ces années. Il songea que cette nuit, il avait dormi. Alors pour une fois, il allait bosser en cours, même d'une main (l'autre étant dans un plâtre) .. mais pas ses cours.

Pour résumer sa journée, elle ne fut en effet pas de tout repos, à commencer par son réveil monumentalement en retard et son entrée fulgurante dans la salle de classe. Il était arrivé avec 5 minutes de retard, essoufflé, comme s'il avait couru un marathon. Les élèves l'avaient regardé avec de gros yeux, manifestant un certain étonnement à ce qu'un gars comme Akiro débarque ainsi dans la classe (parce que d'habitude il entre calmement même en retard xD). Le jeune homme n'avait cependant adressé aucun regard aux élèves, et n'avait fait part que d'une excuse pour être arrivé en retard à son professeur, avant d'aller s'assoir dans le fond de la classe et de sortir ses affaires pour faire mine qu'il bossait. Pendant toutes les heures de cours, il ne cessa de triturer la cause de sa veillée dans tous les sens, n'accordant pas de regard même à ses amis, comme Marisa. Pendant les pauses, certains élèves (qui s'étaient rapprochés de lui parce qu'un gars qui tombe du toit et qui survit ça à fait le tour de l'école ) venaient l'embêter et voir ce qu'il était en train de préparer. Mais après les avoir littéralement jetés ils revenaient toujours à la charge, l'embêtant affectueusement. A midi, il n'avait pas non plus mangé, et était rester là sur sa table à triturer son machin, et ce toute la journée durant. De quoi exaspérer certains professeurs qui ne manifestaient qu'une certaine habitude à ce comportement désinvolte qu'ils avaient eu à supporter tout du longe de l'année.

Ce fut ainsi que l'on put décrire une journée qui d'ordinaire ne serait que banal. Dès la sonnerie de la fin des cours, Akiro se re-dirigea vers les dortoirs et alla se cloîtrer dans sa chambre individuelle et se ré-installa à son bureau. Il ne lui restait plus beaucoup de temps. Il devait faire vite. Et d'une main qui plus est. La tension était quelque peu palpable dans la chambre, de tel que cela se ressentait très certainement à des kilomètres à la ronde. Le sorcier s'acharna contre sa préparation, comme il ne l'avait jamais fait. Il s'entailla ses doigts de la main droit à de nombreuses reprises mais ne relâcha pas le rythme. Et quand enfin, cette bataille épique prit fin, il s'affala sur son bureau, gémissant de fatigue et d'effort. Ses yeux le piquaient un peu, il était fatigué et avait les doigts en sang. Mais il ne devait pas se reposer ça non ! Il avait pas le temps. Tout cela lui avait quand même pris 3 foutus mois et à cause de sa visite subite à l'hôpital, il n'avait pas eu le temps de tout terminer ! Et maintenant que c'était le jour J il n'avait pas tellement le choix : il avait dû tout finir, vite fait et surtout bien fait. Le sorcier alla se panser les doigts qui étaient donc ensanglanté. Puis il regarda son plâtre sur lequel, certaines personnes s'étaient éclatées à dessiner dessus. Cette pensée lui arracha un furtif sourire, mais il se dit que pour aujourd'hui, il était en droit, oui en droit de faire le sale gosse. Ne l'avait-il pas déjà fait en sortant de l'hôpital bien plus tôt que prévu ? Si et de toute façon, il allait le refaire au risque de se faire gracieusement taper par ses camarades. Il enleva le bras de son plâtre et posa ce dernier sur son bureau qui lui avait tant servi ces deux derniers mois (première fois que Aki s'en sert autant d'ailleurs xD). Akiro bougea légèrement son bras et le déplia pour le faire glisser le long de son corps. Ça faisait mal. Mais tant pis, c'était jour de fête aujourd'hui. Il ne devait juste pas faire de gestes brusques, même s'il savait que c'était peine perdue et qu'il allait avoir mal dès le premier pas qu'il ferait, et remettrai son plâtre dès qu'il serait rentré, c'est à dire très certainement le lendemain matin (même si la semaine de cours ne faisait que débuter. Allons positivons c'est bientôt la fin de l'année on est en mars quand même !).

La musique se diffusait doucement dans l'établissement. La fête avait donc déjà commencé, et encore une fois, pour la deuxième fois de la journée exactement, Akiro était en retard. Il se prépara aussi rapidement que possible et emballa son cadeau (plutôt ses cadeaux) dans du joli papier et aussi finement que possible. Quand il parvint à faire quelque chose d'à peu près correct, il le prit à la main et pressa le pas en direction de la cour commune d'où provenait le son. Des élèves se dirigeaient dans la même direction, discutant entre eux, enthousiastes. Le sorcier accéléra le pas jusqu'à se mettre à courir car il fallait l'avouer, être en retard ce n'était pas la classe quand il s'agissait de l'anniversaire d'une de ses meilleures amies et à plus forte raison, le jour de son départ. Il traversa les couloirs du bâtiment à toute allure, jusqu'à enfin arriver à destination. Essoufflé il s'arrêta devant Marisa, semblerait-il Arya, ainsi qu'une autre personne qu'il salua d'un mouvement de tête. Il prit la parole, le souffle entre-coupé par sa respiration saccadé :

« Pardon ... je suis ... en retard ... encore ... »


Il releva les yeux en la direction de ses jeunes amies et plongea son regard dans celui de Marisa. Il lui tendit alors de sa main qui était quelques minutes plus tôt dans le plâtre en se redressa, son papier cadeau à peu près bien emballé. Il s'agissait là d'un paquet longiligne et dur au touché. Un paquet plutôt grand il fallait le dire.

« Bon … anniversaire Marisa »


De son autre main aux doigts écorchés et recouverts par des pansements bien maladroitement fait comparé aux bandages qui ornaient une bonne partie de son corps depuis son accident, il se gratta machinalement la joue, un peu gêné pour une raison qui lui échappait totalement. Plusieurs chose serait-il en mesure d'affirmer, rectifions bien les choses.

« J'espère que ça te plaira … je suis désolé, je ne suis pas vraiment doué … j'ai mis quelques temps à comprendre comment le système marchait, je ne pensais pas que c'était si dur … c'est la première fois que j'en fais une … l'autre cadeau manque un peu d'élégance aussi, mais j'espère que tu aimeras quand même … »


Il est peut-être temps de vous dire ce que contient le papier cadeau n'est-ce pas ? Vous voulez savoir ce qui avait pris tant de temps à Aki n'est-ce pas ? C'est simple : La seconde chose était une petite barrette en cristal, avec une petite forme de flocon des neiges. La première chose est celle qui lui avait demandé le plus de temps et d'énergie. C'était une flûte traversière en bois, avec marqué le nom de Marisa, d'Akiro et de Arya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naomi Owen
Fondatrice


Messages : 237
Points RP : 2
Date d'inscription : 20/04/2009
Age : 24
Localisation : Bureau de la directrice

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Directrice
Votre fiche: http://serenia-academy.myogame.net/t1605-naomi-owen-directrice-de-la-serenia-academy

MessageSujet: Re: Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]   Jeu 23 Juin - 21:53

[HS : c'est le RP le plus pourri que j'ai jamais écrit, désolée><]

Noriiko, curieuse de savoir ce qui se tramait dans la cour commune de l'établissement, avait laissé ses pas la guider jusqu'à la douce musique qu'elle entendait. Une fois arrivée dans cour, elle avait vu que tout avait été préparé pour faire une fête en plein air. Et cherchant à avoir plus d'explications, elle s'était approchée de la seule personne qu'elle avait vu, c'est-à-dire une elfe aux longs cheveux bleu. L'elfe répondit courtoisement à la question que Noriiko lui avait posé :

«Bonjour. Oui, en effet, il y a une fête, je l'ai organisée avec l'aide de l'administration pour mes 19 ans et mon départ de l'école aprés deux ans. Et donc oui, vous pouvez tout à fait rester, cela me ferait trés plaisir.»

Ainsi donc, cette jeune personne partait? Quel dommage, Noriko n'aura même pas eu l'occasion de faire plus ample connaissance! Elle venait d'arriver et elle assistait déjà à un départ, cette fête finirait en larmes. Mais bon, il en fallait plus pour saper son moral. Et alors qu'elle allait souhaiter un joyeux anniversaire à l'elfe et enchainer sur une ou deux questions, une jeune fille arriva. Elle avait de longs cheveux blancs attachés à l'aide d'un ruban en une tresse sur le côté gauche et des yeux d'un bleu profond. Son visage respirait la bonne humeur et la joie. Sans doute une élève que Noriiko apprécierait beaucoup! La nouvelle venue sauta dans les bras de l'elfe en lui chantant gaiement Joyeux Anniversaire. Puis elle se tourna vers Noriiko et s'excusa :

''Pardon. Je m'appelle Arya! Et vous? Vous aussi vous connaissez Marisa?''

«Eh bien, non, en fait, je viens seulement de rencontrer Marisa. Je suis Noriiko. Enchantée de vous rencontrer! Joyeux anniversaire Marisa! C'est dommage, tu pars déjà!»

Répondit Noriiko avec un sourire chaleureux en s'adressant autant à l'une qu'à l'autre des deux jeunes filles. Inutile de préciser qu'elle était prof, elle préférait se fondre dans la masse. Elle préférait même qu'on la tutoie et qu'on l'appelle par son prénom. Puis la nouvelle venue, Arya, se tourna de nouveau vers l'elfe, Marisa. Elle lui tendit un cadeau :

''Tient Marisa c'est pour toi! J'espère que ça te plaira''

Marisa ouvrit son cadeau : c'était un book. Elle le feuilleta, visiblement ravie de son cadeau et remercia chaleureusement son amie. Néanmoins, elle semblait quelque peu triste ou mélancolique. Sans doute parce qu'elle partait. Puis elle alla déposer son cadeau sur une table, et revint vers elles en tendant un cadeau à Noriiko et l'autre pour Arya. Elle précisa que c'était des chocolats. Noriiko lui sourit et la remercia pour cette attention. Il fallait dire qu'elle pouvait se montrer très gourmande, alors ces chocolats ne resteraient pas longtemps dans leur boite!

Les élèves arrivaient doucement et flânaient autour des tables, mangeant, riant et dansant pour certains. La fête commençait vraiment, l'ambiance arrivait. Puis un jeune homme arriva, et s'excusa de son retard d'une voix essoufflée. Puis il tendit à Marisa un paquet longiligne plutôt grand en lui souhaitant un bon anniversaire.

Ces cadeaux étaient emplis d'amitié et de sincérité, mais en même temps, de mélancolie à l'idée de laisser partir une amie. Noriiko préféra s'éclipser doucement, d'une parce qu'elle n'avait pas de liens avec ces gens et qu'elle sentait qu'ils avaient besoin de se parler et de deux, car elle détestait les mots d'au revoir. Bon, et puis, il y avait bien besoin d'une tarée sur la piste de danse...

_________________
"I only miss you when I'm breathing, I only need you when my heart is beating.
Without your love don't know how I survive, it's you that's keeping me alive..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://serenia-academy.myogame.net
Arya Mistrale
Ex Graphiste


Messages : 188
Points RP : 0
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 23
Localisation : Demande et tu l'sauras uu~uu

Feuille de personnage
Race: Hybride
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]   Ven 23 Sep - 19:24

Arya fut très touchée par tous les cadeau de Marisa. C'était son anniversaire, mais elle trouvait le moyen de leur offrir quelque chose. Marisa ne changeait pas et ses cadeaux étaient toujours pleins de surprise. Cette générosité était vraiment impressionnante et Arya était véritablement touchée par son amie elfique dont elle appréciait toujours la culture parfois si différente. Elle était heureuse d'avoir pu découvrir une autre vision du monde à travers elle. Ces chocolats, Arya les garderait précieusement, les mangeant en ce souvenant de son amie. Ce cadre, elle en prendra grand soin, il trônera sur sa table de nuit et elle pensera toujours à elle. Et cette jolie chouette... Arya était très heureuse que son amie se soit souvenue que la chouette était l'un de ses animaux préférés.

En parlant de chouette, Arya entendit des battements d'ailes se rapprocher et ne fut pas surprise d'apercevoir son chouette blanche arriver. Elle se posa sur l'épaule d'Arya et fixa la peluche de la jeune fille avec grand intérêt. Arya l'agita avec amusement devant le bec de l'oiseau et se dernier pris peur et s'envola loin de l'étrange objet; se posant sur la branche de l'arbre le plus proche. Elle regardait la peluche avec un œil alerté comme terrifié. On aurait dit que la chouette avait peur que la peluche s'anime. Arya rit doucement un moment. Elle en avait besoin de rire. Elle n'avait pas envie que Marisa parte, mais elle s'était promis qu'elle ne pleurerait pas. Elle n'était plus une enfant dorénavant. Elle devait se montrer mature, cesser d'agir comme une gamine et cesser de dépendre constamment des autres.

« Je crois que Dame des Neiges adore ta peluche Marisa. »

Arya déposa les cadeaux de Marisa sur la table, puis ne tenant plus, elle prit Marisa dans ses bras et la serra fort contre elle. Elle ne voulait plus la lâché, elle avait l'impression que si elle le faisait elle allait disparaître. Elle savait pourtant qu'elle se reverrait surement. C'était même obligé! Pourtant cela n'empêchait pas Arya de la serrer un peu plus fort. Marisa était l'une de ses toutes premières amies dans cette école, l'une de ses première rencontre. Elle avait déjà l'impression que toute les personnes qu'elle connaissait à l'origine s'en allait, mais là, si elle partait qui restait-il à part Akiro? Alors oui c'était difficile de la voir partir et Arya n'arriverait pas à le cacher, on peut lire comme sur un livre ouvre le visage d'Arya si on la connait bien.. Elle se décida néanmoins à relâcher Marisa, la tuer en l'étouffant avec un câlin n'était peut-être pas la meilleure approche pour la revoir ensuite.

« Tu vas me manquer... On s'écrit promis hein? »

Akiro décida de pointer son nez à ce moment là. Il tombait à pique, une fois qu'il eut donné ses cadeaux Arya sauta dans ses bras... Juste histoire de le faire parce qu'elle aimait bien. Et elle lui glissa discrètement à l'oreille histoire que personne n'entende à part lui : « Et alors comment ça se passe avec l'autre elfe? ». Non Arya n'était pas méchante, elle voulait juste taquiner Akiro, c'était sa punition pour être arrivé en retard! Elle lui fit un grand sourire malin et lâcha son emprise. A dire vrai, elle n'avait pas envie d'entendre sa réponse... Elle planta Akiro là. Sachant très bien qu'il se vengerait du fait qu'elle venait surement de le mettre mal à l'aise et alla rejoindre la jeune femme sur la piste de danse. Autant profiter de la fête n'est-ce pas? Elle n'avait toujours pas pleurer vous avez vu? Et en plus aucune catastrophe ne c'était produite pour le moment. Marisa lui portait chance, elle en était certaine. Après quelques minutes, un peu plus de monde affluait et la piste de danse se remplissait de plus en plus. La fête se déroulait vraiment à merveille. Elle fit signe à Marisa et Akiro de la rejoindre histoire de profiter ensemble du temps qui leur restait à passer ensemble en s'amusant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syphony-og-ages.forumactif.com/forum.htm
Marisa



Messages : 122
Points RP : 0
Date d'inscription : 16/08/2009
Age : 24
Localisation : charente-maritime(17)

Feuille de personnage
Race: Sirène
Classe: Université
Votre fiche: http://URL-DE-VOTRE-FICHE

MessageSujet: Re: Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]   Mer 12 Oct - 15:44

Marisa était une jeune fille au caractère naturellement farouche et sauvage, en particulier à cause de son histoire, mais une fois que vous aviez réussi à l'apprivoiser, elle devenait alors l'amie la plus sincère et la plus fidèle que vous n'avez sûrement jamais eu. La franchise était l'une de ses principales qualités mais aussi de défauts.

La nouvelle souhaita gentiment un joyeux anniversaire à notre elfe, qui lui sourit pour la remercier, ne voulant sans doute pas gêner les amis elle partit sur la piste de danse...
Lorsque la demoiselle offrit ses cadeaux à Arya elle fut heureuse de voir la joie éclairer son visage telle une lumière dans la nuit ; et à peine quelques minutes plus tard un discret battements d'ailes se fit entendre. La chouette de la magicienne s'était approchée de la peluche à son image et la regardait avec un drôle d'air, ses deux grands yeux brillants écarquillés. Comme si elle prenait soudain peur, elle s'enfuit dans un souffle d'air...Marisa sourit tandis que son amie lâcha un rire en lui disant que dame des neiges semblait vraiment aimer son cadeau. La demoiselle aux longs cheveux bleus sourit amusée. Soudain la jeune fille aux regard souris prit son ainée dans ses bras fins pour l'enserrer de toutes ses forces. Cette étreinte surprise ne déplut pas à notre elfe qui n'était pourtant pas spécialement une adepte des démonstrations d'affections. Elle sentit une chaleur monter dans son cœur, et une drôle de douleur nouvelle s'implanter en elle. C'était la première qu'elle avait d'aussi bons amis qu'à la Miwashi School et elle se sentait triste de partir tout de même...Cependant elle sentait bien en elle, qu'il était temps qu'elle quitte ce lieu chargé de souvenirs. Elle devait à présent prendre son destin en main et tracer son chemin...Lorsqu'Arya lâcha enfin l'étudiante, ce fut pour lui dire qu'elle allait lui manquer et lui faire promettre de s'écrire mutuellement. La jeune femme au regard bleutée lui sourit tristement, et déposa sa longue main de musicienne sur la chevelure argentée de son amie. Elle lui caressa la tête qui était à son portée comme elle était plus grande qu'Arya, puis d'une voix douce elle lui lâcha:


Toi aussi tu me manquer tu sais...Et oui je te promets que l'on s'écrira...

Elle avait ajouté cette dernière phrase en tenant les mains de sa camarade dans les siennes. Ce fut le moment que choisit Akiro pour apparaître enfin. La magicienne sauta sur son ainé, puis après lui avoir soufflé quelques mots dans l'oreille se dirigea à son tour vers la piste de danse...
Le magicien quant à lui était un peu essoufflé et il s'excusa auprès de l'elfe. Puis, tout en lui souhaitant un bon anniversaire, il tendit ses mains pour lui donner deux paquets de tailles différentes. Il s'excusa de nouveau en tentant de s'expliquer sur ses cadeaux. Marisa sourit sans un mot prenant les objets dans ses doigts. Elle déchira lentement et avec minutie le papier cadeau un sourire sur le visage. Elle découvrit avec l'émerveillement d'une jeune elfe cette barrette en cristal ornée d'un flocon de neige et de cette flûte traversière. Aussitôt elle mit l'accessoire dans ses cheveux, retenant une mèche qui arrivait au niveau de son visage et elle ne pu s'empêcher de souffler dans l'instrument qui résonnait étrangement bien ! Très fier de son ami elle le regarda avec des pétillements plein le regard, puis elle se jeta dans ses bras, le prenant de court. Elle serra son étreinte, des larmes aux bords des yeux. Il avait tellement du donner de lui-même ! Elle avait très bien vus ses mains égratignées de partout ! Elle retint ses larmes, il n'était pas digne d'une elfe de pleurer ainsi surtout à son âge. Comme toujours elle pleurerait seule à l'abri des regards, pour ne pas écorcher cette image de fierté qu'elle avait de son peuple...

Marisa lâcha enfin Akiro et toujours sans avoir lâcher un mot tant elle savait que sa voix tremblerait elle revint vers son ami avec des cadeaux de départ. Comme pour Arya, elle lui avait écrit une lettre cette fois-ci sur un fond argenté avec des motifs d'air et avec un peu de son parfum, il y avait aussi ce cadre photo où ils étaient tout les trois, mais qu'elle avait entouré de fils rouges et noirs. Et puis il y avait dans cette toute petite pochette, un pendentif...Une pierre d'un bleu foncé presque éclatant. Elle irait parfaitement sur sa chaîne...

Marisa regarda vers la piste de danse et vit Arya leur faire signe, alors toujours sans un mot, elle prit la main d'Akiro et l’entraîna avec elle sur la piste de danse...Elle profita alors au maximum de ces derniers instants dans cette école en compagnie de ses deux meilleurs amis. Elle ne cessait de les regarder en souriant d'une manière nostalgique et mélancolique qui nous rappelait tant la marisa d'autrefois, qui avait pourtant bien changée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fandisneypocahontas.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Départ d'une elfe de 19 ans [ouvert à tous]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Nains Vs Elfe noirs 2000 pts
» Mon départ à l'arraché mais nécessaire.
» Héros plastique Haut elfe
» Mon histoire de un elfe noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Serenia Academy :: Corbeille : archives du forum :: RP terminés/abandonnés-
Sauter vers: